Dreamers, les chaussons mignons !

Tags

, , , ,

On continue la lancée « rattrapage » avec un second projet pour bébé !

Je suis ravie de vous présenter ces adorables chaussons, réalisés à l’aide du Kit Dreamers de Mélanie F. Si vous avez suivi Cousu Main, vous connaissez déjà Mélanie qui est la grande gagnante de la dernière saison. Je suis Mélanie sur Instagram depuis cette période et je me souviens qu’au départ ces petits mignonneries étaient disponibles à la vente. Je découvre qu’il en reste d’ailleurs encore un peu dans la boutique si ça vous tente. Mais avouons que c’est tellement plus chouette de pouvoir les réaliser soi-même !

Depuis quelques mois maintenant, Mélanie propose des kits de couture « clé en main » qui nous permettent de coudre son modèle de chaussons en cuir. Ils existent en différentes tailles, allant du mini dreamer (à partir de la taille 16) au big dreamer (la version adulte) jusqu’au 43. Vous pouvez aussi choisir entre 6 couleurs, dont certaines sont pailletées !

J’étais tellement enthousiaste lorsque Mélanie m’a proposé de choisir l’un de ses kits avant la sortie, pour le tester et repérer d’éventuelles coquilles. J’ai tout de suite voulu choisir la version rose ou la version dorée pailletée pour en réaliser pour moi. Puis j’ai réfléchi et je me suis dit que ces chaussons seraient bien plus utiles à Baptiste… Il faut savoir se sacrifier pour son bébé – haha – alors j’ai finalement jeté mon dévolu sur la version moutarde et bleu marine que je trouve absolument canon !

J’ai reçu le kit avec le patron du mini dreamer, les explications pour la réalisation, ainsi que tout le matériel nécessaire (cuir noir, moutarde et marine, molleton, élastique, étiquette et même des petites pinces) emballé soigneusement dans une double gaze. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce kit c’est qu’il n’y a pas de déchet. Le tissu d’emballage sert à réaliser la doublure de la semelle, ainsi qu’un petit pochon de rangement pour les chaussons.

Je l’avoue, c’était la première fois que je cousais du vrai cuir. J’ai beaucoup apprécié cette expérience qui a été beaucoup plus facile qu’imaginé. J’ai utilisé une aiguille spéciale cuir ainsi qu’un pied presseur téflon. C’est ce qui est recommandé pour travailler cette étoffe spéciale et je vous conseille de ne pas faire l’impasse sur ces détails. Je pensais que ma machine aurait un peu peiné avec toutes ces épaisseurs mais pas du tout ! J’utilise la machine Husqvarna Viking Emerald 118 qui est d’une fiabilité sans pareille. Elle me passe tout sans broncher ! Même si en ce moment je bave sur les points fantaisie des machines de plus haute gamme, depuis que je l’ai elle est toujours de sortie. Elle est super docile, et même pour mes débutants en cours de couture elle est parfaite !

Je me souviens avoir adoré coudre ces chaussons. Ce n’est pas très compliqué mais il faut malgré tout une certaine minutie pour que le rendu soit joli. Je crois que c’est d’autant plus minutieux qu’on choisit une petite taille… Et il ne faut pas trop se tromper car le cuir marque les trous ! Mais tout va bien car nous sommes bien accompagnés avec un pas à pas richement illustré. J’ai été bluffé par le pdf d’instructions qui est très complet et dont le design et les couleurs sont magnifiques. Un sacré boulot, je vous le dis !

Vous le comprenez bien je crois, j’ai été conquise par ce projet. Le rendu est tellement mignon ! Mon seul regret, c’est que Baptiste ne les a pas encore beaucoup portés. J’ai coupé une taille 21 pour voir large et en fait j’ai vu beaucoup trop large car il ne porte encore « que » du 20 aujourd’hui. Les chaussons ont été trop grands tout l’hiver et forcément ils ne tenaient pas bien aux pieds. D’autant qu’il avait la cheville toute « molle » … Mais maintenant qu’il marche oui, ça passe si viiiiite ! – je vais essayer de lui remettre. Je vous dirai.

***

Est-ce que vous aussi vous craquez sur ces petits chaussons ? Que pensez-vous des kits « clé en main » ? Vous aimez ?

***

Kit couture : Chaussons Dreamers de Mélanie F.

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie créative n°8 et Ma vie créative n°9 
(les vidéos se lanceront pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Shopping :

***
DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS

Mon premier Jacquard !

Tags

, , ,

Réalisé en fin d’automne pour mon petit bébé et porté quasiment chaque jour depuis, je vous présente aujourd’hui un projet dont le combo plaisir/utilité est on ne peut plus parfait !

[Je me dépêche de vous en parler avant qu’on ne soit plus en hiver et qu’il soit définitivement hors saison ! ;)]

Comme vous le voyez sur la photo, j’ai tricoté un petit bonnet ! Il s’agit du Quick Ombré Hat d’Emily Dormier, un modèle disponible en téléchargement gratuit sur Ravelry. C’est un modèle anglais, navrée pour celles qui ne le lisent pas bien. Mais les explications sont si claires qu’on s’y retrouve facilement. Ce modèle peut être l’occasion d’essayer un patron anglais si vous n’en avez jamais fait ! Je crois d’ailleurs que c’était mon premier, si je ne dis pas de bêtises…

C’est un modèle qui se tricote en aiguilles 5 avec un échantillon de 20 mailles et 26 rangs. J’ai choisir de réaliser ce modèle avec mes restes de laine Pingo Douceur n°6 de chez Pingouin.fr. Je les avais déjà utilisées pour réaliser cette marinière mignonne, souvenez-vous en couleurs Falaise et Indigo. J’ai toujours autant apprécié les tricoter. Et à l’usage c’est toujours aussi doux ! La qualité est très bien. Elle a certes fini par boulocher un peu mais il a été manipulé plusieurs fois par jours durant tout l’hiver alors il me semble que ce soit totalement normal. Je recommande ce fil les yeux fermés !

J’ai réalisé la taille 3-6 mois qui correspond à 41 cm de tour de tête. Dans mes souvenirs, mon échantillon était un tout petit peu plus grand que celui préconisé. Le bonnet était un peu trop grand à l’époque pour le tour de tête de 45 de Baptiste. Aujourd’hui, il fait plutôt du 47 cm de tour de tête et il le porte encore tout à fait bien. Il faut dire que le bonnet s’est détendu avec le temps, ce qui contribue aussi à ce qu’il le porte encore maintenant.

Comme vous le voyez, ce modèle est en Jacquard !

Cela faisait bien longtemps que j’avais envie de me lancer dans le Jacquard. J’étais très curieuse de cette technique qui consiste à mélanger des fils de couleurs différentes pour créer des motifs. Certains modèles sont absolument sublimes et il parait que c’est quelque chose qui rend accro ! J’avais en tête que cette pratique était difficile et réservée aux tricoteuses plus expérimentées. Mais j’ai réalisé que cela faisait longtemps que je tricotais maintenant et que je ne faisais peut-être plus partie des « débutantes« . Et la perspective de ce petit projet a fini de me décider !

Pour apprendre comment tricoter le jacquard, j’ai regardé les vidéos de Lise Tailor à ce sujet. Elle a d’ailleurs rédigé un article très complet que je vous invite à lire si vous le souhaitez. Sincèrement, lorsqu’on regarde ces vidéos on réalise combien cette technique est facile. La complexité vient avec le nombre de fils, les ajustements de tension et de rapidité d’exécution. Mais pour un bonnet comme celui-ci, avec 2 couleurs et où il ne faut jamais croiser les fils, c’était du gâteau ! Je n’ai rencontré aucune difficulté. Il suffit de suivre le diagramme rang par rang pour dessiner le motif.

J’ai ajouté un petit pompon parce que c’est beaucoup plus mignon ! Je l’ai réalisé avec mes deux couleurs et à l’aide d’un kit pour faire des pompons. Je me souviens quand j’étais petite, je passais des heures à faire des pompons avec des cercles en carton. Ici, avec les kits c’est bien plus rapide ! Il ne faut que quelques minute pour réaliser un gros pompon bien fourni. C’est très appréciable lorsqu’on est pressé… ou si vous souhaitez en faire beaucoup. Mais conservez l’idée du carton pour occuper plus longtemps les enfants, héhé !

J’ai adoré tricoter ce projet ! Je comprends maintenant lorsqu’on dit que le jacquard est addictif. C’est tellement plaisant de voir cette alternance de couleurs sur les aiguilles et de découvrir au fil des rangs le motif qui se dessine. On a simplement envie de découvrir la suite, puis la suite. C’est une sensation géniale ! En trois soirées, j’avais mon petit bonnet et il a eu son petit succès tout l’hiver. *J’avoue que j’étais fière*

C’était une première expérience de jacquard totalement réussie et ça me donne très envie de réessayer. Mon rythme tricot étant très peu soutenu, peut-être que ça sera pour l’hiver prochain ! Il existe tellement de modèle qui me font envie…

Et vous, êtes-vous passionnés de jacquard ? Est-ce qu’il s’agit d’une technique qui vous fait envie ? Quels sont vos modèles favoris ? Dites-moi tout !

***

Modèle Gratuit : Quick Ombré Hat d’Emily Dormier
Laine : Pingo Douceur n°6 (Falaise et Indigo) de chez Pingouin.fr

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie créative n°8 
(la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Shopping :

 

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS

L’amant sous l’ondée

Tags

, , , ,

Quel titre bien poétique n’est-ce pas !

Nous somme donc mi-février et je vous présente enfin cette tenue d’hiver cousue les 1er et 2 janvier ! … Tout est normal ! :D

L’amant de Joli Carmin

Je commence en vous parlant du bas. Il s’agit du short L’Amant, le tout premier modèle de Justine de Joli Carmin. Justine a commencé à coudre à l’aide de mes tutoriels et j’ai été vraiment touchée de découvrir qu’elle lançait sa marque de patron. Son tout premier modèle est un short taille haute, exactement le style que j’aime. J’ai complètement craqué sur le détail de la ceinture que je trouve moderne et vintage à la fois. Le shot est fermé par une fermeture à glissière invisible de côté et un bouton très mignon. Ce modèle est complètement doublé ce qui permet de réaliser un vêtement avec des finitions impeccables. L’autre avantage, c’est qu’il tolérera des tissus clairs et fins pour l’été, sans laisser transparaître les dessous.

Le modèle est disponible en patron pochette ou pdf et il est proposé de la taille 34 au 48. La réalisation n’est pas compliquée mais ce modèle est malgré tout de niveau intermédiaire car il y a quelques points techniques et pas mal de travail à faire : fermeture éclair invisible, boutonnière, ceinture, doublure… Les explications sont claires même si j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de texte ! J’aime lorsque c’est expliqué vite et bien et j’ai tendance à me perdre lorsque les phrases sont longues. La tournure et la mise en page des explications est la seule chose qui pourrait être amélioré, mais ce n’est que mon avis. Si vous préférez coudre accompagné d’une vidéo, il existe le pas à pas sur Youtube, que je n’ai pas regardé mais qui pourra peut-être vous aider.

Le tissu :

J’ai réalisé ce modèle dans un superbe prince de Galles provenant de la boutique « Les filles à pois« . Ce tissu est doux et juste épais comme il faut pour l’hiver. C’était un réel bonheur à coudre et il est tout aussi agréable à porter. Je me suis appliquée comme jamais pour faire de jolis raccords. J’ai tenté de raccorder ma ceinture également lors de la découpe. Je pensais avoir réussi mais lors du montage j’ai remarqué que non. Mais c’est très joli ainsi, je ne vais pas faire de chichis. J’ai doublé mon short avec un tissu de doublure classique de mon stock. Il ne colle pas aux jambes et tient bien chaud, je suis ravie.

La taille :

J’ai coupé mon projet en taille 40 qui s’évase en 42. Je n’ai réalisé aucun ajustement de taille et vous voyez qu’il me tombe bien. J’étais ravie de ne pas avoir à faire de retouches pour une fois, je garde donc ce modèle précieusement dans mes basiques !

Mes modifications :

Le patron est prévu pour être assez long sur les cuisses, dans le style des années 90. Pour moi qui suis petite, cela me tassait beaucoup. J’ai choisi de raccourcir mon short de 4 cm et c’est beaucoup mieux pour ma silhouette.

Mon avis :

Je sais que beaucoup préfèrent les shorts en été mais personnellement j’adore en porter l’hiver sur des collants. Je suis ravie de cette nouvelle pièce qui est confortable et facile à porter pour moi. Mon seul souci est que je n’avais pas suffisamment de hauts à associer, c’est pour cela que j’ai rapidement cousu le sweat Ondée de Deer and Doe.

   

Ondée de Deer and Doe :

C’est un modèle que vous avez déjà vu sur le blog ici et  modifié en robe tellement canon qu’il faut que je m’en refasse une ! Il s’agit d’un sweat taille haute cintré à la taille. Le modèle est proposé en manche courtes ou longues et avec deux types d’encolures. Ici, j’ai choisi de réaliser la version manches longues avec le petit col que je trouve ravissant.

Le tissu :

Je l’ai réalisé dans un jersey milano acheté lors du Salon Création et Savoir Faire sur le stand Une petite maison dans la villette. J’ai immédiatement craqué sur la couleur bordeaux illuminée par de fines paillettes dorées. C’est un tissu qui est peu extensible mais il convient très bien pour ce modèle. Le jersey milano c’est un bonheur à coudre car rien ne bouge sous la machine ou la surjeteuse.

La taille :

J’ai coupé mon vêtement sur trois tailles. La carrure est restée la même qu’avant, un 36. J’ai ensuite élargit en 38 à la poitrine et en 42 à la taille. Il me va parfaitement bien ainsi et j’en suis ravie. Si vous souhaitez également couper vos patrons sur plusieurs tailles, j’avais publié un tutoriel par ici.

Mes modifications :

Comme pour mes précédentes version, l’encolure est un peu creusée et le col est celui de la plus grande taille. La raison à ceci est très simple… Ma tête ne passe pas dans l’encolure 36. Non pas que j’ai pris la grosse tête, ahah ! J’ai tout simplement un tour de tête plus grand que le standard et avec les matières peu extensibles c’était beaucoup trop juste. J’ai tout simplement repris le col et l’encolure de la taille 46 que j’ai reporté sur mon patron. Ainsi, ma tête passe nickel. Ouf !

Mon avis :

C’est un vêtement que j’adore porter et qui se marie divinement bien avec mes bas à taille haute et mes robes. Il est super confortable et cette couleur est parfaite pour l’automne-hiver.

Je suis très heureuse de cette nouvelle tenue. Je suis toute contente de retrouver un peu mon style dans des vêtements qui me ressemblent. Car même s’il y a beaucoup de publications sur ces pages, aujourd’hui il y a malheureusement beaucoup de choses qui ne me vont plus. Tout est à refaire dans ma garde robe mais c’est sympa aussi de renouveler !

***

Patron : Short L’Amant de Joli Carmin
Tissu : 
Prince de Galles de chez Les filles à pois

Patron : Sweat Ondée de Deer and Doe.
Tissu : Jersey Milano Une petite maison dans la villette

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie créative n°10 
(la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE