Coudre des rideaux à œillets comme un pro !

Tags

, , , , , , , ,

Je suis trop heureuse de vous proposer un tutoriel tout nouveau tout beau ! Avec le changement de saison, vous avez peut-être envie de redécorer votre intérieur. Je vous propose aujourd’hui de réaliser facilement des rideaux à œillets comme des vrais !

Je suis un peu émue de vous proposer ce tutoriel car l’aventure de la couture a commencé pour moi par la réalisation de rideaux. Nous sommes beaucoup à connaitre les logements avec des baies vitrées ou des fenêtres aux dimensions non standards. Dans ces cas-là, il est juste impossible de trouver des rideaux tout faits aux bonnes dimensions. Et les faire faire sur mesure représente un certain budget. C’est exactement que qui s’est passé lorsque je suis arrivée sur Bordeaux. On avait un vis-à-vis de folie et il fallait trouver rapidement une solution pour que tous les voisins ne regardent pas continuellement dans notre pièce à vivre. Ma famille venait de m’offrir une machine à coudre alors je n’ai pas réfléchi longtemps et j’ai décidé de réaliser mes voilages moi-même.

A ce moment-là, j’étais ignorante de tout ce qui se rapportait de près ou de loin de la couture. Mais j’ai foncé tête baissée. Je suis allée chercher du tissu « au pif » , par un curieux hasard dans le magasin où je travaille aujourd’hui. J’ai regardé un tuto sur le net pour « voir comment il fallait faire » . Quelques « tout droit » plus tard sur des chutes, je me lançais. J’ai réalisé des voilages bicolores avec des pattes, mon premier projet couture. Impossible de retrouver des photos mais je peux le dire avec le recul : rien n’était vraiment droit, ni réalisé dans les règles de l’art. Mais je m’en fichais. Je trouvais la décoration jolie, je n’avais plus de vis-à-vis et j’étais fière de moi. Et ce projet a inauguré une telle passion pour la couture que personne n’aurait pu l’anticiper.

Tout cela pour vous dire que si vous avez envie, faites comme moi il y a quelques années, et foncez ! Pour éviter de tâtonner de trop, je vous ai concocté un pas à pas pour vous accompagner dans la réalisation de vos premiers rideaux. J’ai essayé de le faire le plus détaillé possible pour qu’il s’adapte à tous vos besoins. On est bien loin de mes premières pattes bancales ! Ici je vous propose de réaliser facilement des rideaux à œillets. La finition est tellement plus propre et plus pro ! Et l’usage au quotidien en est facilité.

J’espère que ce tutoriel vous fera plaisir et qu’il vous aidera à réaliser une jolie décoration chez vous. N’hésitez pas à me montrer votre avancée ou le résultat !

Bonne couture !

***

Le pas à pas à télécharger :

 Coudre des rideaux à ŒILLETS – les tutoriels de Louise

– A usage privé seulement, merci de respecter mon travail –

***

N’hésitez pas à me donner votre retour, ça me fait toujours plaisir !
Sur les réseaux sociaux, vous pouvez tagger avec @leslubiesdelouise pour que je puisse voir vos œuvres car je réalise que je passe parfois à côté. Si vous préférez, vous pouvez m’envoyer vos photos par mail ou par messages privés sur Facebook.
♥♥♥

***

Shopping :

Pour ma version, j’ai utilisé une bachette de coton (ancienne collection)
de chez Mondial Tissus.

 

***

RETROUVEZ TOUS MES DIY

Ma robe Cami, version babybump

Tags

, ,

Encore une robe bleue marine ! Et oui, que voulez-vous. On ne lutte pas contre des envies de femme enceinte. Au début de ma grossesse, j’ai un tout petit peu fait une fixette sur le bleu marine. J’ai toujours bien aimé cette couleur qui me va super bien, mais j’avoue que dernièrement j’en ai un peu abusé ! Aller, c’est la dernière promis… ou pas ! ;)

Je vous montre aujourd’hui ma robe cami de Pauline Alice que j’ai spécialement modifiée pour la grossesse. Cette robe, je l’ai déjà cousue deux fois ici et . J’adore les robes chemises et je voulais m’en faire une version grossesse. J’ai tout de suite pensé à ce modèle pour le potentiel « gros bidou compatible » qu’offre la jupe froncée. J’avais déjà le patron et je n’avais pas beaucoup de modifications à faire, c’était donc parfait.

