Mon été entre parenthèses

Nous sommes déjà à la veille de la rentrée des classes et le moment est venu de reprendre le chemin de l’école et du travail. Et de goûter à la douce nostalgie des vacances d’été. 

2016-08-25- Centaurée fleurie- les lubies de louise-9

Pour ma part, même si je ne suis pas partie en vacances en tant que tel, j’ai l’impression d’avoir vécu deux mois entre parenthèses. J’ai beaucoup travaillé mais les soirées barbecue, les petites robes, les virées à la plage et le soleil sur la peau ont donnés un air de vacances au mois de juillet. Il y a eu les copains, les gâteaux, les supers cours de couture, le feu d’artifice, et puis les horreurs de l’actualité. Une envie pressante de fuir les médias, de couper la routine, de prendre du recul. Alors j’ai cousu -beaucoup beaucoup !-, on a fait des travaux dans la maison, on s’est promenés, je me suis noyée dans les livres, j’ai mangé des bonnes choses, bu des apéros… Des trucs chouettes et cool qui font du bien. Et c’était bien !

Il y a eu aussi de chouettes rencontres. Nathalie de ODV et Madeline en juillet. Puis Edith et Orianne en Août. C’est très particulier les réseaux sociaux car même en ne s’étant jamais vu on se connaissait. J’ai adoré, c’était de super moments. Si vous me lisez les filles, merci mille fois pour tout ♥ Ce genre de rendez-vous donne le sourire aux lèvres pour plusieurs jours. Ça me rend vraiment heureuse et je ne demande que ça ! Donc si vous passez du côté de Bordeaux et que vous voulez me rencontrer, c’est avec grand plaisir.

Enfin, la fin août a été ponctuée par deux week-ends en famille pour fêter des mariages. L’un de mon côté et l’autre du côté de Valentin. Pour nous qui vivons loin de nos proches, ce double aparté familial a été comme une bouffée d’oxygène. J’ai passé mon temps à rigoler, à sautiller, à danser, à profiter de chaque instant. La famille, c’est vraiment sacré ! Et fêter l’amour c’est tellement beau. ♥

Je vous disais en juin que j’étais dans une phase de doute. Ces deux mois d’été ont également été le théâtre de remise en question. Ce n’est pas tant ce que je fais que je remets en question mais plutôt ma façon de recevoir tout ce qu’on peut m’envoyer. Je suis très fière de moi car je sens que j’évolue dans le bon sens. Je profite bien mieux des mots gentils et dernièrement je n’ai plus eu de poignard au cœur lors des messages méchants (oui, malheureusement j’en reçois !). J’ai pris du recul, ça ne m’atteint plus comme avant et ça c’est chouette. M’endurcir était la première étape pour avancer… et maintenant il faut que je continue dans mes projets. Je voudrais développer ces pages, mes cours, reprendre mes petites ventes… toujours avec un max de passion et le smile aux lèvres ! ;)

Et bien voilà, c’est la rentrée. Je vais essayer de bien travailler, tout en gardant à l’esprit qu’il faut m’accorder des pauses. Je n’ai pas vraiment d’autre résolution que de me donner les moyens pour avancer dans tous mes projets. En n’oubliant pas de rester sur mon chemin à moi…

Bonne rentrée à tous, plein de bisous ♥

***

Suivez-moi en temps réel sur mon compte Instagram.
Chardon deer and doe rayée- les lubies de louise-17

Comment ranger ses chutes de tissu ?

Tags

, , , ,

Les chutes de tissus, ces petits morceaux que l’on ne veut pas jeter mais qui nous encombrent. Avant de trouver des idées de génie pour les utiliser je vais vous expliquer ma nouvelle manière de les ranger.

Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-2

Avant lorsque je me coupais un projet, s’il me restait un gros morceau de tissu je le repliais et le mettais d’un côté et je jetais mes petites – voire mini – chutes dans un bac. Sauf qu’au fil du temps le bas est devenu bien rempli. Il y avait de tout et de rien. Des choses réutilisables et d’autres vraiment pas. Lorsque j’avais besoin d’un petit bout de tissu, je farfouillais dedans. Je mélangeais tout, renversant la moitié au sol, les coupons se nouaient entre eux, je ne voyais rien de ce que j’avais et une fois que j’avais trouvé mon bonheur je remettais tout en vrac dedans. Une fois fermé c’était ni vu, ni connu, jusqu’au prochain petit projet. Je pense que je ne dois pas être la seule à faire ainsi – si vous vous reconnaissez dans cette description, levez la main ! – mais un jour j’en ai eu marre et j’ai décidé de tout bien ranger.

Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-9

Ma maman m’a montré un jour comment ma grand-mère rangeait ses coupons et je me suis dit « Mais pourquoi je n’y ai pas pensé avant !« . La technique consiste à positionner son plus grand morceau de tissu devant soi et de poser tous les petits morceaux que l’on souhaite garder au-dessus. On fait un beau pliage pour qu’il n’y ait plus de morceaux qui dépasse et pour obtenir un rectangle d’environ 15 cm de large. Puis on roule le tout en serrant bien. Une petite nouette et voilà !

Je sais que vous n’avez pas besoin de plus d’explications mais je vous ai tourné une petite vidéo pour rigoler. On s’amuse comme on peut lorsqu’on est blogueuse ! :)

J’adore cette technique car elle permet de regrouper toutes les chutes de tissus identiques au même endroit. Terminé pour moi le gros coupon par-ci et les mini-chutes par-là. Lorsque l’on fouille dans le bac et qu’on veut celui du dessous, on ne dérange pas tout. On visualise très rapidement les couleurs qui vont bien ensemble et également la quantité totale de tissu qu’il nous reste. On peut même faire des minis-rouleaux ! Je trouve que c’est carrément plus pratique et à l’usage c’est un gain de temps.

Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-3Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-5 Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-6

Cette méthode est super simple, esthétique et très efficace. On peut même superposer nos rouleaux sur une étagère pour décorer ! Par contre, je ne vous cache pas que si vous vous lancez là-dedans ça sera un peu laborieux dans un premier temps. Cela dépend surtout de la taille de votre bac de chutes !! Pour moi ce fut très très laborieux… Mais une fois que c’est fait ça ne vous prendra que 3 minutes à chaque projet. Il faudra simplement s’y tenir.

Je trouve ça tellement cool que j’utilise également cette méthode pour ranger mes coupons de moins de 50 cm. Vous avez peut-être déjà vu, dans mon atelier de couture j’ai un meuble où je range mes tissus pliés sur plaquettes. Il s’agit des tissus pour vêtements où j’ai un peu de métrage. Pour le reste, avant je rangeais tout plié dans mes bacs et je ne vous cache pas que c’était vite le gros bazar. Maintenant, ces coupons-là aussi sont pliés et roulés – presque tous hein, il me reste encore le bac de la vidéo à faire ! – et je ne regrette pas du tout le temps passé. J’ai même découvert plein de coupons que j’avais complètement oubliés. C’était Noël avant l’heure ! ;)

Comment ranger ses chutes de tissu - leslubiesdelouise

Que pensez-vous de cette méthode de rangement ? Comment vous vous organisez de votre côté ? Est-ce que vous allez essayer de rouler vos tissus ? Dites-moi tout ! :)

Et pour allez plus loin, vous pouvez relire le billet sur ma façon de ranger mes patrons.

***
Des bisous et bon rangement ♥
Comment ranger ses chutes de tissu - les lubies de louise-7

Seda Dress black and white

Tags

, , ,

Je vous présente une robe cousue depuis bien longtemps ! J’ai tardé à la photographier à cause de mauvais temps, puis j’ai tardé à traiter les photos à cause des vacances. La voilà enfin en ligne : Ma Seda Dress Black and White !

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-11

Il s’agit d’un modèle de la marque Pauline Alice, une créatrice que j’aime beaucoup. J’ai tout de suite craqué pour cette robe très féminine et un brin vintage. J’ai le patron depuis sa sortie cet hiver mais j’ai tardé à la coudre car je préférai largement la version manches courtes. J’ai donc attendu qu’il fasse beau pour coudre cette robe légère aux épaules dégagées.

J’ai coupé la version manches courtes avec la jupe froncée à basque. Je suis amoureuse de cette jupe ! J’aime tellement que je pense me faire une version jupe seule. Ça peut-être super sympa, non ? Comme d’habitude, j’ai taillé un 36 pour le haut qui évolue vers un 38 à la taille. Je n’ai pas rencontré de soucis lors de la réalisation, tout est parfaitement bien expliqué dans le livret.

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-3Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-6Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-9Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-5

Au niveau de la taille, c’était pas mal du tout ! J’ai tout de même repris un peu les pinces pour cintrer un chouia plus. Car sans soutien-gorge il y a un peu moins de volume au niveau de la poitrine et ça flottait un peu. J’ai également utilisé un élastique plus court que préconisé pour resserrer le haut des petites manches. Pour être certaine que tout cela ne baille pas. Et j’avoue que le modèle est bien fait car lorsque l’on se baisse ça ne bouge pas, c’est top !

Pour cette robe, j’ai utilisé un tissu de chez Mondial Tissus issu d’une ancienne collection. Il s’agit d’un satin de coton, super doux et très agréable à coudre. Par contre, j’ai vraiment douté au sujet des motifs. Déjà, le noir et blanc ce n’est pas ce que je porte habituellement. Et c’était également la première fois que je cousais des gros imprimés comme celui-là. J’avoue que pendant un moment j’ai pensé m’être complètement plantée dans mon choix de tissu. Mais au final le rendu est pas mal, c’est même plutôt chic. Certes, au moment des photos je n’avais pas encore prit le soleil et je suis on ne peut plus pâle. Maintenant que je suis méga bronzée -tout est relatif, je pars de tellement loin !- c’est déjà mieux. Et puis lorsque je me serai cousue une veste rouge pour aller avec ça sera vraiment parfait !

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-15Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-4Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-13 Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-10Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-8

Cette robe est très mignonne, elle me va bien mais finalement je ne l’ai pas encore vraiment portée cet été. Je trouve qu’elle n’est pas « boulot compatible » du fait du décolleté et elle est trop élégante pour les moments « à la cool » . Et aussi, elle me gêne au niveau des aisselles. C’est un problème que je rencontre assez régulièrement : les vêtements qui « coincent » au niveau des aisselles lorsque je bouge les bras. Que ce soit des modèles que je couds ou que j’essaie en boutique c’est plutôt systématique pour les tissus non extensibles. C’est très bizarre car je n’ai pas vraiment des gros bras. Ce qui me rassure à moitié c’est qu’il semblerait que je ne sois pas la seule à avoir trop de muscles mais ce qui me chagrine c’est que je n’ai pas vraiment trouvé/cherché de solution au problème. Donc si vous avez des conseils à me donner pour dégager les aisselles tout en conservant le côté cintré du vêtement, je prends ! ;)

C’est dommage parce que même si je l’aime beaucoup, cette robe boude dans son coin. Au départ, j’avais prévu de la porter pour un mariage. Mais comme je ne veux pas renoncer à me trémousser sur le dancefloor de la soirée -on a tellement peu d’occasions de danser !- j’en ai cousue une autre que je vous montrerai bientôt. Dans tous les cas, je garde ce modèle sous le coude pour me faire une jupe. Et lorsque j’aurai une solution pour les bras, je m’en referai une un peu plus colorée. On dira que c’était ma toile ! ;)

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-2Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-22Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-16Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-18Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-21Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-17

Il ne me reste plus qu’à raconter vous la petite anecdote de la séance photos :

J’ai eu envie de prendre les photos de cette robe au milieu des roses du Parc Floral Bordelais. Pour ne pas avoir trop de soleil nous avions décidé d’y aller en début de soirée sauf qu’arrivée là-bas nous nous sommes rendu compte qu’il nous restait moins de 30 minutes avant que la grille du parking se ferme automatiquement. Immédiatement, je passe en mode « panique d’être enfermée pour toujours dans le parc » ! La fille tellement rationnelle… ;) Du coup, on a couru dans les allées pour atteindre les rosiers. La carte SD s’est bloquée et j’ai stressé tout le long du reformatage. Mon chéri râlait car du coup j’étais un peu tendue et le rendu n’était pas naturel. Et moi, j’étais de moins en moins à l’aise parce que le temps était compté… Au final, ce fut la séance photo la plus rapide de l’univers. Quinze minutes top chrono, on était super laaaaaarge ! Mais j’étais soulagée de ne pas avoir à dormir au milieu des vignes*… ;)

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-19

*Je sais très bien qu’au pire on aurait été voir le gardien mais vous connaissez mon tempérament super serein.

***

Maintenant vous savez tout sur tout ! Je envoie des gros bisous et vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures créatives !

Patron : Seda Dress de Pauline Alice
Tissu : Satin de coton fleuri de chez Mondial Tissus (ancienne collection)

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Seda dress pauline alice black and white- les lubies de louise-20