Je vous retrouve aujourd’hui dans une ambiance on ne peut plus estivale pour vous parler de l’une de mes tenues favorites de cet été. Les photos en extérieur vous manquent, vous êtes plusieurs à me le dire. J’ai fait cette session photos avec mon mari (et Baptiste !) à l’occasion d’une virée en famille à Biscarrosse. Près d’un an sans photos en famille, j’avais oublié combien c’était la croix et la bannière ! Je me remémore pourquoi mon mari ne voulait plus qu’on fasse ça. Baptiste est encore trop petit et c’est vraiment compliqué à gérer. Pour l’anecdote, pour celles où je suis assise il était en train de pleurer car il voulait “aller dans l’eau”. Du port, oui, oui… Bref ! Profitez bien de celles-ci car je ne sais pas si je pourrai en faire d’autres prochainement. ;)

***

Aujourd’hui, ce n’est pas un mais deux vêtements que je vous présente. Je commence par le haut et je parlerai du short ensuite.

Le top Ségur :

Le modèle :

Pour le haut, il s’agit du top Ségur de la marque Cozy Little World. Je l’avais déjà cousu l’année dernière et j’avais écrit un très long article à son sujet. Vous pouvez le relire ICI. Il s’agit d’un petit vêtement à bretelles avec de multiples déclinaisons possibles, en top ou robe. C’est un super basique à avoir dans sa patronthèque tant vous pouvez jouer avec les versions. Ici, j’ai choisi de refaire la version du top que j’avais déjà cousu, avec les frou-frou et le dos simple. J’aime tellement bien ce style.

Le tissu :

Pour coudre mon top Ségur, j’ai utilisé le magnifique tissu In the blue Meadow de Lise Tailor. Souvenez-vous, j’avais cousu une divine blouse divine dedans (relire l’article ICI). Il me restait juste assez de tissu pour réaliser ce top qui demande peu de métrage dans cette version. C’est ça qui est super l’été, c’est qu’on peut se caser des vêtements dans un tout petit coupon. J’adore !

Comme je l’avais indiqué dans l’article sur la blouse divine, ce tissu est fin et fluide mais il se travaille plutôt bien. J’étais agréablement surprise. Il ne froisse pas trop non plus, impeccable pour moi qui n’aime pas repasser ! Je ne l’ai pas amidonné pour le coudre et tout s’est très bien passé.

La taille & mes modifications

J’ai repris le patron pour couper, cette fois-ci, une taille 36 qui s’évase en 38. L’année dernière, mon top était trop grand et je vous en avais parlé et cette fois-ci je le trouve très bien. Je n’ai pas fait de modification, j’ai suivi le pas à pas à la lettre.

Sachez aussi que j’ai utilisé l’ancienne version du patron Ségur puisque c’est celui que j’avais imprimé et scotché. J’ai vu passé en début d’été qu’il avait été repris et amélioré. Si vous achetez le patron maintenant il sera un peu différent que le mien, mais en mieux !

La réalisation :

J’avais déjà cousu ce modèle donc la réalisation était fluide. Néanmoins, je tiens à vous indiquer que le livret d’explications est un peu délicat à suivre. Il y a beaucoup de versions différentes à coudre et cela implique de faire des sauts dans les explications en fonction de votre cas de figure. Si vous n’êtes pas encore super à l’aise avec le montage, cela peut être perturbant. Je sais que j’ai eu plusieurs messages privés me demandant de l’aide car je conçois que ce n’est pas facile de comprendre ce qu’il faut faire. Je mets une alerte encore une fois, en vous précisant que je dispose de l’ancienne version du patron et qu’il y a eu une réédition récemment. Peut-être que le nouveau livret est différent et plus facile à suivre. Dites-moi en commentaire si vous avez l’info !

Sachez en tout cas qu’il y a des vidéos Youtube disponibles sur la chaîne de la créatrice (en particulier pour faire les volants) et que si vous avez besoin vous pouvez aussi poser la question à Fanny.

Mon avis :

Personnellement, j’adore ce type de vêtements faciles à porter pour l’été. Ils se casent dans les chutes de nos tissus préférés et sont relativement rapides à coudre. J’en referai très certainement !

Le short Marius

Le modèle :

Passons au short maintenant. Vous ne le connaissez pas encore alors je vais vous parler un peu plus.

Il s’agit short Marius de la marque Ma petite Fabrique. C’est un peu les best seller de cet été, on le voit partout ! Mais comme je le comprends, il est tellement adorable avec ses petits volants ! Personnellement, j’ai de suite craqué sur ce modèle qui colle tellement bien à ma personnalité.

Là encore, nous sommes sur un patron qui propose beaucoup de possibilités de couture. C’est un short avec une taille mi-haute et qui se décline en 8 versions : simple, avec frou-frou, avec une surjupe simple ou à frou-frou. Egalement, il vous est proposé une version cintrée avec une fermeture zippée ou une version casual avec un élastique à la taille. On peut vraiment s’amuser avec ce modèle et se créer des versions pour tout type de situation.

Ici, je vous montre la version cintrée sans surjupe et avec les volants.

Le tissu :

Pour réaliser ma première version de mon short Marius, j’ai utilisé une chute de tissu viscose. Il s’agit du coupon bleu marine que j’avais acheté à Paris lors de ma virée avec Virginie (revoir la vidéo ICI).

Je peux vous le dire, ce tissu je l’avais acheté pour tester la robe Passiflore de Deer and Doe. Je n’ai jamais pu vous la montrer ici car elle a tellement changé depuis les phases de test qu’elle ne ressemble plus au modèle final. Et comme elle est trop grande pour moi, je ne peux pas la porter. Gros fail donc mais super tissu donc heureusement que j’ai des chutes ! Pour coudre cette version, j’ai utilisé moins d’un mètre de tissu.

C’est une viscose super douce et un peu brillante, qui s’effiloche un max !! Pour faire ma “toile portable” c’est parfait et c’est très agréable à porter pour les chaleurs.

La taille & mes modifications

J’ai suivi le tableau des mesures et j’ai coupé une taille 40. Je n’ai pas réalisé d’ajustement et vous voyez qu’il est plutôt chouette. C’est un short court. Sur le coup, je me suis dit que c’était vraiment très très court !! Mais à force je me suis habituée et c’est vrai qu’à Bordeaux ou sur la plage comme ici, personne ne se retourne sur des jambes nues. Mais je sais aussi que ce n’est pas la même histoire partout malheureusement.

Vous pouvez allonger le short si vous le voulez mais seulement pour la version sans frou-frou. Je crois que ça casserait l’esthétique si on allongeait les jambes pour la version volantée. Si vous avez testé, vous pouvez partager vos ressentis par ici.

La réalisation :

Ce short c’était un bonheur à coudre. Il est plutôt rapide à réaliser et j’ai trouvé les explications très claires. Les marges de couture de 1 cm sont incluses donc ça c’est super.

J’ai terminé le bord de mes volants avec un bord roulé 3 fils à la surjeteuse (si vous voulez apprendre à le faire c’est expliqué dans ma formation surjeteuse). Si vous n’en avez pas, vous pouvez réaliser un mini ourlet à la place.

L’autre point technique c’est la pose de la fermeture à glissière invisible. C’est l’occasion d’apprendre cette technique si vous n’avez jamais fait ! Sinon, il existe la version ceinture élastiquée. 

A part cela, la réalisation est parfaitement accessible pour les débutants pour la version casual et pour les niveaux intermédiaires pour la version ajustée.

Mon avis :

J’aime beaucoup ce short et je le porte très très souvent depuis que je l’ai cousu. Il a fait si chaud à Bordeaux ! En bleu comme ça, il va avec tous mes hauts et tops d’été donc c’est impeccable. J’ai acheté un tissu pour me coudre une seconde version. Cette fois, je réaliserai la version avec la sur-jupe que je trouve adorable également.


J’ai utilisé pour ce projet :


 

J’espère que cette tenue vous plait et que ces deux cousettes vous inspirent de beaux projets. Comme je le disais, c’est un peu mon uniforme cet été et j’aspire à en coudre d’autres avant la fin de la saison estivale. Ça sera impeccable pour les vacances ! 

***

Envie de plus d’info ? Yes, c’est possible !

Vous pouvez m’entendre parler du short Marisu dans le podcast Ma vie Créative n°17 et du top Ségur dans l’épisode Ma vie créative n°16 (la vidéo se lancera pile au moment où j’en parle, elle est trop belle la vie ! ♥)