J’inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique sur le blog : les dossiers couture thématiques ! Ces petits gestes et ces astuces que je montre chaque semaines à mes élèves, en cours de couture ou ateliers, je me suis dit que ça serait super de vous les partager à vous aussi.

Je commence aujourd’hui par une petite technique qui m’est souvent demandée : la pose des boutons pressions en résine.


Les boutons pressions

Il existe de nombreux boutons pressions différents : des pressions à coudre, des pressions à riveter métalliques ou en résine, des pressions magnétiques, … j’ai même récemment découvert des pressions à clipser !

Le gros avantage des pressions est qu’ils sont plus rapidement posés que des boutons. Pas besoin de coudre une boutonnière et de coudre le bouton. Ici, en quelques manipulations le bouton pression est posé. Il est également pratique à utiliser de part son ouverture et fermeture rapide et facile.

Les pressions résine :

Je vous parle aujourd’hui des pressions que j’utilise le plus : les pressions résine. Je les adore car il en existe de toutes les couleurs et de toutes les formes. Ils sont relativement bon marché et super simples à poser. Bien plus que des système de fermeture, ils peuvent faire l’objet de décoration à eux tout seul. Laissez-vous porter par votre créativité !

Les pinces :

Pour poser des boutons pression résine, il vous faudra utiliser une pince adaptée. Il en existe deux type différentes : la pince KAM et la pince Vario de Prym.

Personnellement, j’utilise la pince Vario qui est la plus facile à trouver dans les magasins de tissus ou de loisir créatif. L’avantage de cette pince est de pouvoir changer les matrices et poser toute sorte de pressions ou même autres choses : œillets, rivet, etc… Il existe même une mallette complète.

Attention :

Lorsque vous achetez votre pince, vérifiez bien que la matrice spéciale pression résine est inclue dedans. Ce n’est pas toujours le cas en fonction des modèles. Elle n’y est généralement pas avec la pince Vario bleue, mais y est avec la pince Vario turquoise “Love“. Si vous ne l’avez pas, alors vous pouvez l’acheter à part : il s’agit de l’embout “Color snap” et il se trouve plutôt facilement dans tous les magasins de tissus (ICI par exemple) ou chez Cultura ICI.

Cet embout Color snap est composé :

  • d’une pièce blanche qui sert à caler les calottes lors de la pose. On la place d’un côté de la pince.
  • d’une pièce métallique + une pièce transparente qui sert à fixer la pression. On positionne la pièce transparente sur la tige métallique la plus fine, et on fixe ce complexe de l’autre côté de la pince

Ce que vous allez allez forcément avoir avec la pince Vario c’est une matrice pour percer le tissu ainsi qu’un levier en plastique qui permettra de retirer les matrices plus facilement.

Je crois aussi que dans les nouveaux packaging vous trouverez aussi des petites cales en plastiques supplémentaires. C’est ce qui maintient les matrices à la pince et elles ont tendance à se casser à force d’usage. Si c’est le cas pour vous, j’ai entendu que Prym pouvait vous en envoyer gratuitement sur demande.

Retirer la protection de la pince vario

Retirez la protection métallique qui bloque l’ouverture de la pince avant de l’utiliser.

Renforcer le tissu :

Avant de poser une pression, je vous conseille de stabiliser et renforcer le tissu en collant un morceau d’entoilage thermocollant sur l’envers de votre tissu. Ceci évitera que le tissu ne se déchire à l’usage et fasse tomber la pression.

Je vous conseille d’éviter de poser les pression résine sur des tissus élastiques (type jersey) ou trop fins. Ils ne tiendraient pas bien.

Percer le tissu :

Poser une pression nécessite de percer le tissu. Je vous conseille de vérifier à deux fois vos mesures avant de vous lancer ! Si vous vous trompez, vous pouvez retirer la pression en détruisant l’attache avec une pince. Mais le trou sera difficile à camoufler.

Si votre tissu est léger, vous pouvez tout à fait le transpercer avec la pointe de la calotte décorative. C’est rapide et facile !

Si vous n’arrivez pas à la percer votre tissu à la main, vous pouvez utiliser la matrice pour percer fournie avec la pince : un cône plein et un cylindre creux.

Comment percer le tissu :

Enfin, si vous n’arrivez toujours pas à percer votre tissu à la pince ou si vous souhaitez faire une ouverture plus petite. Vous pouvez utiliser un poinçon. Mais attention à manier cet objet avec prudence pour ne pas vous blesser !

Poser une pression :

Une fois votre tissu percé, nous passons aux choses sérieuses c’est à dire à la pose de la pression.

Mâle et femelle :

Tous les boutons pressions sont composés de 4 éléments qui se combinent deux à deux :

  • La partie femelle (le creux) et une calotte décorative
  • La partie mâle (la tige) et une calotte non décorative.

Dans le cas des pressions résines, si vous utilisez des pressions rondes alors les deux calottes sont identiques. Si vous utilisez des pressions fantaisies, alors il vous faudra prendre une calotte décorative et une calotte ronde.

L’idée est de prévoir ces deux duos pour chaque pression que vous souhaiterez poser. D’un côté, vous allez poser un duo avec la calotte décorative visible sur le tissu extérieur de votre projet. De l’autre, vous allez poser un duo avec la calotte décorative sur la doublure de votre projet. L’idée étant qu’au final, la partie mâle se clipse dans la partie femelle pour fermer la pression.

Ecrit comme cela c’est très bizarre mais vous allez voir que c’est plutôt logique lorsque vous manipulerez.

Comment poser une pression :

Fixez la pression femelle en face de la pression mâle de la même manière. Cette fois, la calotte sera placée sur l’envers du tissu et la pression femelle sur l’endroit.

Astuces :

Je termine ce dossier spécial “pressions résines” par quelques recommandations et astuces :

  • Vérifiez que les deux matrices sont bien dans l’axe lorsque vous pressez la pince, sinon vous risquez de déformer les embouts et la pression ne se fermera plus.
  • Généralement je fais un petit test pour vérifier que la pression se ferme bien. Il arrive qu’elle se détache si la pince n’a pas été serrée suffisamment fortement.
  • Si vous observez que vous avez abîmé la partie mâle ou femelle de la pression, retirez-la et prenez-en une nouvelle.

Apprenez à coudre, ou perfectionnez-vous,
avec tous mes conseils et astuces couture et
mes patrons couture gratuits ou payants.

J’espère que ce long exposé sera utile si vous n’avez jamais posé de pression résine. Ecrivez-moi si vous avez des questions ou besoin d’éclaircissements supplémentaires, je serai ravie d’aider.

Très bonne couture et à la semaine prochaine !


comment poser de pressions résine facilement ?

* Dans cet article, il y a des liens affiliés. Je recevrai une commission si vous commandez via ce lien. Ceci est complètement transparent pour vous et cela m’aide à faire vivre ce blog ! Merci beaucoup ! ♥