L’amant sous l’ondée

Tags

, , , ,

Quel titre bien poétique n’est-ce pas !

Nous somme donc mi-février et je vous présente enfin cette tenue d’hiver cousue les 1er et 2 janvier ! … Tout est normal ! :D

L’amant de Joli Carmin

Je commence en vous parlant du bas. Il s’agit du short L’Amant, le tout premier modèle de Justine de Joli Carmin. Justine a commencé à coudre à l’aide de mes tutoriels et j’ai été vraiment touchée de découvrir qu’elle lançait sa marque de patron. Son tout premier modèle est un short taille haute, exactement le style que j’aime. J’ai complètement craqué sur le détail de la ceinture que je trouve moderne et vintage à la fois. Le shot est fermé par une fermeture à glissière invisible de côté et un bouton très mignon. Ce modèle est complètement doublé ce qui permet de réaliser un vêtement avec des finitions impeccables. L’autre avantage, c’est qu’il tolérera des tissus clairs et fins pour l’été, sans laisser transparaître les dessous.

Le modèle est disponible en patron pochette ou pdf et il est proposé de la taille 34 au 48. La réalisation n’est pas compliquée mais ce modèle est malgré tout de niveau intermédiaire car il y a quelques points techniques et pas mal de travail à faire : fermeture éclair invisible, boutonnière, ceinture, doublure… Les explications sont claires même si j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de texte ! J’aime lorsque c’est expliqué vite et bien et j’ai tendance à me perdre lorsque les phrases sont longues. La tournure et la mise en page des explications est la seule chose qui pourrait être amélioré, mais ce n’est que mon avis. Si vous préférez coudre accompagné d’une vidéo, il existe le pas à pas sur Youtube, que je n’ai pas regardé mais qui pourra peut-être vous aider.

Le tissu :

J’ai réalisé ce modèle dans un superbe prince de Galles provenant de la boutique « Les filles à pois« . Ce tissu est doux et juste épais comme il faut pour l’hiver. C’était un réel bonheur à coudre et il est tout aussi agréable à porter. Je me suis appliquée comme jamais pour faire de jolis raccords. J’ai tenté de raccorder ma ceinture également lors de la découpe. Je pensais avoir réussi mais lors du montage j’ai remarqué que non. Mais c’est très joli ainsi, je ne vais pas faire de chichis. J’ai doublé mon short avec un tissu de doublure classique de mon stock. Il ne colle pas aux jambes et tient bien chaud, je suis ravie.

La taille :

J’ai coupé mon projet en taille 40 qui s’évase en 42. Je n’ai réalisé aucun ajustement de taille et vous voyez qu’il me tombe bien. J’étais ravie de ne pas avoir à faire de retouches pour une fois, je garde donc ce modèle précieusement dans mes basiques !

Mes modifications :

Le patron est prévu pour être assez long sur les cuisses, dans le style des années 90. Pour moi qui suis petite, cela me tassait beaucoup. J’ai choisi de raccourcir mon short de 4 cm et c’est beaucoup mieux pour ma silhouette.

Mon avis :

Je sais que beaucoup préfèrent les shorts en été mais personnellement j’adore en porter l’hiver sur des collants. Je suis ravie de cette nouvelle pièce qui est confortable et facile à porter pour moi. Mon seul souci est que je n’avais pas suffisamment de hauts à associer, c’est pour cela que j’ai rapidement cousu le sweat Ondée de Deer and Doe.

   

Ondée de Deer and Doe :

C’est un modèle que vous avez déjà vu sur le blog ici et  modifié en robe tellement canon qu’il faut que je m’en refasse une ! Il s’agit d’un sweat taille haute cintré à la taille. Le modèle est proposé en manche courtes ou longues et avec deux types d’encolures. Ici, j’ai choisi de réaliser la version manches longues avec le petit col que je trouve ravissant.

Le tissu :

Je l’ai réalisé dans un jersey milano acheté lors du Salon Création et Savoir Faire sur le stand Une petite maison dans la villette. J’ai immédiatement craqué sur la couleur bordeaux illuminée par de fines paillettes dorées. C’est un tissu qui est peu extensible mais il convient très bien pour ce modèle. Le jersey milano c’est un bonheur à coudre car rien ne bouge sous la machine ou la surjeteuse.

La taille :

J’ai coupé mon vêtement sur trois tailles. La carrure est restée la même qu’avant, un 36. J’ai ensuite élargit en 38 à la poitrine et en 42 à la taille. Il me va parfaitement bien ainsi et j’en suis ravie. Si vous souhaitez également couper vos patrons sur plusieurs tailles, j’avais publié un tutoriel par ici.

