Cette semaine, je vous montre une petite tenue d’automne au combien confortable !

On y est bien désormais, la nuit tombe tôt, il pleut, les feuilles tombent. Voilà quelques jours déjà que j’ai ressorti les collants, les pantalons et les gilets… C’est d’ailleurs à ce moment-là que je me suis rendue compte de la catastrophe dans ma garde robe : de base, je n’ai pas cousu beaucoup de pièces pour la saison froide qui m’inspire bien moins que le printemps-été. Et en plus de la pauvreté de ma garde robe, les vêtements que je possèdent sont soit très usés, soit plus à ma taille.

Il est grand temps de refaire un gros plein de tenues qui me donnent un arc-en-ciel dans le cœur même si dehors il fait gris. L’objectif donc de cet automne-hiver sera de remplir ma garde-robe !

Tenue d'automne slim, body, gilet, parapluie
Tenue d'automne slim, body, gilet, parapluie

Le modèle :

Je commence par vous présenter le pantalon. Vous reconnaissez peut-être le modèle. J’ai cousu ma troisième version du pantalon Safran de Deer and Doe (la première c’était celle-ci et la seconde celle-là que j’ai littéralement usée jusqu’à la moelle). J’ai du dire adieu à mes deux premières versions alors j’ai repris mon patron pour me coudre une version toute neuve.

Safran, c’est un pantalon taille haute qui a la particularité d’être très moulant. Il possède de jolies poches italiennes et peut être réalisé en version classique ou version “jean”.

J’avais réalisé mes deux précédentes versions avec les poches et les passants de la version “jean”. Cette fois-ci, j’ai eu envie de tester la version la plus simple avec dans l’idée de me coudre un pantalon “de ville”.

Le tissu :

Poudre cette version, j’ai utilisé le toile de pantalon que j’avais acheté spécialement pour chez Tissus de Rêve lors de ma virée parisienne de janvier (à revoir ici). Vous le voyez, j’ai mis quelques mois avant de faire aboutir ce projet ! Mais je suis contente de l’avoir fait aujourd’hui.

Pour coudre le pantalon Safran, il faut vraiment être très vigilante sur le tissu que vous allez utiliser. Il est préconisé d’avoir une matière avec au minimum 20% d’élasticité. Cela n’a rien à avoir avec le pourcentage élasthanne dans le tissu et le seul moyen de contrôler l’élasticité est de faire des tests. Du coup, c’est un peu compliqué de trouver le bon tissu en ligne. Le mieux est de regarder en magasin physique ou alors de demander des échantillons lorsque c’est possible.

Ici, mon tissu était très extensible mais avec une super tenue. Je suis un peu désolée de ne pas pouvoir vous transmettre la référence puisqu’il n’existe plus.

Détails poches pantalon Safran

La taille & mes modifications

J’ai repris mon patron de l’époque pour coudre cette nouvelle version. Il s’agissait d’un 38 qui s’élargissait légèrement vers un 39 pour les hanches. J’ai réduit la longueur de jambes comme vous pouvez vous en douter ! Mais sinon, je n’ai pas réalisé d’ajustements spécifiques.

Je pense que ça vaudrait le coup de tester le modèle dans une version un poil plus grande, pour tenter d’éviter les plis horizontaux qui se forment. Ca tire peut-être un peu trop au niveau du bidou malgré l’élasticité du tissu. Même si je suis à l’aise lorsque je le porte. Je serai heureuse de lire votre avis si vous êtes douées en ajustements de pantalons.

Pantalon Safran Der and Doe
Pantalon Safran Der and Doe

La réalisation :

Ce modèle c’est vraiment un régal à coudre. Cette version simple se réalise plutôt rapidement et c’est tellement satisfaisant d’obtenir un joli pantalon en quelques heures de couture. “Pourquoi ne l’ai-je pas cousu avant ?!”

