CHARGEMENT

Ecrivez votre recherche

Couture Les machines

Investir dans une surjeteuse, une bonne ou une mauvaise idée ?

Vous avez été nombreuses à me demander des informations concernant les surjeteuses. A quoi ça sert, est-ce vraiment utile, la quelle choisir, etc, etc… J’ai reçu la mienne en cadeaux à Noël dernier, je n’ai donc pas énormément de recul sur cette machine presque magique. Je vais tout de même vous donner mon ressenti et mes impressions, à vous de garder à l’esprit que je ne suis pas une professionnelle ! ;)

acheter une surjeteuse - Les lubies de louise-titre

Une surjeteuse à quoi ça sert ?

Une surjeteuse est une machine qui permet de couper le tissu, le piquer et le surfiler en un seul passage. Les surjeteuses les plus répandues possèdent 4 fils : deux boucleurs et deux aiguilles. Elles permettent de réaliser des surjets ou des rouleautés en utilisant 3 fils, 2 boucleurs et 1 aiguille. Si on ajoute une seconde aiguille, la surjeteuse permet d’assembler et de surfiler en un seul passage.

Ma surjeteuse, pourquoi je l’aime ?

Il y a certaines matières qui sont très difficiles à travailler avec la machine à coudre. C’est le cas du jersey ou de la maille qui s’étirent ou des voiles et autres matières qui s’effilochent beaucoup. Pour obtenir des finitions impeccables avec la machine à coudre ce n’est vraiment pas évident et c’est là que la surjeteuse devient très intéressante. La surjeteuse pique les matières extensibles avec une facilité déconcertante. Vous obtenez un point stretch qui ne casse pas et une finition digne de prêt à porter – voire plus jolie ! Pour tout ce qui est voiles et matières transparentes, je craque pour le petit ourlet rouleauté qui permet de finir les foulards ou robettes en deux temps trois mouvements.

De manière générale, les finitions sont superbes avec la surjeteuse. Les vêtements tiennent également plus longtemps dans la durée car ils craignent moins les passages en machine. Regardez la différence entre les points réalisés à la machine à coudre, en deux passages, et à la surjeteuse en un seul passage. Pas mal n’est-ce pas ?

acheter une surjeteuse - Les lubies de louise-comparaison

L’un des avantages non négligeables de la surjeteuse c’est qu’on gagne en rapidité. J’utilise très souvent ma machine avec 4 fils, c’est-à-dire que je pique, je surfile et je coupe les surplus en même temps. Tout est fait en un passage et c’est incroyable le temps que ça fait gagner. Lorsqu’il s’agit de réaliser des coutures un peu plus délicates ou les ourlets, je retourne vers ma fidèle machine à coudre. Les deux sont vraiment très complémentaires et il n’y a plus une seule cousette qui ne passe pas sous les deux pieds presseurs !

Utilisation de la bête d’une seule main, hihi ;)

La surjeteuse, les petites complications

Pour le moment, je n’ai fait que l’éloge de cette machine mais comme pour tout il y a des petits inconvénients dont il faut tenir compte.

Tout d’abord, l’enfilage des fils n’est pas si facile. Vous allez peut-être vous sentir bête au début… Le mieux c’est que quelqu’un vous montre plusieurs fois la marche à suivre puis de le faire régulièrement pour ne pas oublier. Un bon enfilage est primordial car c’est ce qui vous donnera un joli point.

acheter une surjeteuse - Les lubies de louise-4

Comme la surjeteuse coud et coupe le tissu on n’a pas intérêt à se tromper ou de laisser trainer un bout de vêtement sous le couteau ! Si votre vêtement est trop grand, vous pouvez encore faire quelque chose. Mais si vous avez cousu trop juste, alors il ne vous reste que vos yeux pour pleurer… car impossible de revenir en arrière.

Ensuite, on a beaucoup moins de précision qu’avec une machine à coudre. Si les petits décalages de motifs ou coutures vous rendent malade comme moi alors il faut absolument faufiler les pièces avant de coudre.

Vous allez également exploser le budget fils ! Il faut 4 bobines pour faire marcher votre surjeteuse mais heureusement on va très loin avec une grosse bobine. La petite astuce économique c’est des prévoir 4 bobines de blanc et de noir puis de ne changer que le quatrième fil en fonction de la couleur de votre vêtement.

acheter une surjeteuse - Les lubies de louise-7

La surjeteuse, un petit luxe ?

