Un protège carnet de santé {DIY}

Tags

, , , , , , , , ,

Chouette, un nouveau tuto !

Je sais que vous les attendez avec impatience mes tutos ! Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous proposer un petit ouvrage utile et très facile à réaliser : un protège carnet de santé.

Pour la petite histoire, c’est une élève qui m’a donné l’idée de ce tuto. Elle est venue en cours de couture avec ce projet mais n’avait pas de patron pour le faire. J’ai donc cogité pour lui donner les mesures à prendre et pour comprendre comment monter les choses pour ne pas avoir de coutures apparentes. Comme le rendu était réussi et super sympa, j’ai pensé que ça serait chouette de partager le modèle avec vous.

Je vous propose donc un modèle de carnet de santé qui se referme grâce à des petits liens noués. Je trouve cette finition trop mignonne et plus délicate qu’un simple élastique ou rabat. La particularité de ce modèle c’est également de n’avoir aucune couture apparente. L’endroit comme l’envers est propre. Vous verrez que ça implique un pliage qui n’est pas très intuitif !

J’ai réalisé mon protège cahier dans un liberty trop joli. J’ai choisi de tout faire dans le même motif mais libre à vous de customiser votre ouvrage comme vous le souhaitez. Ajoutez un prénom ou un motif brodé sur la couverture pour le personnaliser. Amusez-vous !

Je suis bien contente d’avoir enfin changé la couverture moche de mon protège carnet de santé. Cela peut également être une chouette idée de cadeau pour une naissance par exemple.

J’espère que ce tutoriel vous plaira et que vous réaliserez de jolis ouvrages issus de ce modèle. Bonne couture !

***

Le pas à pas à télécharger :

Protège carnet de santé – les tutoriels de louise

– A usage privé seulement, merci de respecter mon travail –

***

J’ai utilisé un liberty pour l’extérieur et un coton uni pour la doublure

***

N’hésitez pas à me donner votre retour, ça me fait toujours plaisir !
Sur les réseaux sociaux, vous pouvez tagger avec @leslubiesdelouise pour que je puisse voir vos œuvres car je réalise que je passe parfois à côté. Si vous préférez, vous pouvez m’envoyer vos photos par mail ou par messages privés sur Facebook.
♥♥♥

Bonne couture ! :)

RETROUVEZ TOUS MES DIY

Aldaia, ma petite robe noire

Tags

, , ,

On le répète partout : la petite robe noire est un basique de la garde-robe !

Dieu sait que j’en ai cousue des robes ! Et pourtant, je n’avais qu’une seule robe noire, celle-ci. Je la porte encore beaucoup mais la pauvrette commence à être bien usée. Il m’en fallait donc une autre…

Celle-ci a été cousue il y a déjà pas mal de temps mais je ne l’avais pas encore photographiée. Nous avons profité d’un rayon de soleil et d’un peu de temps libre pour investir la jolie cour Mably de Bordeaux. C’est un endroit charmant en pierre blanche typique de la région. Et étonnamment toujours désert ! C’est l’idéal pour moi pour faire des photos car j’ai toujours un mal fou à rester naturelle lorsque des gens me regardent.

Voici donc la robe Aldaia de Pauline Alice. C’est un modèle qui est sorti il y a déjà quelques temps. Je l’avais acheté dès sa sortie mais j’ai tardé à la réaliser et ensuite à la photographier. Entre temps une autre collection a pu voir le jour… Vous savez que je ne suis pas une blogueuse au top de la tendance, mais qu’importe !

On dirait que cette robe a été pensée pour me plaire. Un cache cœur et une jupe qui tourne, la robe parfaite pour moi ! Mais vous allez voir que ce patron propose différentes combinaisons. Dans cette pochette, vous avez trois bustiers, trois manches et trois jupes, ce qui fait un total de 27 combinaisons ! Autant dire qu’il y a de quoi faire et qu’il y en a pour tous les goûts.

Il s’agit d’un modèle en jersey. Si vous avez une surjeteuse, c’est l’idéal. Mais si vous n’en n’avez pas, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez tout à fait coudre la robe à la machine à coudre. Je vous invite à revoir ma vidéo à ce sujet si vous voulez avoir plus d’informations : comment coudre le jersey à la machine à coudre. Sinon, il me semble me souvenir qu’il y avait également des explications sur le site de la créatrice. Je vois la question arriver de loin : vous ne pouvez pas coudre cette robe dans un tissu non extensible. Les modèles en jersey sont généralement conçus avec une aisance négative, c’est à dire que vous ne pourrez pas l’enfiler ou vous serez probablement trop serrée si vous la cousez dans un tissu non extensible.

Ici, j’ai choisi de réaliser le haut de la version B avec la jupe de la version C. Comme d’habitude, j’ai taillé un 36 que j’ai augmenté en 38 à la taille (voir comment faire). J’ai également réalisé un ajustement de stature sur le buste. J’ai retiré 1 cm entre les épaules et la poitrine. Je rappelle que j’ai un buste « hors normes » du fait de ma petite taille et que c’est un ajustement que je dois faire à chaque fois. J’essaierai de vous photographier ça un jour. Ce n’est pas du tout la faute du modèle. Il y a de fortes chances que la robe vous aille nickel sans modifications si vous êtes de taille standard.

Avec ces différents ajustements, la robe est parfaite pour moi. Ce fut un plaisir à coudre et c’est un bonheur encore plus grand de la porter. Les robes en jersey, c’est vraiment le pied. Ce modèle est élégant mais je suis à l’aise comme si j’étais dans une « robe de nuit ». Du coup, je l’ai déjà beaucoup sortie au boulot comme en soirées. Ici, je l’ai associée à mes nouvelles chaussures à paillettes trop chouettes dans un esprit plutôt festif.

Je pense que j’ai fait le tour de ce modèle ce que j’adore. J’en referai une autre avec grand plaisir si je trouve un nouveau jersey qui me plait (je suis super difficile !). Je vous envoie des bises et je vous dis à très bientôt !

PS : Désolée pour le repassage, les photos ont été faites en fin de journée ! ;)

***

Modèle : robe Aldaia de chez Pauline Alice – taille 36/38
Tissu : Jersey de chez Ramon du marché Saint Michel à Bordeaux
Qui ressemble beaucoup au jersey Romanite de chez Tissus.net

Je porte aussi des ballerines à paillettes trouvées chez La Redoute et ma jolie montre Cluse.

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Un Mémo Tissus pour bien coudre !

Tags

, , , , ,

Je ne sais que trop bien comme il est compliqué de s’y retrouver dans tous les tissus disponibles sur le marché. Les reconnaître c’est une chose, choisir la bonne étoffe pour son projet s’en est une autre, et utiliser le bon matériel et les bonnes techniques pour la coudre c’est encore un savoir différent. Dans mon travail, je suis aux premières loges pour voir que tout(e)s les courtièr(e)s, débutant(e)s comme confirmé(e)s, on besoin d’être accompagné(e)s lorsqu’il s’agit de tissus. Moi-même, j’en apprends encore tous les jours !

Je vous ai déjà parlé ici du chouette livre « Guide des tissus par projets de couture » de Christelle Beneytout. Cet ouvrage c’est une bible pour connaitre tous les tissus et la manière de les travailler. Mais avouons que parfois on a la flemme de chercher dans nos bouquins les informations sur telle ou telle étoffe.

L’idée de Christelle est de proposer un Memo Tissus permettant de regrouper les informations essentielles à connaitre sur les quinze tissus les plus souvent utilisés en couture. C’est un petit livre qui peut se glisser facilement dans votre sac lors de vos virées shopping. Il peut également se plier sous forme de chevalet et être posé sur votre bureau, à portée de main.

Pour chaque tissu, on aura des informations générales sur l’armure et la matière, les projets conseillés et leur spécificité. Ensuite est listé le matériel idéal à utiliser (type d’aiguille, fil, thermocollant…), les points de couture et le type de finition les plus adaptés. Vous trouverez également des petites notes ou astuces.

Ce mémo est beaucoup plus abordable qu’une grosse bible sur les tissus. J’aime beaucoup son côté pratique et le fait qu’il soit facilement manipulable et transportable. Si je chipote vraiment beaucoup, je pourrai dire qu’il manque quelques tissus que j’utilise de temps en temps (suédine, simili cuir, tricot, dentelle…). Mais les principaux sont là : popeline, flanelle, toile de lin, coton enduit, denim, jacquard, jersey de coton, sweat-shirt, maille polaire, toile viscose, crêpe, satin duchesse, velours côtelé, tweed et laine bouillie. Et c’est bien suffisant pour la plupart des projets couture.

Un petit mémo bien pratique en somme !

***

Infos pratiques :

« Memo Tissus » de Christelle Beneytout aux éditions Eyrolles
Disponible sur Amazon, la Fnac ou dans toutes les bonnes librairies.
Prix : 6,90 euros

Blog de Christelle

***

* SURPRISE ! *

On m’a gentiment envoyé ce mémo en cadeau et j’ai le plaisir d’en offrir un à l’un ou l’une d’entre vous !

J’organise donc un petit jeu concours sur le blog.
Tout ce que vous avez à faire pour participer, c’est de compléter cette phrase en commentaire « si j’étais un tissu, je serais… »N’hésitez pas à argumenter si vous avez envie.

Le jeu concours est ouvert du 02 au 08 mai.

Comme d’habitude :
Une seule participation par personne.
Je dois valider les commentaires donc pas de panique si ça ne s’affiche pas immédiatement.
Exceptionnellement, je ne répondrai pas à chacun pour pouvoir tirer au sort plus facilement. Mais je lis tous vos mots sans exception !
Si vous avez besoin d’une réponse vous pouvez m’écrire directement.
T
irage au sort la semaine du 8 mai.

EDIT de 10 mai : la gagnante est annoncée ! 
Bravo Cindy Martel !
Et merci à tous ♥

***

Et toi Louise, si tu étais un tissu lequel tu serais ?

Je serai la toile de viscose pour son côté souple mais fuyant.
Je serai un jersey de coton à la recherche du confort.
Je serai un crêpe pour son élégance discrète.
Je serai du denim pour son endurance.
Je serai une popeline de coton pour sa douceur et sa simplicité.

Je sais que du coup je ne réponds pas vraiment à la question…
Mais j’aime tellement tous les tissus… qu’en choisir un seul m’est impossible ! ;)

***

A vous de jouer maintenant !
Bonne chance !