Les deux seules difficultés à mon sens sont la réalisation des poches italiennes passepoilée. Cette étape demande un peu de minutie mais rien d’insurmontable croyez-moi. Ensuite, il y a la braguette avec la pose du zip. Mais là encore, rien de bien sorcier en réalité. J’ai toujours trouvé ça plutôt facile à faire dans les faits. Je trouve que c’est même plus simple de faire une braguette que de poser un zip invisible avec un raccord par exemple. C’est seulement mon point de vue, bien entendu. 

Détails poches pantalon Safran

Mon avis :

J’adore cette nouvelle version. Je la porte déjà tout le temps ! J’aime bien le petit détail “bijou” que j’ai ajouté en utilisant un bouton vintage de mon stock pour fermer mon pantalon. Je porte énormément mes pantalons au dessus de mes hauts, alors un joli bouton qui brille, j’adore !

Ce patron Safran, c’est vraiment un basique de ma garde-robe. J’aime beaucoup le look de ce pantalon, un brin rétro avec sa taille haute et qui mets en valeur les jolies courbes du corps. Dans cette couleur, il va avec beaucoup de choses donc c’est sur qu’il sera beaucoup porté. Il faudrait d’ailleurs que je me refasse une version jean, et peut-être une version noir ou carrément colorée !

Body Amoroso dos nu
Magnifique body Amoroso

Le body Amoroso :

Je porte avec ce pantalon le body Amoroso créé par Charlotte Jaubert. Je vous en avais parlé dans mon dernier podcast Ma vie créative n°20 (la vidéo se lancera au bon moment). Pour mon anniversaire, je me suis fait l’auto-cadeau de participer à une journée d’atelier couture avec Charlotte Jaubert. Le projet était de coudre cette merveille de body.

J’ai complètement craqué sur ce modèle dès lors que je l’ai vu sur les réseaux sociaux, avant même de connaitre le projet.  Ce dos nu est complètement dingue ! Si féminin et poétique à la fois. J’y vois de la douceur, de la fragilité mais aussi une certaine force et de la sensualité. Je ne sais pas, quelque chose m’a appelée quand j’ai vu ce body. D’autant que Charlotte le porte à merveille.

 

Body dos nu Amoroso

Quand Charlotte a annoncé les ateliers couture sur Bordeaux pour coudre ce modèle justement, je n’ai pas réfléchi deux fois, je me suis directement inscrite. Pour connaitre les dates des futurs ateliers c’est sur le site de Maison Marisuzi. C’était une journée super sympa où nous avons décalqué, coupé, puis cousu notre body. Le tissu proposé dans la box est incroyable. C’est un tissu réservé aux professionnels alors je ne peux pas vous donner de référence malheureusement. En tout cas il est doux, très extensible et l’aspect côtelé est vraiment trop joli. Une seconde peau.

Je suis complètement fan de ce modèle. Je suis tellement heureuse d’avoir cousu cette pièce qui se positionne à la limite entre la lingerie et le vêtement. Ce qui m’a permit d’explorer des nouvelles techniques de couture, mais également de mettre en avant la partie de moi qui est un peu plus sensuelle.

J’ai d’ailleurs déjà cousu une seconde version de ce body que vous avez pu découvrir dans le podcast justement ou alors sur les réseaux sociaux.

Body dos nu Amoroso

 

Je suis ravie de partager cette tenue d’automne à la fois confortable et féminine avec vous. J’espère que cela vous inspirera de jolies cousettes et pourquoi pas de vous lancer dans la confection d’un pantalon ou d’un body ! C’est l’occasion aussi pour moi de relire d’anciens articles et de réaliser oh combien mon regard sur moi-même à évolué ces dernières années ! Une taille de vêtement identique mais un regard tellement plus doux et bienveillant. ♥

 


J’ai utilisé pour ce projet :


 

Tenue d'automne body & pantalon slim

* Dans cet article, il y a des liens affiliés*. Je recevrai une commission (quelques centimes) si vous commandez via ce lien. Ceci est complètement transparent pour vous et cela m’aide à faire vivre ce blog ! Merci beaucoup ! ♥