Je vous ai expliqué A quoi sert la surjeteuse ? dans un précédant article. Aujourd’hui, j’avais envie de faire un focus sur les différents points que l’on peut coudre à la surjeteuse : Overlock, roulotté, bord étroit, ou flatlock. A la fin de cet article, ces noms étranges n’auront plus de secrets pour vous ! 

***

Je n’avais pas du tout prévu de rédiger cet article aujourd’hui. Mais suite au magnifique direct que j’ai donné pour le cours “Bien démarrer avec sa surjeteuse”, et aux échanges que nous avons eu avec mes élèves, j’ai eu l’envie de vous parler de  la surjeteuse. Et en particulier des nombreux points qu’elle nous propose de coudre. Qui sont pour la plupart inconnus.

La surjeteuse peut servir à plusieurs choses en couture : assembler, surfiler et arrêter les bords des tissus. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande de lire un article que j’avais rédigé à ce sujet : A quoi sert une surjeteuse ?

Vous n’utilisez qu’un seul point de votre surjeteuse !

Mon expérience, et les échanges que j’ai avec mes élèves, me montrent une chose : Vous êtes nombreuses à n’utiliser qu’un seul point de votre surjeteuse. L’overlock 4 fils.

Pourtant, vous pouvez réaliser de nombreux autres points avec votre surjeteuse. Il suffit simplement d‘oser enlever les aiguilles, retirer des fils et toucher aux réglages. Je parle d’oser car vous êtes si nombreuses à ne pas oser le faire. Pourtant, vous allez voir que ça vaut le coup d’essayer.

Par exemple ma surjeteuse, la Hobbylock 2.5 de chez Pfaff, possède 15 points ! On peut en crée de belles choses avec tout ça. Saviez-vous que la surjeteuse possédait autant de capacités ?

15 points de la surjeteuse

Les points overlock :

Les points overlock sont les points les plus connus de la surjeteuse, et également ceux qui seront les plus souvent utilisés.
Ils se divisent en trois catégories : les overlock 4 fils, 3 fils ou 2 fils. 

L’overlock 4 fils (ou surjet 4 fils ou faux-safety)

C’est le point que vous connaissez bien. Il nécessite les quatre fils de la surjeteuse : les deux aiguilles et les deux boucleurs. Il permet de réaliser des assemblages, c’est à dire la couture de deux pièces de tissu ensemble. Il est parfaitement adapté pour la couture des mailles car il permet de conserver l’élasticité.

Overlock 4 fils ou surjet 3 fils ou faux safety

L’overlock 3 fils (ou surjet 3 fils)

En retirant une aiguille, et en adaptant les réglages de la machine, on réalise un overlock 3 fils. Il sera large si vous conservez l’aiguille de gauche. Et étroit si vous conservez l’aiguille de droite. On utilisera ce point pour surfiler le bords des tissus, en particulier les tissus chaîne et trame. Le couteau va couper net le tissu et les boucles évitent que le tissu s’effiloche avec le temps et les lavages. Ainsi, la finition intérieure de votre vêtement sera impeccable. 

Vous pouvez réaliser un assemblage avec ce point. Mais ayez en tête que la couture sera moins solide qu’avec un overlock 4 fils.

Overlock 3 fils ou surjet 3 fils

L’overlock 2 fils (ou surjet 2 fils)

Pour ce point, on conserve seulement une aiguille et un boucleur. La fonction est la même qu’en 3 fils. On le choisira pour surfiler les tissus fins ou ceux qui marquent au fer à repasser. Ou pour faire des petites économies de fil !

Overlock 2 fils ou surjet de fils

L’overlock extensible

C’est un point overlock 3 fils spécialement destiné à l’assemblage des mailles très extensibles. Vous utilisez les deux aiguilles et un seul boucleur. Si vous cousez une tenue de sport ou de la lingerie en lycra, vous pouvez utiliser ce point-là. 

overlock extensible - surjeter les matières extensibles

L’overlock enveloppé

Ce dernier point peut être utilisé pour terminer les bords des tissus épais. Vous obtenez une finition large ou étroite, en fonction de l’aiguille que vous choisissez de conserver. Le fil est identique sur l’endroit et sur l’envers du tissu. Je trouve que ce point est particulièrement intéressant pour les finitions d’ameublement avec un fil fantaisie par exemple.

Point overlock enveloppé

Les bords roulés ou roulottés :

Les roulottés sont particulièrement appréciées pour terminer le bord des tissus fins. Ce point nous évite de réaliser des minis ourlets ou des ourlets mouchoir à la machine à coudre. On gagne en vitesse d’exécution, pour un résultat très satisfaisant.

