Zoom sur les réalisations de mon livre « Sacs, pochettes et accessoires pour hommes »

Tags

, ,

Voilà presque deux semaines que mon livre « Sacs, pochettes et accessoires pour hommes » est sorti ! Merci mille fois pour l’accueil chaleureux que vous lui avez donné. Cela m’a énormément touchée !

Je vous présente aujourd’hui le contenu du livre plus en détails. Je vous parle des différentes parties du livre ainsi que de chaque projet dans la vidéo ci-après. Pour la petite histoire, j’ai choisi le nom des réalisations en dédicaces à des proches, familles ou amis. C’était une surprise pour eux et ils ont été tous très touchés.

Voici le sommaire et les photos de présentation des 20 modèles :

Le matériel – Les textiles
Les notions de base – Les techniques
Voyager :
Sac à dos Florent – Sac week-end Auguste – Trousse de toilette Simon – Compagnon de voyage Arthur
Travailler :
Cartable Nicolas – Trousse à crayons Victor – Étui à lunettes Cédric – Sac à dos Baptiste
Faire du shopping :
Cabas Malo – Porte-monnaie Julien – Portefeuille Guy – Pochette Stéphane
Se détendre :
Housse de tablette Guillaume – Sac de sport Samir – Mules Émile – Brassard Yann
Sortir :
Noeud papillon Valentin- Cravate Michel – Chèche Sylvain -Duo Tom & Noa

Sachant que beaucoup de détails ne sont pas visibles sur les photos de présentation, je vous invite vraiment à découvrir les modèles de façon complète dans la présentation vidéo. Pour aller directement aux accessoires que vous préférez, n’hésitez pas à aller voir dans les infos sur Youtube pour accéder au timing. Si vous cliquez sur le minutage, vous atteindrez directement le moment souhaité. Je comprendrai parfaitement que vous n’ayez le temps de tout regarder ! Mais je sais aussi que certaines adorent regarder des vidéos en cousant ou tricotant, alors profitez-en ! (et bonne création si c’est le cas ! ♥)

 

 Quels sont vos modèles préférés ? 

  

***

 C’est bientôt la fête des pères alors pensez-y pour réaliser des cadeaux cousus mains ! 

***

Retrouvez mon livre dans toutes les librairies – n’hésitez pas à le commander s’il n’y est pas ! Vous le trouverez également en ligne sur AmazonLa Fnac, le site des éditions Leduc ou encore – et je vous recommande de passez par cette petite entreprise Française ♥- chez Oh My Pattern.

Je remercie encore une fois mon partenaire Diffus Laine Tissus et Mercerine pour les magnifiques tissus offerts pour ce livre. Si vous voulez, vous pouvez retrouver une partie de ma sélection de tissu sur le site Mercerine ici.

***

J’ai très hâte de voir vos cousettes ! Si vous les partagez sur les réseaux, n’oubliez pas de me citer @leslubiesdelouise et d’utiliser le hashtag #sacspochettesetaccessoirespourhomme et #leslubiesdelouise. Bonne couture !

J’ai écrit un livre : et de deux !

Tags

, ,

Grosse grosse annonce aujourd’hui !

Après de longs mois de secret et de travail dans l’ombre, je suis heureuse et fière de vous dévoiler LE fameux gros projet qui me prenait tant de temps : Mon second livre !

Je suis tellement heureuse de vous présenter ce bébé de papier tout neuf. Il s’appelle « Sacs, pochettes et accessoires pour hommes » et j’ai encore une fois été accompagnée dans ce projet par la maison d’édition L’Inédite.

Vous le voyez, il s’agit d’un recueil de 20 modèles de sacs, pochettes et accessoires spécialement destinés aux hommes. Je suis tellement contente d’avoir pu mettre en oeuvre ce projet qui me tenait tant à cœur. Cela fait bien longtemps que je couds maintenant et j’ai eu largement le temps de voir que les propositions pour les hommes manquent. C’est en ne trouvant pas de modèles à coudre pour mon mari et mes proches que m’est venue l’idée de faire ce livre, il y a déjà pas mal d’années ! Je suis fière de m’être accrochée à ce projet et je suis ravie de voir l’aboutissement de mon travail dans ce si joli écrin.