J’ai tout de même essayé mes premières versions pour voir si ma poitrine rentrait toujours. Oui, ouf ! Je ne dois pas tout re-décalquer. J’ai tout simplement recoupé le corsage de 5 cm et allongé la jupe d’autant. La façon de monter la robe reste identique, seule la position des boutons change. Personnellement, j’arrive à passer la robe sans devoir ouvrir le zip. Je n’en ai donc tout simplement pas posé ici.

J’avoue que j’ai cousu cette robe il y a plus d’un mois maintenant. A ce moment-là, je n’avais pas pris énormément de ventre. Si j’avais dû la refaire aujourd’hui, je pense que j’aurai prévu d’allongé le bas devant de la jupe qui remonte un peu plus aujourd’hui qu’au moment des photos. Les aléas de la première fois ! J’ai réalisé cette modification pour mes cousettes suivantes et ça rend très bien. Heureusement, je peux encore porter cette robe sans problème. Je croise les doigts pour que ça continue jusqu’à la fin !

J’ai choisi de coudre ma cami dress de grossesse dans une popeline de coton qui m’a été offert par makerist. Enfin, ça a été plutôt un échange de bons procédés. Au lieu de me faire rembourser les frais de port pour l’envoi de mon livre aux gagnants de leur jeu concours, j’ai pu choisi un morceau de tissu. Oui, je me fais payer en tissus, et alors ? La fille complètement accro… J’ai donc choisi cette jolie popeline bleue marine aux petits triangles blancs. J’ai adoré ce motif et j’ai eu beaucoup de plaisir à coudre ce tissu. J’ai eu un petit doute lors de l’essayage de la robe. Je ne savais pas dire si j’aimais ou si je n’aimais pas, c’était super bizarre ! Mais finalement, je trouve cette robe plutôt jolie. Ça change un peu de mes fleurettes !

La popeline de coton donne un côté très raide au vêtement. En ça, c’est un peu dommage car au moindre coup de vent je me transforme en montgolfière ! Mais j’en rigole, car en réalité je ne suis plus à ça prêt. De la viscose, de la double gaze ou du crêpe aurait peut-être eu un rendu plus fluide et dansant.

Je critique un peu pour la forme mais je l’aime bien cette robe. Et puis cette session photos n’est-elle pas trop jolie ? On l’a faite dans les jolis jardins suspendus de marqueyssac pendant nos vacances. Cet endroit est beaucoup trop joli ! Si à l’occasion vous passez par la Dordogne et dans ce coin-là, essayez d’y faire un tour. C’est très chouette, pour les grands comme pour les enfants. Il y a même une licorne et un dinosaure ! Que demander de plus, n’est-ce pas ? ;)

***

Patron : robe cami de Pauline Alice, version manches courtes, T.36-38, ajustements pour la grossesse
Tissu : une popeline de coton de chez makerist

Shopping :
 

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Rencontrons-nous !

Tags

, ,

Je vous publie un petit billet éphémère pour vous indiquer que j’organise une session de dédicaces pour mon livre ce samedi 16 septembre. Elle aura lieu dans le magasin Diffus’Laine Tissus de Gradignan et j’y serai de 14h à 17h

Je serai trop heureuse de vous y rencontrer pour parler de mon livre, de mon univers et de couture ! J’apporterai des réalisations du livre, des petites sucreries et mon plus beau sourire. J’ai trop hâte d’y être !

J’espère que vous viendrez nombreux et nombreuses ! ;)
A très vite les amis ♥

***

Toutes les infos sur la page Facebook de l’évènement
PS : Il y aura la possibilité d’acheter le livre sur place, dans la mesure des stocks disponibles.