Tags

, , , , , ,

Voici ma dernière robe en date !

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-6

La Cardamome. Cette robe fait partie de la toute dernière collection de Deer and Doe. Lors de la sortie, j’avoue que j’étais un peu partagée. J’adorais la coupe et le côté rétro de la robe mais par contre je n’aimais pas les smocks à la taille ni le côté austère du modèle d’illustration. J’hésitais donc à l’acheter, et ça ce n’était que ma première hésitation ! Durant tout le processus de confection de cette robe, j’ai hésité.

Le père Noël a été très gentil avec moi et m’a mis ce patron au pied du sapin. Et il y a quelques temps, Éléonore à posté un tutoriel pour remplacer les smocks de la robe par une ceinture. Ceci a sonné le top départ pour la couture de Cardamome !

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-3Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-2Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-5

J’avais un joli crêpe gris que je destinais justement à une robe fluide et j’avais pour idée de réaliser ma cardamome dedans. Mais en revoyant le modèle de présentation, j’ai eu vraiment peur que ma robe soit austère car gris uni ce n’est tout de même pas le truc le plus gai qui soit. Je me suis donc mise en quête d’un tissu fluide, non transparent et sympa…

J’ai jeté mon dévolu sur ce polyester fleuri qui était justement passé en soldes à -50%. La question existentielle lors de la coupe fut de savoir si je faisais les manches ou pas ? J’ai bassiné mes collègues avec ça et même mes copines qui avaient des avis bien différents. Cogito, cogita, je me fixe sur une robe sans manches (oui, vous lisez bien !) que je pourrais porter avec un gilet noir. Mais je prends quand même un peu plus de tissu « en cas »… La fille trop prévoyante ! ;)

Me voilà donc partie à coudre ma robe. J’ai coupé une taille 36 pour le haut et 38 pour le bas comme à mon habitude. Ayant à chaque fois un petit surplus dans le dos, je tente le coup de redescendre les épaules et les emmanchures d’un chouia, directement sur le patron. Une étape à la fois, je monte ma robe. Je me régale avec les empiècements devant et dos que je trouve trop jolis. Les petites fronces, le col, mon zip invisible (tellement invisible que je n’arrivais plus à savoir de quel côté il était lorsque j’ai montré ma robe à une collègue !), ourlet et enfin mon biais pour finir les emmanchures. Ma robe est terminée, je la passe… Et c’est le drame ! Ça n’allait pas, je n’aimais pas.

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-13Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-14Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-12Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-11

Le fait d’avoir un biais aux emmanchures rigidifiait trop mon tissu fluide et ça faisait godiller le plastron. Mon chéri m’affirmait que ça allait mais moi je ne voyais que ça. Et puis, les bras nus avec cette robe ça faisait bizarre. Il manquait quelque chose, j’en étais sûre. J’ai posé une chute de tissu sur mes bras et ce fut une évidence, je devais faire les manches. Donc me voilà partie à ressortir mon coupon, couper les manches, découdre mon biais et reprendre la couture.

Après toutes ces péripéties, voilà ma jolie robe ‘première de la classe‘. Certes, elle est moins gaie et pétillante que ce que je couds habituellement mais parfois le noir et blanc c’est sympa aussi. Je suis ravie car elle me va très bien, le dos ne baille pas du tout et je suis contente de mes finitions. Moi qui était un peu hésitante sur le modèle, finalement elle est tellement agréable à porter et flatteuse que j’en ai envie d’autres.

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-8Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-9Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-10

Avec le recul, je me dis que j’aurai peut-être bien fait de souligner la taille soit avec un passepoil, soit avec une ceinture noire. Rien ne m’empêche de porter une ceinture par-dessus la robe par exemple pour ‘habiller’ le milieu. Aussi, j’ai réalisé de superbes pattes de manches. Elles sont parfaites, croyez-moi sur parole ! Parce qu’avec ce tissu à motifs, on ne voit rien du tout… J’aurai pu faire un ourlet, c’était pareil ! Je regrette de ne pas les avoir coupées en noir mais j’ai eu la flemme d’encore découdre au moment où je les ai faites. Ce n’est pas très grave ! Et en plus, j’ai oublié de les prendre en photos… mais on les voit un peu sur les photos de dos. ;)

Je râle mais je l’adore ma robe. Si vous aimez ce style, allez-y, vous apprendrez plein de choses. Par contre, elle n’est pas vraiment recommandée pour les débutants car il y a beaucoup d’étapes. Elle est vraiment longue à coudre. Peut-être ai-je cette impression car j’ai du découdre une robe terminée pour y ajouter les manches ? Mais je crois bien que ce projet était l’un des plus longs que j’ai cousu, après ma veste Ninot.

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-15

Aller, je déboutonne le col !
Car même si j’aime les deux, avouons-le la robe fait moins guindée col ouvert ! ;)

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-16Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-18Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-17

Voilà, je crois que j’ai tout dit à propos de cette robe. Qu’en pensez-vous ?
Au plus ça va, au plus mes billets sont longs j’ai l’impression ! ;)
A très vite !

***

Patron : Robe Cardamome de Deer and Doe
Tissu : Polyester fleuri de chez Mondial Tissus

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Cardamome Deer and doe première de classe - les lubies de louise-19