Dans ce nouveau livre, je vous propose 20 modèles à coudre pour les messieurs. Mais j’avoue que de nombreux modèles sont aussi déclinables pour les femmes, mais chuuut ! Vous le savez, j’ai à cœur de rendre la couture accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi, après avoir monté des prototypes de dingues, j’ai choisi de retirer, et retirer encore la difficulté. Pour aboutir à des objets « simples et efficaces » comme je les aime. Les projets de ce livre sont donc accessibles aux très débutants et aux niveaux intermédiaires. Vous avez un index par difficulté disponible à la fin du livre. Il vous permettra de coudre les projets les plus adaptés à votre niveau du moment.

J’ai aussi eu à cœur de proposer des objets qui seront utilesLeurs caractères sobres et intemporels peuvent correspondre à tous les âges et je m’amuse à imaginer comment chacun pourra s’approprier ces modèles pour en faire des accessoires uniques et adaptés au style de chacun. Ici, je me suis amusée à créer une ambiance chaleureuse et gaie avec mon choix de tissus. J’en profite pour remercier mille fois Stéphane, des magasins Diffus Laine et Mercerine, pour son enthousiasme pour ce projet et pour la mise à disposition de ses magasins. J’ai pu y piocher toutes ces matières et tous ces motifs, c’était un régal ! Depuis le tout début, je savais que je souhaitais une ambiance preppy, un brin vintage et colorée pour ce livre. Pas de noir, pas de gris, pas de couleurs tristounes, non. Je voulais de la couleur ! Et je suis ravie de résultat que je trouve très réussi, vous pourrez voir tout cela lorsque vous le feuilletterez. ;)

Le livre est décomposé en 5 chapitres qui correspondent à des facettes de la vie : le voyage, le travail, le shopping, la détente et les sorties. Avec à chaque fois quatre projets utilisables au quotidien (de nombreux sacs et trousses, portefeuille, porte monnaie, brassard, cravate, noeud papillon, etc… et même des mules et un bonnet !). Certains prototypes ont été définitivement adoptés par mon testeur officiel (alias mon mari) ou par moi-même. Et j’avoue que ça se bat un peu en coulisses pour récupérer les projets de ce livre ! J’espère de tout cœur que vous allez avoir le même succès de votre côté avec vos jolies créations.

Enfin, vous trouverez deux planches à patrons fournies dans le livre. Les pièces complexes y sont dessinées et vous pourrez les décalquer. Pour ne pas surcharger les planches, tout ce qui est rectangles et carrés est à reproduire soi-même sur du papier à patron. Tout est bien expliqué au mieux dans le texte et sur les plans de coupe. J’ai essayé de faire les pas à pas les plus limpides possibles pour que tous y arrivent !

Comme pour mon premier livre, la totalité des photos des pas à pas ont été faites par moi-même dans mon petit atelier transformé en studio photos. J’étais bien mieux organisée mais c’était encore une fois une sacrée aventure et, je l’avoue, une belle course contre la montre. Les photos de présentation ont été réalisée par la talentueuse Betül Balkan qui avait déjà travaillé sur le premier livre. Elle a parfaitement su retranscrire l’univers que j’avais en tête et je la remercie d’avoir valorisé ainsi tous les modèles.

Pour tout vous dire, même s’il y a eu beaucoup de moments très intenses et pas mal de week-ends et soirées studieuses, je suis très fière d’avoir réussi à écrire ce livre durant la première année de vie de mon petit garçon. J’aimerai partager cette expérience avec vous car avant d’être enceinte j’avais très peur de ne plus pouvoir mener de gros projets une fois maman. C’est aussi ce que j’entendais beaucoup autour de moi : »Profite car après tu verras... ». Alors oui, je ne vous cache pas qu’il y a eu des moments bien difficiles. J’en profite pour remercier mon mari qui n’a jamais rechigné à prendre le relais pour que je puisse travailler. Mais j’y suis arrivée ! Lorsqu’on est portée par sa passion – et poussée par les deadlines, héhé – alors on arrive à déplacer des montagnes. Je suis heureuse et fière de tout le travail que j’ai abattu ces derniers mois. Et j’avoue qu’il ne me tarde qu’une seule chose… recommencer !

Je n’oublie pas que je dois aussi ce beau projet à chacun et chacune de vous qui me lisez. Mes chers lecteurs et mes chères lectrices, vous qui me suivaient au quotidien depuis si longtemps. Sans vous, ces pages n’existeraient pas et sans « Les lubies de Louise« , il n’y aurait pas de livre. Merci pour votre enthousiasme et pour vos mots adorables. Vous êtes toujours au rendez-vous et j’ai une chance incroyable de vous avoir. Un grand MERCI ! ♥

***

Si vous aimez les vidéos, j’ai filmé une petite présentation. Mais je me rends bien compte que je redis un peu la même chose ! On voit bien que je suis super excitée, et émue en même temps. Quelle aventure ! ;) ;) ;) 

***

Voilà, il est temps maintenant de passer le relais et de vous laisser découvrir ce livre et vous approprier les modèles. Je suis fébrile de lire vos retours et de découvrir toutes vos réalisations. Si vous les partagez sur les réseaux, n’oubliez pas de me citer @leslubiesdelouise et d’utiliser le hashtag #leslubiesdelouise.

