La machine à coudre est sans nul doute l’élément indispensable à avoir pour commencer la couture. Seulement, lorsque l’on débute on peut se sentir noyé au milieu de toutes les marques et de toutes les gammes de prix proposés.

Vous êtes énormément à me demander des conseils pour choisir votre machine à coudre et je vais essayer de vous donner quelques éléments qui peuvent, selon moi, vous aider à faire le bon choix pour vous. 

Cet article est le premier d’une série de trois articles spécialement dédiés au choix de votre machine à coudre. Approfondissez votre réflexion avec l’article détaillant toutes les options importantes à regarder et faites votre choix à l’aide de mon comparatif de machines à coudre.

Bonne prospection !

***

Comment choisir sa machine à coudre ?
– Les bases –

Pour quel usage ?

Selon que vous soyez débutant ou déjà un peu plus expérimenté, que vous souhaitez coudre occasionnellement ou que votre machine sera de sortie plusieurs fois par semaine, que vous souhaitez réaliser des petites créations fantaisie, de l’ameublement ou toute votre garde-robe, vous ne choisirez pas la même machine. Avant de prospecter, je vous propose donc de vous poser quelques minutes et de réfléchir sur l’usage que ferez de votre nouvelle machine.

Que souhaitez-vous coudre avec et à quelle fréquence ? 

Est-ce-que vous allez utiliser votre machine ponctuellement pour faire quelques retouches et des petits accessoires ? Si oui, alors il n’est pas utile d’avoir une machine de guerre avec 150 points. Préférez une petite machine avec les points de bases (point droit, zigzag, boutonnière) facile à déplacer et à ranger.

Si vous envisagez la couture de vêtement ou si vous souhaitez vous perfectionner dans la couture, tournez-vous vers une machine électronique plus complète qui vous permettra d’évoluer. Si vous souhaitez réaliser des vêtements, il faudra veiller à ce votre machine ne soit pas capricieuse avec les matières extensibles et plus épaisses comme le jean. Vous veillerez à ce qu’il soit possible de réaliser des jolies boutonnières facilement et qu’il y ait un point d’ourlet invisible, bien pratique pour finir les robes et les jupes.

Si vous envisagez la couture d’accessoires ou de l’ameublement, choisissez plutôt une machine lourde et puissante qui entrainera parfaitement les matières épaisses. A tarif égal, les machines mécaniques haut de gamme peuvent parfois être meilleure que les électroniques pour cela. En particulier, j’ai beaucoup utilisé la Emerald 188 de Husqvarna pour la couture des simili cuirs et autres tissus lourds.

La vous de l’avenir, elle fait quoi ?

Posez-vous la question de l’usage que vous souhaitez faire de votre machine à coudre. Et essayez de vous projeter dans l’avenir afin d’imaginer ce que vous allez avoir envie de coudre d’ici quelques mois. Il serait trop dommage d’investir dans une machine qui ne permettrait pas de poursuivre vos projets et vos idées.

 

Le budget :

Bien sûr, acheter une machine à coudre c’est un budget. Vous pouvez trouver des machines à tous les prix, allant de 500 à plusieurs milliers ! C’est comme pour tout, souvent on en a pour son argent.

Le cas des minis prix :

Acheter une machine bas de gamme, c’est peut-être bien pour savoir si vous êtes vraiment fait pour la couture et pour donner l’impulsion – ou pas – de cette passion dévorante. Je pense que c’est leur job : donner envie de coudre.

Une machine à une centaine d’euros sera forcément moins performante et de moins bonne qualité qu’une machine plus chère. Avec une machine bas de gamme, vous vous exposez à des petites galères qui n’en seraient pas avec une autre de meilleure qualité : fil qui casse, point qui sautent, réglages qui bougent, manque de précision, entrainement pas assez puissant… Alors si vous voulez achetez votre machine « pour essayer » vous pouvez éventuellement acquérir une machine bas de gamme. Mais attendez-vous à ne pas la conserver très longtemps ! ;)

Investissez dans vos projets !

Par contre, si vous souhaitez acheter une machine qui tiendra la route pendant de longues années, alors il faudra investir plus d’argent. Oubliez vraiment les 100 euros et tournez-vous plutôt vers du matériel à 200 – 500 euros. Vous aurez une plus large gamme de points et de possibilités. Les rouages seront de meilleure qualité et le moteur plus performant. La durée de vie de votre machine sera beaucoup plus longue et finalement elle vous coûtera moins chère sur le long terme.

C’est peut-être un gros investissement pour vous. Mais au final, si on calcule le coût de revient de la machine dans le temps c’est tout à fait correct. Si vous gardez comme moi votre machine pendant 8 anset encore j’ai changé car c’est ma passion mais elle fonctionne toujours à merveille – ma machine Husqvarna H Class 100Q me revient à 5 euros/mois. Ce qui est tout à fait acceptable compte tenu des chouettes services qu’elle m’a rendu. Alors qu’une machine à 100 euros que vous changez au bout d’un an ou deux vous reviendra au final plus cher.

Le marché de l’occasion :

Une bonne machine se revendra mieux aussi dans la marché de l’occasion, le jour où vous voudrez vous en séparer.

En parlant d’occasion, je vous conseille si vous débuter d’acheter une machine neuve. En effet, si vous n’y connaissez encore rien, vous n’êtes pas à même se savoir si une machine d’occasion vendue par un particulier fonctionne correctement, ou fonctionne tout court. Vous n’avez aucune certitude aussi que la machine ait été bien entretenue et si elle est vendue complète. Je vous conseille donc de passer par un professionnel des machines à coudre si vous voulez une occasion. Ou, le mieux, d’acheter une machine neuve.

 
 

Machine mécanique ou électronique ?

Si vous avez un petit budget, la machine mécanique sera généralement moins onéreuse que la machine électronique. Néanmoins, je vous conseille d’investir dans une machine électronique si votre budget le permet. Elles sont généralement plus chères mais vous gagnerez en facilité d’utilisation et en confort de couture.

Les avantages de l’électronique :

La machine électronique, fera tous les réglages de point automatiquement. Nous avons juste à appuyer sur un bouton et le réglage de longueur et largeur de point de fait automatiquement et avec précision. Là où les mécaniques demanderaient de faire des réglages manuels en tournant des boutons. Les machines électroniques sont très faciles d’utilisation et proposent beaucoup de facilités pour la couture. Le point d’arrêt, la position haute/basse de l’aiguille ou encore la boutonnière automatique en 1 temps en sont des exemples. Vous allez également pouvoir régler la vitesse de couture, et notamment la brider. Vous apprendrez ainsi à gérez la pression du pied sur la pédale sans risquer d’emballer la machine. C’est une option géniale lorsqu’on débute.

Et enfin mais non négligeable, c’est qu’elles sont silencieuses. Un petit détail qui a son importance lorsque l’on vit dans un appartement et que l’on n’est pas seul à la maison…

Est-ce plus fragile ?

Une idée reçue couramment exposée serait que la machine mécanique est plus solide et facilement réparable que la machine électronique. Je me suis renseignée à ce sujet dans une boutique spécialisée auprès d’un réparateur et il me disait que cette idée était totalement fausse. Cela fait 40 ans que les machines électroniques existent. Effectivement, les premières ont essuyé quelques pots cassés mais c’était le cas aussi dans d’autres domaines comme l’automobile. De nos jours, la technologie a bien évolué et les machines électroniques sont fiables. Il serait même plus difficile de réparer une machine mécanique car il faut la démonter et regarder pièce par pièce où se situe le problème. Alors que pour l’électronique il s’agit souvent d’un fil déconnecté ou d’un souci logiciel facilement réparable.

Mon avis

Je vous conseillerez de choisir une machine électronique si vous débutez car elle sera bien plus facile à utiliser. Néanmoins, je comprends totalement que l’on souhaite démarrer avec un petit investissement. Dans ce cas, les machines mécaniques seront plus accessibles niveaux prix. Gardez en tête que vous allez devoir réaliser les réglages à la main. Cela n’a rien de compliqué, tout est bien expliqué dans les manuels. Et si vous avez besoin d’aide, je peux vous aider si vous le souhaitez.

 

Quelle marque de machine à coudre choisir ?

Une autre question qui revient énormément c’est “quelle marque choisir ? “. Il existe de nombreuses marques de machine à coudre et je n’ai pas testé toutes les marques sur le marché. Je peux néanmoins vous parler des machines que mes élèves ont en cours, de vous part des retours que j’ai reçu et de vous partager mon expérience sur les marques que j’ai acheté.

Singer & Brother

Nos mamans ou grand-mères nous parleront surement de leur Singer. Ce fut longtemps une marque de référence pour les machines à coudre mais aujourd’hui il existe d’autres marque de qualité supérieure, surtout lorsqu’on souhaite une machine “haut de gamme”. Les machines Singer et Brother sont les machines que je considèrerais comme “grand public”. Elles vont se retrouver dans de nombreuses grande surfaces et se sont des marques que l’on connait de nom. Se sont des machines qui seront plutôt légères, faites de plastique et qui ne seront pas forcément réparables. Elles pourront proposer beaucoup d’options et de points en fonction du modèle choisi mais globalement elles seront moins robustes et moins qualitatives que d’autres marques plus spécialisées. Ces machines sont très bien si vous souhaitez coudre occasionnellement, ou tester pour essayer.

Personnellement, j’ai commencé avec une petite machine de supermarché, une Toyota JSBA21 Jean (on dirait qu’elle ne se fait plus). Pour débuter, elle était bien mais je me suis sentie limitée et c’est pour ça que j’ai décidé de changer. Mais comme je disais plus haut, elle a fait son job : elle m’a donné envie de coudre.

Les autres marques

Aujourd’hui, les marques réputées pour les machines à coudre sont : Bernina, Husqvarna Viking, Janome et Pfaff. Nous sommes sur du matériel de meilleure qualité et réparables au besoin, surtout quand on commence à monter en gamme. Personnellement, j’ai acheté du matériel chez Pfaff et chez Husqvarna Viking et j’en suis plus que ravie. Se sont à chaque fois des belles machines, de très bonne qualité et au top de l’innovation. Sans compter que c’est un pur plaisir de les utiliser ♥

Il existe bien d’autres marques de machines à coudre : Elna, Juki, véritas, etc…) mais je les ai moins rencontrées. Je vous invite à prospecter sur le net pour lire des avis d’utilisateurs.

 

Mes machines à coudre :

J’ai commencé à coudre avec une petite Toyota JSBA21 Jean (qui n’est plus disponible)
J’ai ensuite énormément utilisé la H Class 100 Q de Husqvarna Viking que je recommande pour sa facilité d’utilisation et sa précision. Pour coudre des vêtements elle est top. ♥

Pour écrire mes deux livres et pour mes cours de couture, j’ai utilisé la Emerald 118 de Husqvarna Viking. Je l’adore car c’est une machine mécanique mais haut de gamme. Elle entraine parfaitement toutes les épaisseurs de tissu et possèdes certains avantages des machines électronique. Pour les accessoires elle est top !

Enfin, aujourd’hui je suis montée en gamme avec une machine de compétition : la Brilliance 75Q toujours chez Husqvarna Viking qui est le top de la technologie actuellement.

Pour surjeter, j’ai ma fidèle Hobbylock 2.5 de chez Pfaff. Si vous ne savez pas ce qu’est une surjeteuse, je vous invite à lire cet article : A quoi sert la surjeteuse ? 

 

Où acheter sa machine à coudre ?

Pour choisir sa machine à coudre, le mieux est d’aller les essayer dans les boutiques spécialisées. C’est important de pouvoir s’asseoir devant sa future machine et de la faire fonctionner pour faire le bon choix. Une machine, on doit l’expérimenter un peu pour voir si on sera à l’aise avec… un peu comme un instrument de musique ou une voiture.

Mais avant de vous déplacer, vous pouvez faire vos prospections sur le web où l’on peut comparer les machines à coudre de toutes marques et de tous prix. Vous pouvez trouver des machines à coudre sur les sites des revendeurs des marques. Je peux vous recommander par exemple le site de mon revendeur sur Bordeaux, la boutique Passe-Temps avec la boutique en ligne www.machinescoudrebordeaux.com.

Il y a également des machines en vente sur les e-boutiques des grandes enseignes comme La Redoute, La Fnac, Darty, etc…

Je vous aide à prendre en main votre nouvelle machine !

Si vous avez besoin d’aide pour appréhender la machine à coudre de façon sereine, je créé un cours en ligne qui va répondre à toutes vos questions. Nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir pour bien démarrer avec sa machine à coudre (l’enfilage, les points, les réglages, etc…), comment éviter les 9 erreurs que tous les débutants font, comment entretenir correctement sa machine à coudre et également comment coudre son premier projet couture. Avec ce cours, vous allez avoir des bases solides pour évoluer rapidement et surtout, sereinement. Si ça peut vous être utile, vous savez que ça existe.

 

Résumé

Il y a déjà beaucoup de choses dans cet articles et vous pouvez commencer à vous poser les bonnes questions afin de :

  • Déterminer l’usage que vous souhaitez faire de votre machine à coudre
  • Le budget que vous souhaitez investir dans votre projet
  • Choisir entre une machine mécanique ou électronique

Un fois que vous êtes au clair sur ces différents sujets, vous pouvez affiner votre sélection en prenant connaissance des différentes options disponibles sur les machines à coudre et ce qui est important de regarder. Je vous invite à lire l’article dédié à ce sujet. Enfin, vous allez pouvoir faire votre choix final en vous aidant de mon comparatif des différentes machines à coudre mises sur le marché.

***

Les articles de cette série “Choisir sa machine à coudre” :
1) Les bases
2) Les options à regarder 
3) Comparatif des machines à coudre

Je vous invite à me laisser en commentaire vos témoignages concernant le choix de votre machine à coudre. 

Bonne couture !
♥♥♥