Tout le monde peut coudre une robe de princesse !

Tags

, , , , ,

Si l’on m’avait dit que je vous présenterai cette robe avec un ventre tout rond, je pense que je ne l’aurai jamais cru !

J’avais tellement hâte de vous montrer ma robe de princesse !

Vous l’avez peut-être reconnue, il s’agit de la pièce star de mon livre « Tout le monde peut coudre ! » . Les conditions n’ont pas été réunies pour que je fasse la session photos de cette robe avant la finalisation du livre. Ensuite un petit bébé a eu envie d’arriver et j’ai assez rapidement perdu la ligne. Certaines ont le regard perçant et vous auriez très vite découvert le pot aux roses si j’avais publié des photos. Comme je voulais garder l’info secrète au début, la robe a patiemment attendu son heure de gloire. Et finalement je ne regrette rien car elle fait une merveilleuse robe de grossesse. C’est devenu une robe de « grosse princesse » comme je m’amuse à le dire. *C’est de l’humour, hein ! ;)*

Je vous raconte son histoire : Lorsque j’ai imaginé mon livre, il était impératif pour moi de vous proposer une robe. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai constaté au fil du temps qu’énormément de personnes étaient intimidées par la réalisation des vêtements. C’est vrai que l’utilisation de patrons peut faire peur au début et que l’habillement nécessite de connaitre plus de techniques de couture que les accessoires. Ce n’est pas l’objet de mon livre, qui se concentre vraiment sur les bases de la couture, mais j’avais tout de même envie de montrer qu’on pouvait très vite se coudre des vêtements simples. C’est tellement valorisant de porter des vêtements cousus main ! Et si ça pouvait vous mettre le pied à l’étrier pour vous donner envie de continuer l’aventure, c’était gagné.

J’ai donc imaginé une robe. Mais pas n’importe quelle robe ! J’ai voulu vous en mettre plein les yeux et vous montrer que vous aussi vous pouviez coudre une robe magnifique. Ou tout plein de robes ! Car le principe est modulable à l’infini. Je vous donne des mesures et la marche à suivre pour réaliser un vêtement à vos dimensions. Vous allez pouvoir coudre pour toute la famille : enfant, jeune fille ou une femme. Vous pouvez imaginer une robe longue comme la mienne ou plus courte en retirant des volants. Et même pourquoi pas la réduire en petit haut ? C’est un modèle tout facile et modulable à loisir. Son seul inconvénient c’est qu’elle est un peu longue à réaliser, je l’avoue. Mais le rendu n’en vaut-il pas la peine ?

Choisissez un tissu plutôt fin et léger pour coudre cette robe : un voile de coton, une viscose, un lin léger, de la gaze, une mousseline, un crêpe léger, etc… Évitez les toiles trop raides car vous aurez un effet parachute assuré ! Cette version a été cousue dans une viscose fleurie provenant du magasin Diffus’Laine Tissus de Gradignan. Elle est agréable et toute légère pour l’été, c’est parfait. J’imagine déjà une version courte ou un top dans une popeline pour donner un peu plus de volume.

J’adore cette robe longue qui sublime ma nouvelle silhouette. Et vous, est-ce que ça vous donne envie de vous lancer ?

***

Patron : robe de princesse issue de la leçon 15
de mon livre Tout le monde peut coudre !
Tissu : viscose fleurie provenant du magasin Diffus’Laine Tissus de Gradignan

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Mon aubépine « grosses chaleurs » et + !

Tags

, , , ,

J’espère que vous êtes prêt pour un shoot de smile ? Cette première session photos des « vacances » fut riche en sourires et en rigolades. Rien que de la regarder, je souris bêtement à nouveau.

Quelques minutes à peine après être officiellement en vacances – pompélup !- j’ai pris une robe, mes bouclettes, mon smile et accessoirement mon mari et l’appareil photo pour aller shooter une première tenue. J’ai tellement de retard dans les billets du blog que je n’avais que l’embarras du choix. De toutes mes pièces en attente (voir ici), j’ai choisi ma préférée : Ma robe Aubépine officiellement nommée ma robe « grosses chaleurs ».

Cette robe a été cousue il y a quelques semaines maintenant. C’était au moment de la canicule. 38 degrés à Bordeaux, sans clim et sans piscine, autant dire que l’ancienne nordiste que je suis mourait de chaud. Je n’avais qu’une envie, porter une robe tellement légère que je ne la sentirais même pas.

Mon choix s’est porté sur le modèle Aubépine de Deer and Doe. C’est un très vieux modèle que j’avais cousu une fois mais que je n’avais jamais porté, ni présenté sur mon blog. A l’époque, je pensais m’être trompée dans mon choix de tissu et je n’aimais pas la silhouette qu’elle me faisait. Elle était bien faite mais ce n’était pas la robe que j’avais imaginée. Déçue, j’avais relégué ma cousette au placard sans jamais la réessayer.

Pour ma robe « grosses chaleurs », j’ai tout de suite repensé à ce modèle. La jupe ample laisse passer l’air et il était très facile d’imaginer une version sans manches idéale pour l’été. J’ai réessayé ma première version pour vérifier la taille et j’ai réalisé que ma robe était en réalité tout à fait bien. J’étais même jolie dedans ! Certes, la version manches 3/4 attendra un peu avant d’être portée mais pour l’automne ça sera parfait.

J’ai donc cousu une robe aubépine en toute simplicité. En plus d’avoir retiré les manches, j’ai également choisi de ne pas faire les plis religieuses en utilisant tout simplement la pièce de doublure. Non pas que je n’aime pas ce détail – en réalité je l’adore même ! – mais c’est le tissu qui m’a « imposé » ce choix. Il aurait trop dommage de couper le motif fleuri avec des petits plis. Comme toujours, j’ai taillé un 36-38 avec mes petites modifications de stature d’usage. Et la robe est super !

Avouons que le tissu fait beaucoup. Ce voile de coton m’a été donné par Aurélie, une copine du CCB, lors d’un échange de tissu. Ce jour-là, je me suis faite complètement avoir car j’étais partie avec un sac de tissus à échanger pour débarrasser mon atelier… et je suis rentrée à la maison avec deux fois plus de coupons ! Mon mari était blasé mais pour moi c’était un peu Noël avant l’heure. Bref, lors de cet échange Aurélie m’a carrément fourré ce coupon dans le sac sans rien me demander. Elle l’avait réservé pour moi et elle a plutôt bien fait car ce tissu je l’adore. Et j’en avais tout juste assez pour coudre ma robe, la vie est bien faite. Merci encore Aurélie !

Un modèle souple et ample, un tissu frais et léger, le combo parfait pour une robe spéciale « grosse chaleurs »… Et bien plus encore !

Vos regards aiguisés auront peut-être déjà remarqué un léger changement de silhouette ? Il me semble difficile de vous cacher plus longtemps la formidable aventure qui se joue pour moi, pour nous, depuis quelques mois maintenant. Je suis très émue de vous l’annoncer ici, je ne sais d’ailleurs pas trop comment faire ! Je crois que des photos valent mieux qu’un long discours.

Valentin et moi attendons un petit bébé pour la nouvelle année ! Cette nouvelle aventure est la plus palpitante de toutes et vous vous doutez bien que nous en nous sommes très heureux. Tout se passe bien. Je suis contente de sortir de la période « critique » pour (presque) retrouver mon énergie habituelle. C’est qu’il faut que je m’active à coudre vêtements car toute ma garde-robe est désormais trop petite ! Hihi ;)

Vous comprenez donc que cette robe est bien plus qu’une simple robe « grosses chaleurs ». C’est le premier vêtement que je me suis cousu spécialement pour ma grossesse. Elle a du coup ce petit « truc en plus » qui fait que je l’apprécie encore d’avantage…

♥♥♥

Patron : robe Aubépine de Deer and Doe.
Tissu : Voile de coton offert par Aurélie

Je porte également des chaussures vieilles comme le monde de chez Besson Chaussures et mon nouveau sac menthe à paillettes issu de mon livre.

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Mirabelle fleurie

Tags

, , , , ,

C’est encore un petit haut à fleurs que je vous présente aujourd’hui !

On ne change pas un combo gagnant : des petites fleurs sur un jean, c’est le look parfait pour moi. J’adore ce petit haut idéal pour l’été et les grandes chaleurs. Il s’agit du top Mirabelle  d‘Eglantine et Zoé. J’ai choisi de faire la version blouse avec les petits mancherons. C’est un modèle tout simple mais les petits festons qui ornent le bas de la blouse et qui constituent les mancherons font tout son charme. Ce détail féminin et romantique me fait tellement craquer !

J’ai coupé ma taille habituelle (36-38) et elle tombe nickel. C’est un modèle tout facile à faire et qui ne demande que peu de tissu. Même si cela semble difficile, en réalité la finition à festons est simple à faire. Bien sûr, cela demande un peu plus de patience et de concentration qu’un ourlet mais c’est tout même assez rapide à réaliser. L’astuce pour de jolis festons c’est ce bien maîtriser les coutures arrondies et de cranter correctement les valeurs de couture pour que le tissu se positionne correctement. A part ça, aucune difficulté particulière à signaler, vous pouvez foncer !

Ce qui fait tout également c’est le tissu que vous choisissez. Ce joli coton fleuri m’a été offert par la boutique DIY District. Il s’agit d’une boutique spécialisée dans le tissu japonais et j’avoue que ses tissus à fleurs sont trop mignons ! J’ai déjà eu la chance de réaliser une robe avec l’un des tissus de la boutique. Je peux vous dire que plus d’un an après c’est toujours l’une de mes robes préférées et que la matière et la couleur n’ont pas bougées.

Cette fois-ci j’ai choisi de tester un coton imprimé rouge. C’est une couleur que je ne porte pas souvent car j’ai tendance à rougir facilement avec les émotions. Et le fait de porter du rouge accentue encore plus l’effet « tomate ». Mais finalement je trouve que ça me va plutôt bien. Qu’en dites-vous ? De toute façon, maintenant je ne suis plus embarrassée de rougir en public -nous sommes tous humains et nous avons tous des émotions qui passent- alors je m’en fiche un peu. Je me trouve jolie en rouge et c’est bien tout ce qui compte ! ;)

J’ai déjà porté cette blouse de nombreuses fois et j’aime beaucoup la mettre car je me sens libre dedans. A chaque fois j’ai un petit compliment à son sujet ce qui ne gâche rien ! Ça me fait trop plaisir et je pense que l’effet jolies fleurs + festons y est pour beaucoup.

Voilà vous savez tout de ma blouse Mirabelle ! Merci Diep pour le joli tissu !

***

Patron : Top Mirabelle d‘Eglantine et Zoé
Tissu Tissu Japonais rouge fleurs Sakura de chez DIY District

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Billet réalisé en partenariat avec DIY District