Une surjeteuse c’est quand même un petit budget ! Comme pour les machines à coudre, si vous souhaitez investir je vous conseille de prendre une bonne machine. La mienne vaut presque 500 euros, ce n’est pas rien…  Autant vous pouvez vous en sortir avec une machine à coudre à moins de 200 euros, autant vous allez vous tirer les cheveux avec une surjeteuse bas de gamme. Déjà que l’enfilage n’est pas toujours une partie de plaisir, si les fils cassent ou s’emmêlent tout le temps vous allez vite perdre patience. Idem pour la qualité du couteau, des réglages de tentions de fils, etc, etc…  Il faut également qu’elle soit assez lourde pour éviter de la voir se balader sur votre table pendant la couture. Je pense que la qualité de matériel est encore plus importante pour la surjeteuse que pour la machine à coudre. Je dirais qu’il faille au minimum investir 300-350 euros pour avoir quelque chose de correct… à mon avis bien sûr ! ;)

acheter une surjeteuse - Les lubies de louise-2

Alors oui, c’est un petit luxe ! Ça vaut vraiment le coup d’investir si vous cousez beaucoup – beaucoup, beaucoup ! ;) Ça vaut le coup également si vous travaillez souvent des matières extensibles et si vous souhaitez avoir des finitions au top. C’est un investissement plaisir lorsqu’on est passionnée de couture et personnellement je ne pourrai plus m’en passer.

Par contre, si la couture est un petit hobby et que vous ne cousez qu’occasionnellement, alors ce n’est pas intéressant d’investir là-dedans. Vous pouvez tout à fait vous contenter des points zig-zag de votre machine à coudre. Le serré pour coudre les matières extensibles et le plus large pour surfiler. Cela conviendra tout à fait bien ! L’investissement de départ n’en vaut pas la chandelle et je vous conseille de gardez vos sous pour vous offrir de jolis tissus ou des patrons ;)

***

Voilà, j’espère que ce long billet vous servira à comprendre ce qu’est ce grosse bête !

Avez-vous une surjeteuse chez vous ? En êtes-vous contentes ? Comment l’utilisez-vous ? A quelle fréquence ?

***

Ma surjeteuse est une PFAFF Hobbylock 2.5et elle est top ♥

Tags:

186 Commentaires

  1. tricotam 28 juin 2014

    Merci pour toutes ces infos ! personnellement je suis débutante en couture; J’ai une machine basique. J’aime faire de la récup et bien des fois, je me dis qu’une surjetteuse me serait utile ………. j’ai déjà été tentée par un modèle à 179 euros chez lidl …….. je me disais que si un jour il en avait de nouveau ……… mais là, après ton article, suis dans le doute ……… 179 euros, c’est peu mais à la fois, si c’est pour ne rien pouvoir en faire ……..

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 4 juillet 2014

      C’est vrai qu’il faut se méfier des machine trop peu chère… mon mari a l’habitude de dire qu’on en a toujours pour son argent et dès fois acheter bas de gamme revient au final plus cher qu’autre chose !

    2. Val 27 février 2015

      salut à toutes!

      je suis couturière diplômer mais je dois dire qu’avec le train-train quotidien; les enfants, la maison, le mari… j’ai laisser peu à peu la couture, cependant quand je mis mettais; la surjeteuse me manquée!!!
      investir était quand même risqué puisque je ne m’accordais que peu de temps pour ma couture, j’ai donc attendu le modèle LIDL qu’ils font une fois chaque année à moins de 200euros… et là… bingo!
      cette année c’est le modèle de la marque PFAFF à 139euro!!! j’ai couru!!! et devinez la cerise sur le gâteaux; ils avaient laissé leur prix d’achat en gros à 109euros/pièce quelle mauvaise surprise pour eux mais pour moi quel bonheur!!!
      j’ai jamais était aussi heureuse de patienter pour avoir quelque chose, j’avoue, là, je savoure ma patience et surtout ma couture comme à l’école!
      voilà ma petite anecdote
      merci pour les créations que tu partages en ligne, tu es doué!!!

      1. Cla Ris Se 15 juillet 2016

        Merci pour ce tuyau ! Je vais surveiller maintenant chez Lidl. Car Effectivement ils sont de très bon produits. Et bien je vais gaïte merci

  2. Petite Fée 28 juin 2014

    C’est beaucoup plus clair pour moi merci!

    Répondre
  3. SylvetteM 28 juin 2014

    Merci car je m’interrogeais vraiment que ce qu’était une surjeteuse, même si ce n’est que par curiosité car je suis loin loin loin du niveau où on se demande si on veut en acheter une… Merci pour vos posts que j’apprécie bc.

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 4 juillet 2014

      Avec plaisir :)

  4. Yogifolies 28 juin 2014

    Super article, tu expliques vraiment bien les choses ;) J’ai pensé à en acheter une il y a un moment déjà mais étant donné que je ne me fais pour ainsi dire jamais de vêtements, j’ai jugé que l’investissement n’était pas nécessaire, et pour mes sacs, aucune couture n’est apparente donc mon zig zag me suffit :p Et puis j’ai une machine à coudre semi pro, ça me suffit ;) Bisous bisous !!

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 4 juillet 2014

      C’est vrai que c’est plutôt utile pour les vêtements, pour tes jolis sacs tu en a moins d’utilité !

  5. marie 28 juin 2014

    Merci beaucoup d’avoir répondu à toutes ces questions! Je sais maintenant que je vais attendre un petit peu avant d’investir, et me faire d’abord plaisir avec de beaux « liberty ».! Bravo pour cet article complet!

    Répondre
  6. Geneviève 70 29 juin 2014

    merci pour toutesces explications amitiés

    Répondre
  7. Nathalie 29 juin 2014

    Cela fait déjà un moment que je me pose la question d’investir dans une surjeteuse. J’ai très bonne machine à coudre avec laquelle je fais tout ce que je veux ou presque. Mais c’est tout de même très tentant!! Rien que le gain de temps et les jolies finitions … Merci de cet éclairage!!

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 4 juillet 2014

      C’est vrai que c’est très pratique et quand on en a une on ne peut plus s’en passer ;)

  8. julie 29 juin 2014

    C’est exactement la question que je me pose!!
    Je prends des cours de couture et c’est vrai que c’est embêtant de devoir attendre le cours pour avancer sur mes projets.
    Mais c’est vrai que c’est un petit budget donc je prends mon temps avant de me lancer!
    Merci pour ton avis en tout cas, ça permet de peser le pour et le contre!

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 4 juillet 2014

      C’est un investissement qui se réfléchit vraiment ;)

  9. dounette 30 juin 2014

    Merci, c’est parfait ! Ca confirme ce que je pensais !
    Bonne semaine !

    Répondre
  10. Martineau 18 juillet 2014

    Bravo pour ton article. Clair, précis, complet. Et tout ce que tu dis est vrai.

    J’ai investi dans une surjeteuse l’année dernière et je ne suis pas déçue le moins du monde , j’aimerais juste m’en servir davantage.

    Répondre
  11. DameBelleZebuth 28 août 2014

    Super Article merci :) j’ai débuté la couture sur le tas à la débrouille et je me demandais vraiment à quoi pouvait servir une surjeteuse ! Et la j’avoue que ça me donne bien envie :) looollll … mais bon je vais être raisonnable :) ce n’est pas pour moi encore :)
    Je débute les vrais cours de couture en septembre, ba oui j’ai essayé et ça me plait tant que autant faire les choses bien et prendre des cours.
    donc déjà une bonne machine à coudre et la surjeteuse pour un peu plus tard.
    Je vais la demander au papa nowel :)
    En tout cas, merci vraiment pour toutes ces infos c’est hyper intéressant :)

    Répondre
  12. Sissi 27 septembre 2014

    Même si j’arrive en retard, merci pour cet article ! Je pense moi aussi à investir, ça fait rêver… Question idiote mais je ne comprends pas très bien le principe du fil unique de couleur ; un seul se voit sur l’endroit du vêtement ?? Et euh, lequel est-ce ? Histoire de ne pas m’acharner à tous les essayer pour le plaisir une fois la bête entre mes mains ; l’enfilage fait un peu peur quand même ;).

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 27 septembre 2014

      Oui, il y a une seule aiguille qui pique « droit » comme pour faire une couture classique et c’est celle qui est le plus à gauche. Elle peut également se retirer si on veut utiliser sa surjeteuse à 3 fils pour surfiler les pièces sans les piquer ensemble.
      L’enfilage n’est pas évident c’est vrai… mais c’est une habitude à prendre ! :)

      1. MaryB 28 mars 2015

        Merci pour ce sujet. Surjeteuse achetée depuis 1 moi, je peine sur l’enfilage des boucleurs, mais l’astuce sur le fil unique de couleur, je note. Allez, j’y retourne, je ne désespère pas. Je l’aurai un jour. Je l’aurai (lol)

  13. Ephelide136 20 octobre 2014

    Merci beaucoup pour cet article complet et précis, j’avoue que j’ai envie de m’en offrir une, attirée à l’idée de coudre plus aisément les tissus difficiles, un peu effrayée je l’avoue après avoir visionné les tutos d’enfilage…mais je couds bien moins souvent que quand mes filles étaient petites et peut-être n’en ai-je pas un si grand besoin… et que ma fidèle machine à coudre me suffit pour le quotidien, affaire à suivre ;-)

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 26 octobre 2014

      C’est vrai que la surjeteuse change la vie pour coudre le jersey, la laine, la panne de velours, etc, etc… L’enfilage ça a l’air insurmontable comme ça mais une fois qu’on a compris le truc c’est facile. Pas d’inquiétude à ce sujet ;)

      1. Ephelide136 26 octobre 2014

        Merci pour la réponse, j’ai craqué et m’en suis offert une… elle sera livrée lundi ou mardi, j’ai hâte de l’utiliser !!!

  14. Sonia 29 octobre 2014

    Merci pour cet article, clair et complet! Je me pose la question depuis un moment. Après avoir acheté une bonne Pfaff (Ambition 1.5), l’investissement dans une surjeteuse était impensable, surtout que j’avais peu de temps pour coudre. Mais à présent, je commence à être productive, et les beaux jerseys qui se multiplient sur les boutiques en ligne me donnent envie! Et j’en profite pour te féliciter pour tes jolies cousettes :)

    Répondre
  15. Chloé 16 décembre 2014

    Bonsoir
    merci pour cet article.
    Je pense de plus en plus investir dans une surjeteuse. Faut dire j’ai une machine à coudre basique (j’ai préféré prendre simple mais robuste et effiace) du coup j’arrive aux limites de ma machine et la surjeteuse arrive comme une évidence.
    Ma question est qu’est ce qui t’a fait choisir la pfaff hobbylock 2.5.? Et pas une autre?
    Elle me fait de l’oeil aussi ;)
    Par avance merci de ta réponse.

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 19 décembre 2014

      Pourquoi la Pfaff hobbylock 2.5 ?
      Parce que Pfaff c’est à mon avis la meilleure des marques de machines à coudre et surjeteuse. Qu’elle est de très bonne qualité et que le point est joli. Et que l’équivalente husqvarna était 200 euros plus chère. ;)
      Je la recommande vraiment ! J’ai une copine qui a acheté la même et elle adore aussi :D

      1. Chloé 19 décembre 2014

        Merci pour votre réponse.
        Plus qu’une semaine à attendre pour voir si elle pointe sous le sapin de Noël.
        Sinon j’attendais la fête des mères ;)

        1. missy 25 avril 2015

          Bonjour,

          Tout d’abord merci pour cet article ! Il est très complet !
          Je suis de plus en plus tentée par l’acquisition d’une Pfaff hobbylock 2.5. Aussi je souhaiterai savoir si la fonction de tension automatique fonctionne vraiment bien ou si vous devez ajuster un peu (je couds du jersey, du voile de coton et du velours principalement).
          D’autre part, avez-vous l’utilité de pieds spéciaux ? Je pensais prendre ceux pour ourlet invisible et pour pose d’élastiques puisque je fais des vêtements et des retouches.

          Merci d’avance pour votre retour d’expérience :)

  16. EmilieP 23 décembre 2014

    Bonjour Louise,

    ça fait un moment que je zieute sur les surjetteuses et il me reste des sous de mon anniv ainsi que Noel (car pour moi les festivités ont déjà commencé) et j’ai assez pour m’acheter la 2.5. Car je couds quand même pas mal de vêtement et j’avoue que des fois le surfilage et vraiment fastidieux et moche. Je me dis qu’avec une surjeteuse ça serait quand même beaucoup mieux :) puis autant investir pendant que je le peux :)

    J’avais tout de même une question… Est-ce qu’on peut désactiver la fonction « couteau »?

    Je pense que d’ici la fin de semaine je me lance :)

    Merci,

    Je te souhaite de joyeuses fêtes!

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 23 décembre 2014

      Oh tu verras, quand on y goûte on ne peut plus s’en passer ;)
      Oui, on peut retirer le couteau sans problème !
      Joyeuses fêtes à toi aussi :)

  17. mieka 26 décembre 2014

    les explications, les précisions et tes commentaires sont parfaits , merc
    qd tu dis « ne changer que le quatrième fil en fonction de la couleur de votre vêtement. », tu parles de quelle bobine, celle le plus à gauche ( celle qui est dans l aiguille de gauche) ou bien celle de l extrême droite ?
    merci pour ton aide

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 30 décembre 2014

      Bonjour Mieka,
      Il s’agit du fil correspondant à l’aiguille qui pique le point le plus à gauche. Celle qui fait le point qui se voit le plus sur l’endroit des tissus que l’on veut assembler.
      Bonne couture !

  18. Réchou 13 janvier 2015

    Bonjour à tous ,moi aussi je suis en retard .Je viens de me lancer dans la couture. C ‘ est super ,mais je voudrai avoir de l’aide sur la tension des fils comment gérer cela?merci d’avance

    Répondre
  19. xabella 20 janvier 2015

    Très sympathique ton « petit » post… Ma surjeteuse à moi arrive jeudi.. J’ai trop hâte… J’ai choisi une Brother 3034D avant tes conseils. ouf… je ne me suis pas plantée. Par contre… j’ai déjà acheté des fils par 4 cônes pour les couleurs que je travaille le plus… Oups… Tant pis…

    Répondre
  20. Renarde 25 janvier 2015

    merci pour ces informations. j’étais en train de me dire que vu que j’aime beaucoup coudre, je passerais quand même bien à la machine à coudre électronique pour le confort du bruit et pi je furette et je me dis « oh, et une surjeteuse ?! ça serait magnifique d’avoir des superbes finitions ! »
    sauf que là vu la démo que tu nous fais sur l’air de dalila, le critère bruit ça va pas trop le faire, je vais rester sur mon projet d’électronique…!

    Répondre
    1. Ephelide136 26 janvier 2015

      Il est vrai que la surjeteuse est un poil bruyante, mais au vu des finitions impeccables qu’elle nous exécute et du gain de temps pour certains travaux de couture, ce n’est pas vraiment un gros inconvénient. Elle complète parfaitement la machine à coudre… Personnellement, j’ai craqué et je me suis offert une surjeteuse j’ai choisi une toyota, comme ma machine à coudre, ce n’est pas du matériel sophistiqué, mais le fonctionnement en est simple et fiable et la machine est solide. De plus il y a nombre de tutos sur internet, pour l’aide à l’enfilage et l’utilisation des différents pieds de biche (ce qui surtout en ce qui concerne l’enfilage n’est pas un luxe…). Encore merci Louise pour tous ces tutoriels de couture si bien expliqués!

  21. deschamps bellemirette 27 janvier 2015

    moi, j’ai une toyota, mais toute ma carrière j’ai travaillé sur des industrielles. Je pense que les grandes marques, toyota, pfaff, qui sont d’excellentes marques en machine, poursuivent leur qualité en surjeteuse. Il ne faut pas se laisser impressionner par l’enfilage, car d’abord, on la livre déjà enfilée, il y a des couleurs pour se repérer, mais le mieux, c’est de ne jamais désenfiler; on noue les fils du nouveau cône, et on tire doucement en aidant le parcours du fil, c’est ce que l’on fait en industrie. bon courage à toutes

    Répondre
  22. Annie COCHAIS 28 février 2015

    Merci beaucoup pour vos explications sur la surfileuse; maintenant, je comprends pourquoi je détestais autant coudre le jersey!!!!
    Je vais suivre vos conseils et m’en offrir une….

    Répondre
  23. Michèle 6 mars 2015

    bonjour, j’ai acheté enfin la surjeteuse dont je rêvais et j’ai choisi la pfaff hobbylock 2.5 je l’ai prise chez un revendeur local car si elle est plus chère que sur le net je bénéficie d’une formation sur place et je peux revenir avec toutes mes questions ou en cas de soucis… Je voudrais vous demander des exemples de ce que vous faites avec? en dehors de l’assemblage, il semble que certaines personnes fassent d’autres choses, pouvez vous me dire quoi? merci beaucoup!!!

    Répondre
  24. gaudre e 29 mars 2015

    Bonjour, j’ai découvert votre site récemment pour les explications pour coudre une trousse de maquillage, vos explications sont très clairs. J’ai lu votre article sur la surjeteuse, c’est vrai que c’est très pratique pour coudre le jersey et faire de belles finitions. J’ai pris la marque Singer et début d’année je me suis laissé tentée pour une recouvreuse ,c’est un autre investissement mais très pratique aussi. Toutes ces machines sont un investissement, mais quelque fois on peut avoir des facilités de paiement. Sur internet on trouve les explications pour enfiler la surjeteuse de plusieurs marques. Merci de partager votre savoir.

    Répondre
  25. helies 27 avril 2015

    Coucou a Louise et a toutes , oui une surgeteuse c est tres pratique ca facilite la vie en couture ..mais le prix grrr . Lidl fait de tres bons produits pour ma part je me suis inscrite a la  » lettre lidl « comme cela 8 a 10 jours avant je sais ce qui va etre en  » promo  » . Moi je suis dans une assoc de couture il ont une surgeteuse razeuse …top si certaines sont de Bayonne ou a cote , nous pouvons « echanger ( chutes de tissus , idees , moi j adore les vieux drap , bricoler en couture , recouvrir des meuble etc …. ) continuez toutes a dialoguer c est trop cool ! A bientot .

    Répondre
  26. Peggy 4 mai 2015

    J’avais très envie d’une surjetteuse depuis la lecture de ton article.
    Aujourd’hui c’est mon anniversaire et Zom vient de m’offrir la Babylock imagine 2.
    Je reve déjà des jolies cousettes que je vais faire

    Répondre
  27. christina mardini 10 mai 2015

    Bonjour, un petit truc, qui n’est pas moindre, pour changer les fils. Il suffit de couper le fil de chaque bobine , ensuite mettre les bons fils et faire un noeud ras avec chaque ancien fil et nouveau, puis délicatement, tirer l’ancien fil qui passera tout seul a travers le trajet nécessaire . Faire ça avec chaque fil et hop, le tour est joué et vous ne perdez pas de temps pour le rembobinage !:)))
    Bonne journée
    Christina

    Répondre
  28. Mirana 28 mai 2015

    Bonsoir, premièrement je vous remercie pour cet article sur la surjeteuse. Je suis tombé sur votre blog en faisant mes recherches sur la surjeteuse (et je ne le regrette pas car j’ai visité votre blog et y a plein de trucs beaux et jolis et j’avoue que je suis conquise par hobbylock 2.5. Je suis debutante et j’ai jamais utilisé une surjeteuse. Vos explications m’a beaucoup aidé dans mon choix. Tout de même j’ai une question à vous poser car il n’y a pas assez de videos de demonstration sur internet pour cette machine. Donc ma question est simple: est-ce qu’on peut faire des ourlets pour T-shirt avec? (2points droits à l’endroit et avec boucleur à l’envers? Ah oui, et je me demande aussi s’il y a le point chainette.
    Desolée de vous deranger par ces questions. Et je crois que ça ne sera pas la derniere fois que je vous en pose.

    Merci d’avance pour les réponses
    Mirana

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 28 mai 2015

      Bonsoir Mirana,
      Pour répondre à votre question, on ne peut pas faire les ourlets de T-shirt avec la double piquer avec cette machine. C’est la machine que l’on nomme recouvreuse qui permet de faire cela. Il existe des surjeteuses recouvreuses mais elles sont plus chères et c’était hors budjet pour moi… La hobbylock 2.5 permet de faire une chaînette classique à 3 ou 4 fils et le rouleauté. J’en suis très contente !
      J’espère que ça vous aidera ! :).

      1. Mirana 29 mai 2015

        Bonjour Louise,
        Merci pour ces précisions. Je vous tiendrais au courant quand j aurai la mienne, normalement le mois prochain ;)
        En tout cas votre blog m a encouragé car je suis autodidacte aussi et votre parcours m’interesse. Jusque là j’ai fait que sur machine à coudre simple et la finition ne me satisfait pas, raison pour laquelle cette determination pour une surjeteuse mais pas n’importe laquelle non plus donc encore merci pour ce billet qui complet et riche en informations. Mais en fait quand on desactive le couteau, qu’est ce qu’on peut faire avec? je veux dire c’est pour faire quoi par exemple?

        Et merci encore pour votre gentillesse et générosité. Votre blog reflete ce que vous êtes.

        Bonne journée

        1. LesLubiesDeLouise 29 mai 2015

          Merci Mirana pour vos compliments, c’est très touchant ♥
          Je retire parfois le couteau pour surjeter des pièces sans risquer de couper le tissu. On peut également faire des coutures décoratives au milieu d’un projet par exemple. Je l’utilise le plus souvent avec le couteau mais il n’est déjà arrivé de le retirer donc c’est bien de pouvoir le faire.
          Voilà ! Des bises ♥

          1. Mirana 29 mai 2015

            Merci beaucoup Louise. Je crois que j’ai la réponse à toutes mes questions.
            Les compliments, vous les méritez car vous avez du talent.

            Bien de choses à vous et votre petit foyer douillet.

            Bises

  29. Mirana 16 juin 2015

    Bonjour Louise,
    J ai reçu aujourd hui ma surjeteuse. J en suis contente. Je n ai jamais utilisé une surjeteuse et c est une machine qui me faisait peur mais la je peux vous dire que je me vois déjà accroc! Déjà je l ai reçu déjà enfile et donc selon les conseils dans le manuel (qui est très facile à comprendre- et en français ) il faut juste nouer les fils avec ceux de mes bobines et la tout coule à merveille!!! Le plus aussi, elle fait moins de bruit par rapport à mon MAC. Je decouvrirai après les autres fonctions mais la l essentiel est déjà fait. J ai pu faire la finition de ma robe et je suis contente!
    Je vous en remercie beaucoup, votre blog m a aidé pour le choix de la surjeteuse.
    Je vous souhaite une bonne journée et bonne continuation!!!
    Bisous.

    Mirana

    Répondre
  30. Gélard Nelly 30 août 2015

    Bonjour,c’est par hasard que j’ai découvert ce site,je suis dans la recherche de la bonne surjeteuse et en plus pas trop chère,aussi quelle bonne surprise de trouver toutes ces explications,merci beaucoup,ravie de vous avoir trouvée!!!

    Répondre
  31. Naud 21 octobre 2015

    Merci beaucoup pour toutes ces infos ! Étant débutante et ne cousant qu’occasionnellement, je pense opter pour le point zigzag de ma machine ou remprunter la surjeteuse de ma mère.

    Répondre
  32. Isabelle 10 novembre 2015

    Bonjour, je viens également de faire l acquisition de la pfaff babylock 2.5 et j aurai aimé savoir si vous avez une astuce pour ne pas avoir à desenfiler la bobine du boucleur lorsqu on utilise le point overdose extensible à 3 fils.
    Merci d’avance pour vos réponses. Isa

    Répondre
  33. Sandrine78 30 novembre 2015

    Bonjour,
    je viens de m’acheter la PFAFF hobbylock 2.5 au salon et j’ai eu mon 1er cours de formation; elle est vraiment bien. au magasin, on m’a conseillé que des fils de marque (Mettler Seracor) mais les bobines ne font que 1000m. elles sont chers et j’ai peur qu’elles ne durent pas longtemps. je vois que tu as des gros cônes. Est-ce les cônes pas chers que l’on trouve chez Mondial Tissus par exemple ?
    je te remercie par avance et merci pour ton super site pleins de bonnes informations et astuces.
    Sandrine78

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 30 novembre 2015

      Bonjour Sandrine,
      J’achète effectivement mes cônes chez Mondial Tissus, pour un peu moins de 4 euros la bobine. Je n’ai pas vraiment trouvé moins cher… C’est un petit investissement mais les fils durent très longtemps. Des bises :)

      1. Sandrine78 30 novembre 2015

        Merci pour vos réponses. c’est beaucoup moins cher que ce que j’ai acheté.
        Sandrine

  34. Scarlett 30 novembre 2015

    Bonjour Sandrine,
    J’ai une surjeteuse Toyota, j’ai acheté mes fils (bobine à 1,50 euro) chez liddl au moment de leur promo et franchement j’avais un peu peur, mais ma machine fonctionne très bien avec et la bobine dure très longtemps. Bonne journée

    Répondre
  35. Mathilde 13 décembre 2015

    Bonjour mes amies viennent de m’offrir une surjetteuse pour mon b Day du coup je découvre et apprivoisé la bête !! Auriez vous une astuce pour récupérer ce que le couteau coupe car du coup tout atterri sur mes genoux ! ! Merci beaucoup pour tous les conseils que vous donnez bonne journée

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 14 décembre 2015

      Bonjour Mathilde,
      Avec ma surjeteuse j’avais un petit panier « poubelle » où mes chutes tombent. Ça évite effectivement d’en avoir partout. Je ne sais pas si sa s’achète à part mais surement que oui ! ;)

      1. irma 14 décembre 2015

        Bonjour,
        une astuce: vous prenez une boîte de lessive en berlingots vide et vous coincez le couvercle ouvert sous la surjeteuse,ainsi vous récupérez les chutes

    2. Scarlett 14 décembre 2015

      Ma surjeteuse possède un plateau pivotant qui récupère les chutes de tissus, mais celle de ma fille n’en possédait pas, j’ai récupéré un emballage en plastique blanc relativement solide de forme rectangulaire (il contenait de la viande ou des légumes achetés au super marché…)je l’ai découpé de façon à ce qu’il se glisse au plus près de la surjeteuse et maintenant les chutes tombent à l’intérieur et ma fille le glisse dans la sacoche de sa machine lorsqu’elle se déplace.

  36. Léa Colmenero 28 décembre 2015

    Bonsoir, quelle marque conseilles-tu ? Est-ce qu’une surjeteuse de la marque SilverCrest convient ? :)

    Répondre
  37. mabelle 29 décembre 2015

    bonjour, je suis une vieille couseuse, non une couseuse de longue date !

    je vais acheter , après de longues réflexions, une surjeteuse Janome car ils sont près de chez moi et ma MAC est une Janome.
    Qui la connait, et peut me donner des avis.

    Je regretterai toujours ma MAC Pfaff 1221, mais elle est, parait-il irréparable, faute de pièces!
    Par ailleurs le personnel de Pfaff rue de Rivoli à Paris n’est pas super aimable, c’est un euphémisme, alors j’achète Janome.

    C’est un caprice mais j’assume.

    Bonne année à venir à tout le monde

    Répondre
  38. LV 11 février 2016

    Bonjour,
    Super accueil et conseils au Centre Pfaff Couture 5 rue de Rivoli (quartier St Antoine) à Paris à chaque fois (achats modestes).
    Super blog, merci.

    Répondre
  39. Lucie 12 février 2016

    j aimerais savoir quel genre de machine a coudre fait de beau rebord
    de pantalon

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 12 février 2016

      Un rebord, c’est-à dire ? Un ourlet ?

  40. Lucie 17 février 2016

    oui un ourlet svp

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 18 février 2016

      Toutes les machines à coudre permettent de réaliser un ourlet ! ;)

  41. Cocquet Christine 24 février 2016

    Bjr, j’ai lu avec intérêt vos explications, claires. Je fais du tissage et parfois, selon les fils utilisés, j’obtiens un textile épais. la surjeteuse permet-elle un assemblage/Couture/coupe correct dans ce cas ? Je ne voudrais pas regretter un investissement … Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 25 février 2016

      Une bonne surjeteuse permet de coudre des tissus relativement épais (jean, bachette…), mais il y a une limite tout de même. Je ne sais pas quelle épaisseur vous obtenez avec le tissage. Le mieux est peut-être de vous rendre chez un vendeur pour voir et/ou tester ?