Le roulotté peut se réaliser en 3 fils ou en 2 fils, en suivant les recommandations de votre manuel. Le fil sera identique sur l’endroit et l’envers de votre tissu, ce qui permet l’utilisation d’un fil fantaisie.

On peut même apporter une touche de folie à un projet en faisant gondoler intentionnellement les tissus extensibles. C’est ce qu’on appelle un roulotté laitue

Bord roulé fil doré
Ourlet roulotté de ma jupe

Les bords étroits :

L’enfilage est exactement le même que pour les points overlock à la différence que le tissu sera roulé sur lui-même avant d’être cousu. On peut réaliser un bord étroit en 2 fils ou en 3 fils.

L’usage est identique au roulotté. On l’utilise pour arrêter le bord d’un tissu avec une finition plus plate que le roulotté. Autre différence, les fils des boucleurs restent chacun de leur côté. L’endroit et l’envers seront cousus avec des fils différents. Préférez-le peut-être pour des tissus plus épais où le roulotté ne serait pas si joli.

Bord étroit pour terminer un tissu
Bord étroit point de la surjeteuse

Les points flatlock :

Le flatlock est un point d’assemblage qui a la particularité de s’ouvrir et d’être visible sur l’endroit et l’envers du vêtement. Il peut se réaliser en deux fils ou en trois fils.

Vous pouvez choisir le côté du point que vous préférez : les boucles ou l’échelle. En plus d’être décoratif, ce point est plat une fois la couture ouverte. Ce qui offre un meilleur confort, pour la lingerie ou les vêtements de sport par exemple. 

C’est un point qui laisse exprimer notre créativité. Surtout si on choisit d’utiliser un fil contrastant. 

Point flatlock à la surjeteuse
Echelle du point flatlock
Boucles du points flatlock

A chaque point de surjeteuse son réglage

Vous l’avez lu, tous ces points auront une fonction bien précise : assembler un vêtement, réaliser un surfil ou même pour arrêter un bord. Et la sélection du point désiré se fait en choisissant les fils et en modifiant leurs réglages de tension.

Regardez dans votre manuel pour avoir les informations spécifiques à votre machine. Vous les avez obligatoirement. Et faites des tests. Vous verrez, c’est assez amusant.
Notez aussi que toutes les surjeteuses ne possèdent pas la capacité de passer en 2 fils. Vérifiez si vous pouvez le faire avec la vôtre.

Réglage de tension de la surjeteuse


C’est encore bien compliqué !

Vous avez bien compris théoriquement tout ce que la surjeteuse peut vous offrir comme points, mais en pratique c’est encore un peu compliqué.

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour comprendre tous les réglages possibles (et oui je sais, il y en a beaucoup) ainsi que les pistes à explorer pour tel ou tel problème. Sachez que vous avez énormément d’éléments de réponse dans mon concours dédié à la surjeteuse. Ca va beaucoup vous éclairer.

Regardez le programme. Je vous parle de l’enfilage (très important), des réglages (longueur, largeur, tension, différentiel), des différents points, des bons gestes pour coudre. Je vous montre aussi comment coudre un T-shirt de A à Z à la surjeteuse.

Besoin d’aide pour utiliser et régler votre surjeteuse ?

Découvrez le programme de mon cours en ligne :
Bien démarrer avec sa surjeteuse

Je vous le disais en introduction, je viens tout juste d’enrichir cette formation. Vous disposez maintenant en plus d’un cours complet sur la résolution des problèmes les plus souvent rencontrés par mes élèves. Points détendus, fil qui casse, points qui sautent, bourrage de fil, etc. Vous allez y trouver tout un tas de réponses pour coudre sereinement avec votre surjeteuseZéro excuse donc ! N’attendez plus pour sortir votre machine du placard. Vous avez toutes les clés pour y arriver !

coudre a la surjeteuse

J’espère que cette présentation des différents points de la surjeteuse vous éclaire sur le grand potentiel de cette machine. Personnellement, je l’utilise à chaque projet couture. Les points que j’utilise le plus sont l’overlock 3 et 4 fils, ainsi que le roulotté. Les finitions sont si propres que je ne pourrai plus me passer de ma surjeteuse. 

Dites-moi en commentaire si vous aviez déjà entendu parler de tous ces points ?
Lesquels vous utilisez le plus de vôtre côté ? Lesquels avez-vous découvert aujourd’hui ? 

Bon surjets et à très vite !

***


Épinglez-moi sur Pinterest !