Mon livre Sacs, pochettes et accessoires pour hommes sort ce mardi 21 mai. Il est dès à présent disponible dans toutes les librairies – n’hésitez pas à le commander s’il n’y est pas ! Vous le trouverez également en ligne sur Amazon, La Fnac, le site des éditions Leduc ou encore – et je vous recommande de passez par cette petite entreprise Française ♥- chez Oh My Pattern.

Partenaires du livre : Diffus Laine Tissus et Mercerine

Mon premier livre : Tout le monde peut coudre ! 
Sa présentation ici, l’histoire de son écriture et le focus sur les projets ici.

Deux autres concours sont prévus sur les réseaux sociaux donc un conseil, guettez bien Facebook et Instagram !

Bonne chance !

***

J’ai si hâte d’avoir vos retours et de voir vos jolies cousettes !
Bonne lecture et surtout, bonne couture !

Ma Sirocco Marine

Tags

, , , , ,

Elle est la star des réseaux sociaux ! Si vous suivez un tant soit peu Instagram vous savez combien cette cousette a été plébiscitée par nombre de couturières. Il s’agit bien sûr de la combinaison Sirocco issue de la dernière collection de Deer and Doe.

Comme beaucoup, j’ai eu un énorme coup de cœur dès que j’ai vu la combinaison noire réalisée pour la présentation du modèle. C’est typiquement le vêtement idéal pour moi. A la fois féminine et confortable, cette combinaison est parfaite pour tous les instants de la vie. Je l’ai portée en soirée habillée avec des talons et un joli sac, comme en semaine en mode « travail versus maman » mais aussi le dimanche pour traîner en chaussons. En fait, cette combinaison est tellement confortable que je ne voudrais porter que ça ! C’est un vrai pyjama secret, comme j’aime à le dire. Le top du top en termes de confort avec un style très féminin et même un peu chic. C’est 100% banco ! Vous avez compris je pense, j’en suis dingue !

Je me suis laissée embarquée par l’enthousiasme dès le premier paragraphe. Revenons un peu sur les détails. Il s’agit du modèle Sirocco de Deer and Doe. C’est une combinaison qui peut être déclinée en version pantalon ou short. Vous vous doutez que j’ai adoré le cache-cœur mais également le détail des poches et des plis. La coupe est flatteuse pour toutes les silhouettes, et le modèles est décliné des tailles 34 à 52.

Cette combinaison doit impérativement se coudre dans un tissu jersey ayant une extensibilité de 60%. C’est à dire que lorsque vous étirez un échantillon de 10 cm, celui-ci doit atteindre au moins 16 cm. Cela est primordial pour pouvoir passer les hanches au niveau de la ceinture. Egalement, il convient de choisir un tissu contenant de l’élasthanne pour que votre encolure ne se déforme pas à force d’être mise et retirée. Beaucoup de contraintes donc mais moi j’ai trouvé le tissu parfait pour ce projet : Il s’agit d’un jersey crêpe déniché chez Diffu’s Laine à Gradignan et également disponible sur le boutique en ligne Mercerine.

Peut-être que c’est la première fois que vous entendez parler d’un jersey crêpe. J’avoue que c’est une étoffe que l’on voit plutôt rarement. Il s’agit d’un tissage jersey réalisé avec des fils ayant subi les torsions caractéristiques du fil de crêpe. C’est ce qui donne l’aspect granuleux au tissu. J’aime beaucoup le crêpe que je trouve toujours très élégant. En trouver en jersey permet d’y allier le confort et c’est vraiment parfait ! Ici, le tissu est assez épais et lourd. Il tombe parfaitement bien pour ce modèle, il ne froisse pas et il sèche très rapidement. Il y a plein de couleurs, et il n’est pas cher… C’est vraiment un candidat parfait ! J’en ai déjà acheté deux couleurs, le marine que vous voyez ici et le bordeaux. Je vais certainement reprendre du noir et quelques pastels pour encore des siroccos ou d’autres projets.

J’ai coupé ma combinaison sur plusieurs tailles : 36 en carrure, 42 pour la taille et les hanches. Ma version rouge était une toile et j’ai apporté pas mal de modifications pour obtenir le résultat que vous voyez. Une combinaison, ça demande un certain ajustement à la morphologie. Il y a beaucoup de choses qui entrent en jeu, surtout si comme moi vous n’êtes pas dans les standards. C’est pourquoi je vous conseille de faire une toile, particulièrement pour ce projet.

  • J’ai tout d’abord réalisé des ajustements de stature, directement sur le patron et avant même de couper ma toile. J’ai retiré 1 cm sur la ligne d’ajustement du corsage et 3 cm répartis sur les jambes. Je rappelle que je suis petite et que je mesure 1m54.

  • Après essayage, le corsage me tombait bien mais j’avais des plis disgracieux dans le dos. Cela était du à mes épaules qui sont plutôt tombantes. J’ai décousu les manches et j’ai repris environ 1,5 cm sur les épaules et je suis venue mourir dans la couture du côté du cou.

  • Comme j’ai réduit l’emmanchure de 3 cm environ, il fallait modifier la tête de manches. J’ai donc recoupé mes manches, il me restait juste ce qu’il faut de tissu, ouf !

  • Le tour de bras m’était un peu serré (j’ai des gros bras, voilà, voilà), j’en ai profité pour élargir les manches un petit peu.

  • Enfin, j’ai du sérieusement raboter le bas du pantalon pour faire l’ourlet malgré les 3 cm enlevé sur le patron. J’ai à nouveau coupé 6 cm, ce qui fait un total de -9cm pour les jambes. Et je trouve qu’elles sont encore un poil trop longues. Je pourrai les retrousser comme sur le modèle de présentation. Mais ce tissu est tellement fluide que ça ne tient pas tout seul. Il faudrait que je fasse des points, ce que je n’ai pas encore fait.

J’ai appliqué toutes mes modifications sur mon patron et maintenant je peux en faire plein les yeux fermés ! D’autant que c’est un plaisir à coudre. A la surjeteuse, cela va plutôt vite et je trouve qu’il n’y a rien de bien compliqué. J’ai pris le temps de réaliser des finitions d’ourlet à la main, ce que je trouve plus joli.

Je termine ce long article en répondant à quelques remarques que j’ai reçues :

Concernant la pause toilettes, ce n’est pas bien compliqué. La combinaison s’enfile et s’enlève facilement via le décolleté cache cœur. Si vous portez un gilet et un manteau alors ok, il faudra tout enlever. Mais au-delà de ces cas de figure, je trouve que le déshabillage n’est pas plus long qu’un pantalon. On se retrouve en soutient gorge (ou autre vous faites comme vous voulez) mais, dans ces moments-là, on a généralement la porte fermée

J’ai également reçu quelques messages qui m’ont fait à moitié mal au cœur et à moitié révolté. Ils disaient « Je ne peux pas porter ce vêtement car je suis trop petite, trop grosse, trop grande, trop de ventre, trop de seins, pas assez de…« . J’ai envie de dire un grand NON ! Les seules raisons valables pour moi de ne pas coudre ou porter un vêtement quel qu’il soit, c’est que vous n’aimiez pas (on a tous les goûts différents, c’est ça qui fait la richesse du monde) ou qu’il n’y ait pas votre taille de proposée (malheureusement c’est souvent le cas pour les tailles aux extrêmes, petites et grandes). Il y a aussi la capacité technique de le faire, mais à cela je dirais que tout s’apprend ! ;)

Toutes les autres considérations sont pour moi des idées reçues qui n’ont rien de fondées. Regardez : je suis vraiment petite et je ne suis loin d’être longiligne. J’ai du ventre depuis l’arrivée de Baptiste et peu de poitrine. Rien ne m’empêche pourtant de porter cette combinaison ! Regardez sur les réseaux et vous verrez toute sorte de morphologie dans toutes sortes de vêtements. Je pense sincèrement qu’il est important de se porter un regard plus bienveillant et que rien n’est interdit pour personne. Si cela vous fait plaisir, si cela vous fait envie, alors allez-y. Foncez !

C’est sur cette note encourageante que j’ai envie de vous laisser. Je vous souhaite bonne couture et je vous dis à très vite !

***

Patron : Sirocco de Deer and Doe – Taille 36 – 42
Tissu : Jersey crêpe bleu marine de chez Diffus Laine
(dispo aussi chez Mercerine
-> Page avec tous les tissus ok pour ce modèle ICI)

***

Shopping :

 

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE