Mon premier petit top Ségur !

Tags

, , ,

Qui aurait cru que cette petite chose toute mignonne m’aurait donné du fil à retordre ?

Voilà ce que j’ai écrit sur Instagram pour vous présenter mon tout premier top Ségur terminé. Je vous en ai déjà longuement parlé sur le dernier podcast alors que j’étais en cours de réalisation. Maintenant qu’il est terminé, je vous le présente aujourd’hui et vous explique toutes mes péripéties.

Le top Ségur c’est le tout dernier modèle de Fanny de la marque Cozy Little World, dont le patron le plus connu est certainement le duo gilet monceau et sweat courcelle. Après le succès de ces basiques automne-hiver, Fanny nous propose un parfait petit top pour l’été. Il s’agit d’un petit haut à bretelles avec de multiples déclinaisons possibles. Il existe 7 déclinaisons devant (devant simple, boutonné, simple avec basque, décolleté cœur, avec froufrou sur la patte de boutonnage, simple avec froufrou et boutonné avec froufrou et basque) et 4 déclinaisons dos (simple, avec basque, élastiqué ou boutonné). Enfin, vous pouvez moduler ces déclinaisons en top ou en robe selon vos envies. Cela fait énormément de possibilités et un super potentiel pour s’amuser. J’ai tout de suite complètement craqué pour la version cœur du décolleté ! Ah non, en fait c’est la version boutonnée avec froufrou que je préfère, ou alors la robe boutonnée à basque…  En réalité je les aime toutes ! Le plus difficile a été de déterminer par quelle version commencer. C’est Valentin qui a choisi pour moi, et j’ai coupé la version devant simple avec froufrou et dos simple.

Comme il était indiqué sur le modèle de bien se fier au tableau des mesures, j’ai coupé la taille 38 que j’ai évasé en 40 à partir de la taille. J’avais initialement décalqué toutes les pièces disponibles et ajouté toutes les valeurs de couture qui ne sont pas inclues dans le patron. Je n’ai pas envie d’entrer dans le débat des valeurs de couture, certaines préfèrent les avoir et d’autre préfèrent les ajouter. Je suis de la team qui préfère les avoir comprises dans le patron mais ça ne m’ennuie pas de passer un peu de temps à les ajouter. Pour moi, cela fait partie du processus de couture.

Concernant la taille, je me suis retrouvée avec un top trop large au niveau des emmanchures. En ce moment, je fais 88 de tour de poitrine ce qui correspond exactement à la taille 38. Malgré tout, je pense que la taille 36 aurait été plus adaptée à ma carrure. Pour pouvoir porter cette version, j’ai repris les côtés du vêtement de 1 cm (ce qui correspond à une taille en moins) de l’emmanchure jusqu’à la base de la pince poitrine qui me tombait parfaitement bien. Je vais ensuite reprendre mon patron pour tracer la taille 36 qui s’évase en 38 à partir de la pince poitrine. Je pense sans dire trop de bêtises que vous pouvez sélectionner la taille juste en dessous de celle préconisée par le modèle. Mais seule une toile vous permettra de valider votre choix !

J’ai lu des choses, concernant les ajustements de ce haut… J’ai un peu bondi, je l’avoue. Mais je comprends que lorsqu’on ne sait pas trop comment faire, on tente des trucs. Sachez que c’est toujours une mauvaise idée de retirer purement et simplement les valeurs de couture pour descendre d’une taille. Ici, il s’agit d’un petit top simple donc la différence ne vous sautera peut-être pas aux yeux. Mais en retirant les valeurs de couture, vous modifiez les proportions du vêtement et il s’en retrouvera déformé. Si la ligne de couture là, c’est qu’elle ne doit pas être décalée d’un centimètre. Non vraiment, soyez fières de prendre le temps de réaliser les choses correctement ! Prenez ou reprenez la taille qui vous convient, puis ajoutez-y les valeurs de couture.

Le patron a été conçu pour des tissus fluides de type viscose, crêpe ou gaze. Autant pour beaucoup de modèle on peut envisager d’autres types de tissus que ceux préconisés sans trop y regarder, autant ici c’est un critère très important à respecter. Le top est dessiné pour être ample et le tombé est très joli avec un tissu fluide. En regardant les photos de présentation ou les dessins techniques, on voit bien que le haut n’est pas près du corps. Si j’avais réalisé la même chose en popeline de coton, un tissu bien plus raide, l’effet parachute aurait été garanti. Pour ce modèle, le choix du tissu est très important. Alors certes, il y a le problème de taille dont je parlais précédemment mais qui correspond à une différence d’un centimètre, voire deux maxi. Si vous prenez un tissu raide la différence sera visuellement beaucoup plus grande. C’est ce qui s’est passé pour beaucoup de couturières comme j’ai pu le voir sur les réseaux. Si vous tenez à utiliser vos popelines ou broderies anglaises, choisissez un autre modèle de top. Ou alors, prévoyez des ajustements en largeur car ce modèle-ci n’est tout simplement pas destiné à ces tissus.

Lors de mon dernier podcast, je vous disais que j’étais embêtée par deux becs disgracieux qui se formaient au-dessus de la poitrine. J’ai résolu ce problème en réalisant deux pinces de 1 cm de large qui partent des aisselles et qui viennent mourir sur la poitrine. Il y a une photo où on en voit bien une je pense. En voulant modifier cela sur le patron, j’ai réalisé que ce surplus de tissu était dû à mon tissu qui s’était très largement étiré au niveau du décolleté. Deux choses donc : il n’y a pas de problème au niveau du patronage (et ça c’est une nouvelle bien cool) et deuxièmement, je ferai dorénavant très attention à ce que mon tissu ne se déforme pas avec les manipulations quitte à le stabiliser avec de la vlieseline stabilimanche avant de le coudre. Le tissu est coupé dans le biais à cet endroit du patron et c’est pour éviter ce type de problème que l’on entoile la parementure. Mais ici, cela n’a pas suffi à empêcher à ma viscose très souple et très élastique de se détendre de 2 centimètres quand même !

J’ai encore des informations à vous donner ! Ce petit haut n’est pas compliqué à coudre et tout me semble limpide pour toutes les versions… sauf celle que j’ai choisie. Il n’y a pas de schémas dans les explications ce qui m’a valu des problèmes de compréhension. Je me suis bien creusée la tête pour comprendre comment coudre le volant. J’ai annoncé avoir trouvé une erreur dans le livret dans mon dernier podcast et je tiens à m’excuser et à rectifier le tir. En fait, malgré les échanges Fanny, je n’avais pas toujours pas cousu le volant comme elle l’avait imaginé. J’ai monté mon volant différemment mais le rendu final est exactement le même. Il existe maintenant un tutoriel vidéo qui présente ce montage pas à pas et c’est tout de suite plus limpide ! Même si je n’aurai pas fait comme ça naturellement, les explications collent avec le patron et je ne peux que vous conseiller de regarder le tuto si vous choisissez de coudre cette version. Fanny prévoit d’ailleurs de réaliser un tutoriel pour chaque version ce qui sera un super complément au livret.

Enfin ma dernière modification, la plus facile, a été de réduire la taille des bretelles pour les ajuster à ma stature. Je n’ai pas réalisé de modification de stature pour ce haut puisque ma ligne de modification se trouve habituellement au milieu de l’emmanchure. Dans ce modèle, il suffit de réduire les bretelles (de 6 cm pour ma part je crois) et voilà !

Pour comprendre pourquoi je ris autant, regardez l’ombre de mon mari sur la photo précédente ! ;)

***
Pour résumer, si vous cousez ce top ou cette robe faites attention :

– Au choix de votre taille : Vous pouvez partir sur une taille en dessous par rapport au tableau de mesures MAIS je ne peux que vous conseiller de faire une toile dans un tissu peu précieux pour valider cela. (Pour vous aider, voici mes mensurations : dessus de poitrine : 81, poitrine : 88, taille : 76, hanches 98 et taille 154 cm. J’ai coupé un 36-38-40)
– Ajoutez bien vos valeurs de couture comme préconisé dans les explications.
– Choisissez un tissu fluide. Le modèle est conçu pour ce type de tissu et un tissu raide ne conviendra pas.
– Regardez les tutos vidéo pour vous aider à suivre les explications.

***

Je suis consciente que c’est énormément de choses pour un si petit projet couture. Merci de m’avoir lu jusque-là ! Je trouve qu’il y a une belle moralité à toutes ces péripéties. Nous sommes dans un climat où on a tendance à râler assez rapidement. C’est très français, je sais, et je suis la première à questionner un modèle lorsque ça ne se passe pas comme je l’aurai espéré. J’ai exprimé mes doutes lors du dernier podcast, je me sens confuse car en réalité j’avais oublié des fondamentaux de la couture : la toile, vérifier que le tissu est bien coupé et le choix du tissu (mon choix était bon pour ce projet mais j’ai été tentée un peu comme tout le monde d’essayer avec une popeline).

Toujours est-il que je ne regrette pas du tout d’avoir cousu ce vêtement pour tout un tas de raisons. La première est qu’il est tellement agréable à porter ! J’ai déjà passé plusieurs jours avec et il est vraiment super frais et agréable pour l’été. Il ne fera pas de marque de bronzage (ma hantise avec le soleil) et cette viscose est si douce… La coupe ne dévoile pas le soutien-gorge et je peux me baisser sans que ça baille. J’adore ! C’est aussi pour ça que je tiens à renouveler l’expérience avec ce patron car il a un potentiel « basiques d’été » de folie et qu’il est totalement dans le style que j’aime. La seconde raison c’est qu’il m’a bien questionné sur tout un tas de choses et qu’il m’a permis d’échanger avec vous et de vous aider. Lorsque tout va bien avec un modèle, j’ai l’impression que mon intervention par ici n’est pas si utile que cela. Aujourd’hui, je sens et j’espère que mes 2000 mots de texte pourront aider.

Je vous laisse (presque) maintenant ! N’hésitez pas à me faire part de vos retours d’expérience si vous avez cousu ce top en commentaires. Vous allez le voir, j’ai inauguré un nouveau type d’échanges, en toute fin d’article, avec encore quelques infos qui peuvent vous êtes utiles. Je vous embrasse bien et vous souhaite bonne couture !

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie Créative n°4
(la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Patron : Tog Ségur de Cozy little world – Taille 36-38-40
Tissu : viscose Le comptoir du Tissu

Shopping :

J’ai tenté quelque chose de nouveau pour ce billet : vous proposer de me poser des questions grâce à la nouvelle fonctionnalité en stories instagram. Je trouve ça super chouette cette interaction avec vous. Cela me permet de mieux vous aider et de parler de choses que j’aurai pu oublier.

Est-ce que ce haut est allaitement compatible ? Non et oui ! Le vêtement n’est pas assez ample pour allaiter « par le haut ». Mais personnellement je remonte tous mes t-shirts de bas en haut pour nourrir mon bébé. J’allaite donc avec sans problème.

J’ai des difficultés avec la parementure qui ne tient pas en place. Pour maintenir la parementure, je préconise de réaliser des petits points à la main avec un fil qui se fond dans le tissu afin de fixer le bas de la parementure au t-shirt. Ne serrez pas trop le fil pour éviter les marques sur l’endroit. Je fais cela pour toutes les parementures, c’est devenu une habitude.

Est-il accessible aux débutants ? J’hésite sur ma réponse car sur le papier les versions simples sont faciles à réaliser. Ce qui posera problème aux débutants sera de travailler les matières fluides comme le crêpe ou la viscose. Egalement, les explications ne contiennent pas de schémas ce qui peut poser problème pour un premier vêtement. Mais il y a des tutos vidéos qui arrivent !

Est-il si large que ce que j’ai lu ? Il est large car il est dessiné ainsi et prévu pour un tissu fluide. De mon point de vue on peut descendre d’une taille par rapport à sa taille habituelle (faites une toile, c’est mon meilleur conseil) mais le plus important c’est de bien choisir son tissu.

As-tu utilisé le pdf ? Il y a-t-il beaucoup de pages à assembler ? J’ai effectivement utilisé le pdf, ce qui est super c’est que vous pouvez imprimer uniquement la ou les tailles que vous souhaitez (voir les explications sur le site si vous n’y arrivez pas). Il y a 28 pages à assembler.

Ce top est-il compatible pour les fortes poitrines ? Comme pour tout modèle, il faudra certainement faire un ajustement si votre bonnet est supérieur à du C. Il existe des tutos sur le net, recherchez « ajustement pour les fortes poitrines » ou « FBA ». Quand on a un bonnet plus grand que celui prévu par le modèle, l’idéal est de mesurer le dessus de la poitrine et non pas le saillant de la poitrine pour choisir sa taille, et de réaliser un ajustement forte poitrine afin d’obtenir un vêtement parfaitement ajusté.

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE ET TRICOT

Allez les bleus !

Tags

, ,

Je suis de celles qui regardent le foot une fois tous les 4 ans !

S’il y a bien une chose qui rassemble, au-delà des âges, des religions, des courants politiques ou toutes autres choses : c’est la coupe du monde de foot ! Je ne suis ni sportive, ni amatrice de sport et encore moins de foot. Et je ne suis jamais les compétitions à la télévision (en fait, je n’ai pas la télévision !). Mais pendant la coupe du monde de foot, il se passe quelque chose de particulier. Comme beaucoup de françaises et de français, je regarde dès que je peux les matchs de la France et je me tiens informée des qualifications des autres pays et je brandis mon petit drapeau tricolore. Cette ferveur patriotique fait du bien au cœur ! Elle rassemble, met beaucoup de monde d’accord et fait passer des bons moments entre proches. 

Quoique de plus français que la marinière ? J’ai cousu ce t-shirt il y a déjà quelques temps sans jamais penser au caractère tricolore de la chose. C’est en regardant le match des quarts de finale que j’ai réalisé qu’il était parfait pour supporter les bleus ! Il s’agit du t-shirt givre de la marque Deer and Doe. Je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur le blog. Pour les détails je vous invite donc à relire les différents billets, ici ou .

J’ai coupé la taille 38-40 et j’ai choisi de réaliser la version bicolore à manches courtes. J’ai utilisé un joli jersey de coton marinière bleu clair pour le bas et un jersey de coton blanc tout simple pour le haut. La marinière, c’est le basique par excellence et pour l’été c’est parfait. J’ai ajouté un petit appliqué cœur sur la poitrine pour le petit effet mode. J’ai tout simplement coupé mon motif dans une chute de molleton. Je l’ai positionné sur mon t-shirt à l’aide d’un thermocollant double face puis j’ai cousu un point bourdon à la machine tout autour. Le rendu est super mimi et ça donne un petit cachet à ce vêtement somme toute assez simple.

Rien de plus à dire sur ce petit haut aussi confortable que féminin ! Si vous ne connaissais pas encore ce modèle, sachez que la coupe est près du corps. Le rendu est délibérément moulant. Préférez le t-shirt plantain de la même marque si vous voulez un t-shirt cintré mais plus large. Je vous l’avais dit dans le podcast, j’ai mis un peu de temps à me décider pour le porter. Mais maintenant, je n’hésite plus du tout car je le trouve très stylé et très frais. Et parfaitement dans le thème du moment ! ;)

Merci à mon Valentin d’avoir eu l’idée des photos dans le stade ! Je suis allée acheter un ballon (rose, la base) exprès pour l’occasion. Je suis tellement gauche avec ce type d’objet qu’on a bien rigolé ! J’espère que cette séance photos spéciale « Coupe du monde de foot » vous aura fait sourire. Belle journée, et rendez-vous ce soir avec tous nos espoirs devant la TV ! ;)

« Louise est dans la place !! »

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie Créative n°3 (la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Patron : Givre de Deer and Doe – T38-40
Tissu : jersey marinière (en soldes !) et jersey blanc de chez Mondial Tissus

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Ma vie créative #4 – Vive l’été !

Tags

, , ,

C’est avec plaisir que je vous retrouve en vidéo pour mon quatrième podcast « Ma vie Créative ! » !

A chaque fois un peu plus tard dans le mois, je m’en rends compte. Oups ! Je revenais de quelques jours en famille et entre amis et vous allez le voir je suis reboostée un max ! C’est encore un long épisode, cela fera plaisir à celles qui préfèrent cela. Pour les autres, vous verrez en barre d’info sur Youtube, vous avez le découpage des différentes parties de la vidéo. N’hésitez pas à aller directement où cela vous intéresse ! ;)

J’ai eu quelques remontées concernant le son du dernier épisode. Je n’ai pas encore pu acquérir le matériel nécessaire pour améliorer le son, alors je m’excuse par avance pour les personnes qui rencontreraient des difficultés. Chez moi et chez mes proches ça fonctionne très bien, alors n’hésitez pas à vérifier les paramètres de vos appareils !

Merci mille fois encore pour vos gentils mots à mon égard, cela me touche chaque fois énormément. Je vous souhaite également de très belles vacances et espère que vous avez la chance de pourvoir en profiter ! Bonne couture, bon tricot, bonnes espadrilles, bonne broderie… Bonne créations en somme ! ;)

Je vous laisse avec la vidéo ! 

Couture :

Projets terminés :

En cours :

A venir :

En vrac :

Tricot :

Je cite :

A très vite !