Mes modifications :

Comme pour mes précédentes version, l’encolure est un peu creusée et le col est celui de la plus grande taille. La raison à ceci est très simple… Ma tête ne passe pas dans l’encolure 36. Non pas que j’ai pris la grosse tête, ahah ! J’ai tout simplement un tour de tête plus grand que le standard et avec les matières peu extensibles c’était beaucoup trop juste. J’ai tout simplement repris le col et l’encolure de la taille 46 que j’ai reporté sur mon patron. Ainsi, ma tête passe nickel. Ouf !

Mon avis :

C’est un vêtement que j’adore porter et qui se marie divinement bien avec mes bas à taille haute et mes robes. Il est super confortable et cette couleur est parfaite pour l’automne-hiver.

Je suis très heureuse de cette nouvelle tenue. Je suis toute contente de retrouver un peu mon style dans des vêtements qui me ressemblent. Car même s’il y a beaucoup de publications sur ces pages, aujourd’hui il y a malheureusement beaucoup de choses qui ne me vont plus. Tout est à refaire dans ma garde robe mais c’est sympa aussi de renouveler !

***

Patron : Short L’Amant de Joli Carmin
Tissu : 
Prince de Galles de chez Les filles à pois

Patron : Sweat Ondée de Deer and Doe.
Tissu : Jersey Milano Une petite maison dans la villette

***

Je parle également de ce vêtement dans le Podcast Ma vie créative n°10 
(la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, ce n’est pas merveilleux la technologie ? :D)

***

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Ma vie créative #10 – Faux départ !

Tags

, ,

Hello la compagnie !

Je vous retrouve aujourd’hui pour mon tout premier épisode de 2019. Comme vous avez pu le constater, il y a comme eu un faux départ en 2019. Voilà, voilà… No comment ! Je vous raconte tout dans cette vidéo qui, je l’espère, vous plaira. Vous allez rapidement comprendre que mon organisation n’est pas encore optimale ou alors que mes exigences sont trop élevées par rapport à mes capacités. Je pense que la vérité se trouve un peu entre les deux mais que le principal c’est de FAIRE DE SON MIEUX. On ne le répétera jamais assez !

Je vous parle de plein de choses encore une fois dans ce long épisode. Et j’espère revenir rapidement à l’écrit par ici car je sais que vous êtes quelques-unes à préférer cela. Comme d’habitude, toutes les références sont indiquées ci-dessous. Et vous pouvez naviguer directement où vous le souhaitez en cliquant sur le temps en barre d’info de la vidéo sur Youtube.

Je vous laisse avec le son et l’image, je vous souhaite un bon visionnage et  je vous dis à très vite !

 

***

Je porte mon pull Il grande favorito d’Isabell Kreamer – Laine : l’Alpaca et la Brushed Alpaca Silk de Drops.

Couture :

Projets terminés :

Je cite :

Tricot :

Je cite :

Patchwork de l’amitié par les filles du café couture Bordelais. Réalisé par les doigts de fée de Sylvie du blog La famille créative.

***

Merci d’avoir visionné cet épisode et à très vite !

Hello nouvelle année !

Tags

, ,

Je vous l’avoue, j’avais prévu de publier un article sur deux nouvelles cousettes comme si de rien n’étais. Mais je ne me sentais pas du tout de poursuivre mon blabla créatif sans vous souhaiter une très belle année et faire un petit point sur 2018. J’espère que vous avez passé de belles fêtes et que cette nouvelle année s’annonce joyeuse et remplie de bonheur et d’amour. C’est tout ce que je vous souhaite, sans parler de la santé qui reste la priorité et de nombreux projets qui vous passionnent.

Je pense que vous êtes submergés de bilans de-ci et de-là mais les nouvelles années sont toujours le moment où l’on regarde un peu en arrière et où on espère vers l’avant. Vous vous doutez bien que pour moi l’année 2018 fut une année toute particulière. L’arrivée de notre Baptiste a apporté une espèce de tornade d’amour et de choses à faire dans la maison. J’avoue m’être laissée portée par le doux et fatiguant rôle de maman louve les premiers mois de l’année. J’ai eu cette chance de prendre un congé et j’en ai profité. Puis, petit à petit j’ai pu lâcher mon petit, et reprendre une vie « normale ». J’ai décidé qu’il était le moment pour moi de démissionner de mon travail de tenter l’aventure 100% Free-lance. J’ai eu très peur, je ne vais pas vous mentir, la stabilité du CDI à ce côté rassurant que tout le monde connait. Mais devenir maman m’a donné une force nouvelle et c’était le moment d’essayer.

