Tags

, , ,

C’est une cousette réalisée il y a déjà quelques mois que je vous présente aujourd’hui. Vers la fin de ma grossesse, j’ai commencé à me coudre des vêtements adaptés à mon nouveau corps et à ma nouvelle vie de maman.

Je vous présente aujourd’hui mon délicat top croisé. Il s’agit d’un patron pochette Burda, le numéro 6911. C’est un patron que j’ai décalqué il y a bien longtemps, en taille 38, pour faire un cadeau de Noël à ma sœur il y a quelques années déjà. A ce moment-là, cette taille était un peu grande pour moi mais elle se trouve être parfaite aujourd’hui avec mes petites réserves d’après grossesse.

Vous l’avez deviné, ce qui m’a fait craquer dans ce modèle c’est ce noeud croisé sur le décolleté. C’est tellement féminin et délicat ! Le patronage est très particulier et la façon de le coudre n’est pas intuitive du tout. Je pense qu’il faut forcément avoir les explications pour comprendre la façon dont ce décolleté se monte. Mais si on suit attentivement les étapes tout se passe pour le mieux. Les schémas aussi aident beaucoup ! J’aime beaucoup ce décolleté car la finition intérieure est propre et sans ourlets, et la forme en V un peu arrondie est super jolie. Une fois la couture du décolleté passée, le reste (manches, côtés, ourlets) est un peu d’enfant à assembler.

J’ai réalisé quelques ajustements pour ajuster le t-shirt à ma morphologie. Tout d’abord, j’ai comme d’habitude retiré 1 cm de hauteur sur le corsage et les manches, au niveau du milieu des emmanchures. C’est une modification que je fais sur tous les modèles maintenant. Ici, j’avoue que c’était un peu plus casse-tête que d’habitude mais j’y suis arrivée. Ce modèle est très cintré à la taille et j’étais totalement consciente que je n’aurai pas une taille de guêpe à la sortie de la maternité. J’ai donc très largement élargi le patron en m’aidant de patron de plantain de Deer and Doe. Ainsi, je le passe sans problème et je ne suis pas serrée !

J’ai cousu ce haut dans un jersey de coton tout doux de chez Tissus.net. Vous le reconnaissez peut-être, j’avais fait un t-shirt de grossesse avec. Il se travaille facilement et vieillit bien dans le temps. Attention, il est un peu transparent !

Je suis très contente de ce haut qui allie féminité et confort. Il sera encore plus seyant lorsque mon petit ventre sera un peu plus résorbé. Au moment des photos il n’y avait même pas un mois que Baptiste était né alors l’indulgence est de mise. Je vous avoue que j’ai hésité à publier ces clichés et à en refaire des nouveaux plus récents. Mais je me suis dit que ça ne ferai pas de mal de vous faire voir la vraie vie. Vous commencez à me connaitre un peu et vous savez que mes cousettes sont aussi un support pour transmettre un message de bienveillance, envers soi-même et envers les autres. A moi de donner l’exemple en montrant qu’on peut être juste souriant et bien dans sa peau, même avec trop peu d’heures de sommeil et quelques kilos en trop ! ;)

***

Patron : Burda 6911 – Taille 38 (élargie à la taille)
Tissu : Jersey coton rose à pois de chez Tissus.net

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE ET TRICOT