  42. Benezet 27 février 2016

    En tant que mécanicienne en usine je donne l’astuce pour changer rapidement de fil il ne faut surtout pas désenfiler la surjeteuse mais couper le fil au niveau de la bobine faire un petit noeuds avec le nouveau fil désenfiler l’aiguille et tirer le fil vers le bas doucement et vous avez plus qu’a renfiler l’aiguille.

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 29 février 2016

      Merci pour ce message ! C’est comme ça que je procède pour changer mes fils, c’est bien pratique en effet. ;)

  43. Manon 19 mars 2016

    Bonjour, malheureusement je n’ai pas les moyens de m’offrir unesurjeteuse.
    J’aimerais donc savoir s’il est tout de même possible de ne pas surjeter les coutures et de doubler une jupe afin que la couture qui n’est pas surjetée ne soit pas directement au contact de la machine à laver et de la peau. Une doublure sur des coutures non surjetées rendra le vêtement moins fragile ? Je pourrait faire une couture anglaise, mais pour mettre une fermeture sur une jupe il vaut mieux faire une couture ouverte donc je cherche une solution quand je ne peux pas surjeter…
    Merci d’avance pour ta réponse

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 22 mars 2016

      Bonjour Manon, tu n’es pas obligée d’avoir une surjeteuse pour réaliser des vêtements, un surfilage au point zig-zag suffit à arrêter un tissu. Bonne couture !

  44. mpapiboum 26 mars 2016

    Je suis un Mr de 65 ans…. Hélas le temps passe trop vite alors le laissez pas « filer… » dans ma jeunesse j’ai travailler dans la fourrure eh oui les temps changent c’est plus d’actualité, tant mieux, c’était côté métro Bonne Nouvelle, à Paris, j’ai côtoyé des couturières extraordinaires, rapidité, précisions, etc…. j’ai appris beaucoup de choses et me sers occasionnellement de ma machine à coudre pas trop mal, une dame m’a demandée de lui trouver une surjeteuse d’occasion alors je regardais et j’ai trouvé votre site, Bravo , bien expliqué, clair, de bons conseils, continuez comme ça, super et félicitations

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 26 mars 2016

      Merci beaucoup pour votre message et pour les compliments, c’est vraiment gentil. Vous avez du avoir des expériences formidable dans votre métier. Bonne continuation et merci encore.

  45. Madeline 3 avril 2016

    Coucou Louise ! Ça y est je me lance et je vais franchir le pas de la surjeteuse ;-)
    Évidemment ton billet résonnait dans ma tête depuis sa parution et je savais que ça n’était pas encore le moment quand tu as publié mais voilà désormais on y est ! Je suis prête !!! :-D
    Donc connaissant ta passion pour les jolies finitions je vais te suivre et prendre la même. Juste pour savoir tu l’as commandée en ligne ou achetée chez un revendeur ? (Et si oui lequel)
    Merci à toi de gros bisous et à très bientôt <3

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 5 avril 2016

      Merci beaucoup Madeline pour ton message.
      J’ai acheté ma surjeteuse sur Bordeaux, chez Passe Temps. C’est plus simple pour essayer ou faire réviser en cas de besoin.
      Bonne couture et à bientôt !

      1. Madeline 6 avril 2016

        C’est là que je pensais aller aussi si je devais la prendre en boutique. Merci <3

  46. robert gilles 30 avril 2016

    acheter un surjeteuse a 139 euros a lidll ces de la dobe je me suis fait avoir en achetant cette machine a lidll de marque pfaff elle a finie a la poubelle,je me suis investie sur une surjeteuse recouvreuse de chez pfaff électronique rien a voir ces du taupe niveau avec un régulateur de vitesse ces vrais je les acheter asser chère mais aucun regrer ces comme si tu passer d’une swart a une porche

    Répondre
    1. Desdouits 28 novembre 2016

      bonjour , je suis allée faire reviser ma machine Elna dans l’Essonne et le monsieur a longuement pris le temps de m’expliquer que toutes les machines sont maintenant fabriquées chez Janome pour les grandes marques .(en gros ils sous traitent) La difference de prix se fait sur les composants internes qui sont en plastique ds les 1 er prix et en metal pour les plus chers. La nuance est d’importance car l’usure du plastique rend les assemblages de pièces moins precis .et donc engendre des pb de tensions de fil etc….les grandes marques ont les 2 gammes ,donc achetez le metal plutot que le plastique! (il m’a montré des engrenages brother qu’il etait en train de changer : tout usé)

      1. LesLubiesDeLouise 28 novembre 2016

        Merci pour ce témoignage !

  47. gaelledemouries 27 mai 2016

    bonjour
    j’ai une surjeteuse bas de gamme et souhaitais faire l’acquisition d une meilleur
    je souhaitais savoir si vous étiez toujours contente de la votre
    car les revendeur commence à la déconseiller, mais j’aurais bien craqué pour ce modèle
    bien à vous

    Répondre