Depuis septembre, je vis ma passion. J’écris « je vis ma passion » car je ne vis pas encore « de » ma passion. Oui si, un peu quand même ! Je ne gagne pas des mille et des cents mais c’est encourageant. Vous vous demandez peut-être ce que je fais de mes journées c’est bien simple : Je donne des cours de couture individuels et également des ateliers créatifs pour des enseignes ou des collectivités. C’est ma source principale de revenu pour le moment. Je tire également quelques contreparties monétaires de ce blog, avec quelques liens affiliés (c’est à dire que pour quelques marques si vous achetez un produit via mon site quelques centimes me sont reversés sans que cela ne change rien pour vous) ou quelques rares collaborations comme tout dernièrement ce tutoriel pour Cultura. Enfin, je touche annuellement des droits d’auteur sur les ventes de mon livre « Tout le monde peut coudre« . Ce n’est pas non plus cela qui faire vivre en soit mais c’est tout de même un petit plus bien appréciable. 

Voilà l’état de mon activité à l’heure actuelle.

2019 sera pour moi l’année des grandes décisions je suppose. Je vais devoir faire des choix pour pouvoir vivre de ma passion, tout en n’étant pas constamment sous la vague et en retard sur tous mes gros projets. Pour l’instant, je n’arrive pas à concilier toutes mes envies car je suis seule dans la barque et que l’emploi du temps n’est pas extensible. Mais aussi parce que les valeurs que je porte ne sont pas forcément compatible savec un business plan classique. J’ai très à cœur d’offrir du contenu gratuit pour vous mais on ne paie pas le lait du bébé et les croquettes des chiens avec des coupons de tissu et du fil. Alors, à moi d’inventer mon travail pour qu’il me rémunère tout en conservant ma façon très personnelle de partager ma passion pour la couture – et maintenant le tricot ! En gardant ce regard franc et bienveillant que vous appréciez je suppose, puisque vous me lisez ici. Je ne sais pas encore quels chemins emprunter, mais quelle aventure fabuleuse n’est-ce pas ? J’espère que vous serez là pour me suivre.

Il est coutume de se fixer des objectifs et de prendre des bonnes résolutions en début d’année. L’année dernière, j’ai eu l’idée un peu folle de filmer un podcast vidéo tous les mois. J’ai plus ou moins tenu le rythme et j’en suis assez fière. Je vais essayer de faire la même chose cette année. Je vais zapper le podcast de décembre car j’ai tourné celui de novembre milieu de mois et depuis je n’ai quasiment rien eu le temps de coudre. Je présenterai toutes mes réalisations fin janvier en essayant de partir sur de bonnes bases.

Idéalement, j’aimerai me fixer pour objectif de publier deux articles par semaine sur le blog. Il faut au moins cela pour rattraper le retard que j’ai sur mes publications ! A moi de m’organiser pour mieux anticiper et préparer mes billets en avance. De la même façon, c’est la troisième année consécutive où je projette de faire plus de tutoriels ! Peut-être que 2019 sera celle où j’y arriverai ! Vous le comprenez, j’ai comme toujours pas mal d’objectifs pour ce blog – il a aussi besoin d’être relooké un peu – dans l’esprit de partager toujours plus et mieux ma passion avec vous.

Du côté créatif, j’ai beaucoup tricoté en 2018 ! J’apprécie ces temps de repos, le soir, au calme avec ma laine. Cette nouvelle année suivra cette lancée. A contrario, j’ai été beaucoup frustrée en couture. Même si j’ai énormément pensé couture lors de mes cours et autres projets que je pourrai bientôt vous dévoiler, j’ai finalement peu cousu pour moi. Et au plus le temps passe au plus je me rends compte que ça m’attriste et me pèse sur le moral. Cette année, j’ai donc pris la résolution de m’accorder au moins deux créneaux de 2h pour la couture égoïste. C’est un objectif qui peut sembler facile à atteindre peut-être, mais pour l’instant je n’ai pas réussi à le faire lors de ces deux premières semaines. Mais je vais finir par y arriver si j’y mets une priorité !

Finalement, mon objectif premier de 2019 sera de toujours faire de mon mieux pour finaliser mes envies. Mais de rester tolérante dans le fait que maintenant j’ai des contraintes nouvelles qui font que tout ne peut pas être toujours réglé comme une horloge ou exactement comme je l’avais imaginé. Il va sans dire qu’en 2019 je garde toujours précieusement cette passion dévorante pour la couture et le tricot que j’aime tellement partager avec vous.

♥♥♥

J’en profite pour vous remercier d’être chaque jour plus nombreux et nombreuses à me suivre dans mes aventures. Sur le blog, ou sur les réseaux en particulier Instagram où je suis la plus active en ce moment. Vos messages, vos photos et vos encouragements me font toujours énormément chaud au cœur ! Je suis fière et heureuse de vous compter dans cette grande communauté qui gravite autour des « lubies de Louise ». Merci mille fois pour votre présence quotidienne. ♥

J’achève ce billet d’humeur et je vous retrouve bien vite pour des considérations couture qui vous intéresseront certainement plus ! Je vous embrasse et vous souhaite encore une fois tous mes vœux pour cette nouvelle année.

A très vite, Louise

♥♥♥