Tags

, , , , , , , , , , , ,

La machine à coudre est sans nul doute l’élément indispensable à avoir pour commencer la couture. Seulement, lorsque l’on débute on peut se sentir noyé au milieu de toutes les marques et de toutes les gammes de prix proposés.

Tutoriel Sac à Tricot- les lubies de Louise-13

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander des conseils pour choisir votre machine à coudre et je vais essayer de vous donner quelques éléments qui peuvent, selon moi, vous aider.

Pour quel usage ?

Selon que vous soyez débutant ou déjà un peu plus expérimenté, que vous souhaitez coudre occasionnellement ou que votre machine sera de sortie plusieurs fois par semaine, que vous souhaitez réaliser des petites créations fantaisie, de l’ameublement ou toute votre garde-robe, vous ne choisirez pas la même machine. Avant de prospecter, je vous propose donc de vous poser quelques minutes et de réfléchir sur l’usage que ferez de votre nouvelle machine.

Si vous débutez et/ou que vous souhaitez coudre de temps en temps pour des petites retouches ou petits accessoires, alors il n’est pas utile d’avoir une machine de guerre avec 150 points. Préférez une petite machine avec les points de bases (point droit, zigzag) facile à déplacer et à ranger. Vous pouvez même récupérer celle de votre grand-mère ou une machine de seconde main, parlez-en autour de vous !

Si vous souhaitez vous perfectionner dans la couture, tournez-vous vers une machine plus complète qui vous permettra d’évoluer. Si vous souhaitez réaliser des vêtements, il faudra veiller à ce votre machine ne soit pas capricieuse avec les matières extensibles et plus épaisses comme le jean. Vous veillerez à ce qu’il soit possible de réaliser des jolies boutonnières facilement et qu’il y ait un point d’ourlet invisible, bien pratique pour finir les robes et les jupes.

Illustration Nina de San

Le budget 

Bien sûr, acheter une machine à coudre c’est un budget. Vous pouvez trouver des machines à tous les prix mais comme pour tout, souvent on en a pour son argent.

Acheter une machine bas de gamme, c’est peut-être bien pour savoir si vous êtes vraiment fait pour la couture et pour donner l’impulsion – ou pas – de cette passion dévorante. Je pense que c’est leur job : donner envie de coudre.

Une machine à une centaine d’euros sera forcément moins performante et de moins bonne qualité qu’une machine à 400 euros. Avec une machine bas de gamme, vous vous exposez à des petites galères qui n’en seraient pas avec une autre de meilleure qualité : fil qui casse, point qui sautent, réglages qui bougent, manque de précision, entrainement pas assez puissant… Alors si vous voulez achetez votre machine « pour essayer » vous pouvez éventuellement acquérir une machine bas de gamme. Mais attendez-vous à ne pas la conserver très longtemps ! ;)

Par contre, si vous souhaitez acheter une machine qui tiendra la route pendant de longues années, alors il faudra investir plus d’argent. Oubliez vraiment les 100 euros et tournez-vous plutôt vers du matériel à 300 / 500 euros. Vous aurez une plus large gamme de points et de possibilités. Les rouages seront de meilleure qualité et le moteur plus performant. La durée de vie de votre machine sera beaucoup plus longue et finalement elle vous coûtera moins chère sur le long terme.

Image issue de www.weddingchicks.com – photo de Apryl Ann Photography

Machine mécanique ou électronique ?

Si vous avez un petit budget, la machine mécanique sera généralement moins onéreuse que la machine électronique. Pendant longtemps, j’ai pensé que les machines mécaniques étaient meilleures, surement influencée par mes proches. C’est vrai qu’elles sont très prisées par les couturières de métier et que les réglages sont quasi infinis puisque l’on peut tout faire manuellement. Sauf que ces réglages encore faut-il les connaitre et que franchement ce n’est pas si simple. Dans les faits, on règle – ou on fait régler – une fois sa machine et ensuite on n’y touche plus.

La machine électronique, quant à elle, fera tous les réglages automatiquement. On appuie sur un bouton et on peut régler nos points avec une grande précision. Pas besoin d’ouvrir le capot ou de sortir le tourne vis ! Elles sont très faciles d’utilisation et proposent beaucoup de facilités pour la couture. Le point d’arrêt ou la boutonnière automatique en sont des exemples. Et le comble du luxe, c’est qu’elles sont silencieuses. Un petit détail non négligeable lorsque l’on vit dans un appartement et que l’on n’est pas seul à la maison… Les aspects négatifs des machines électroniques c’est qu’elles sont plus sensibles et qu’elles se bloquent assez rapidement si l’on fait une erreur. Elles seront également en moyenne plus chères que les machines mécaniques.

Une idée reçue couramment exposée serait que la machine mécanique est plus facilement réparable que la machine électronique. Je me suis renseignée à ce sujet dans une boutique spécialisée auprès d’un réparateur et il me disait que cette idée était totalement fausse. Cela fait 40 ans que les machines électroniques existent. Effectivement, les premières ont essuyé quelques pots cassés mais c’était le cas aussi dans d’autres domaines comme l’automobile. De nos jours, la technologie a bien évolué et les machines électroniques sont fiables. Il serait même plus difficile de réparer une machine mécanique car il faut la démonter et regarder pièce par pièce où se situe le problème. Alors que pour l’électronique il s’agit souvent d’un fil déconnecté ou d’un souci logiciel facilement réparable.

Pour conclure, si vous débutez, que vous avez peu de projets couture et/ou que vous avez un petit budget, partez sur une machine mécanique. Si au contraire vous avec envie de faire beaucoup de créations, que vous ne souhaitez pas être limité par votre machine, et que vous avez un plus gros budget, n’hésitez pas à essayer une machine électronique. Après, ça se joue aussi au feeling alors n’hésitez pas à essayer !

Quelle marque choisir ?

Il existe de nombreuses marques de machine à coudre et je ne suis malheureusement pas assez spécialiste pour vous dire au détail prêt quelle marque est meilleure que l’autre. Je peux simplement vous dire quelques échos que j’ai reçu et mon retour sur les marques que j’ai acheté.

Nos mamans ou grand-mères nous parleront surement de leur Singer. Ce fut longtemps une marque de référence mais aujourd’hui il existe d’autres marque de qualité supérieure, surtout lorsqu’on souhaite une machine « haute gamme ». J’ai lu et entendu que la marque avait baissé en qualité ces dernières années, tout comme la marque Brother où les avis sont parfois mitigés.

Image issue de Pinterest

Personnellement, j’ai commencé avec une petite Toyota JSBA21 Jeanet j’en étais très contente. Pour débuter, elle était bien et je n’ai jamais eu de soucis avec. Au fil du temps je me suis sentie limitée et c’est pour ça que j’ai décidé de changer. Mais comme je disais plus haut, elle a fait son job : elle m’a donné envie de coudre.

Aujourd’hui, les marques dont j’entends le plus de bien sont Bernina, Husqvarna et Pfaff. Personnellement, j’ai acheté du matériel des deux dernières marques et j’en suis plus que ravie. Se sont des belles machines, de très bonne qualité et c’est un pur plaisir de les utiliser ♥

Il existe bien d’autres marques (Elna, Janome, etc…) mais je ne suis malheureusement pas à même de vous en parler. Je vous invite donc à fouiller sur le net et sur les forums pour en savoir plus.

Où acheter sa machine à coudre ?

Pour choisir sa machine à coudre, le mieux est encore d’aller les essayer dans les boutiques spécialisées. C’est important de pouvoir s’asseoir devant sa future machine et de la faire fonctionner pour faire le bon choix. Une machine, on doit la sentir… un peu comme un instrument de musique ou une voiture.

Mais avant de vous déplacer, vous pouvez faire vos prospections sur le netoù l’on peut comparer les machines à coudre de toutes marques et de tous prix. Il y a beaucoup de choix et c’est un bon moyen de faire votre première sélection de modèles !

Image issue de Pinterest

***

Mes machines :

J’ai commencé avec une petite Toyota JSBA21 Jean
J’utilise aujourd’hui la Husqvarna 100 Qque j’adore ♥

Pour surjeter, j’ai ma fidèle PFAFF Hobbylock 2.5
(>> Qu’est-ce qu’une surjeteuse ? Je vous dis tout dans ce billet)

***

Pour aller plus loin vous pouvez lire mon billet :
Comparatif des machines à coudre

Je pense en avoir énoncé pas mal de choses qui vous permettrons d’y voir plus clair dans votre recherche de la machine idéale pour vous. Il y a peut-être quelques petits détails dont je n’ai pas parlé comme la position de la bobine et de la canette, ou le détail des points. Je pense que vous avez déjà beaucoup d’informations pour commencer et que ce sont des petits choses peut-être moins importantes.

N’hésitez pas à m’envoyer un message si vous avez des questions ou des témoignages à apporter sur telle ou telle machine à coudre.

Bonne couture !
♥♥♥