« Un endroit où il y a de l’eau. »

Robe Camilla- les lubies de louise-30

C’est déjà la reprise ! Je ne suis pas partie en vacances cette année mais je n’ai vraiment pas à m’en plaindre. Je vis dans une région magnifique qui est la destination de vacances de milliers de personnes. Alors au lieu de rêver à des horizons lointains, je profite des jolis paysages à moins d’une heure de chez nous.

Par quelle magie je ne sais pas, mais l’eau à un pouvoir apaisant sur moi. Tant qu’il y a de l’eau, le paysage m’émerveillera. Regarder les vaguelettes briller et la berceuse du clapotis de l’eau. Admirer les bateaux qui dorment, ceux qui passent. Surprendre une libellule bleue, respirer l’odeur des pins qui montent si haut, si haut ! Planter ses pieds dans le sable chaud, et admirer encore les étendues d’eau…

Cette après-midi-là, c’est à Maubuisson juste à côté de Carcan que nous avons fait une halte. En cinq années, c’était la première fois que nous nous rendions de ce côté et j’avoue que la découverte du Lac d’Hourtin m’a enchantée. C’est un endroit magique qui sent bon les vacances. Il y a de l’eau à perte de vue, le cadre idéal pour photographier ma dernière robe de princesse.

Robe Camilla- les lubies de louise-6 Robe Camilla- les lubies de louise-21Robe Camilla- les lubies de louise-15

Il s’agit de la robe Camilla du magazine La Maison Victor. C’est une majestueuse robe longue, très facile à coudre si tout se passe bien. Il y a peu de morceaux et aucune technique de couture particulière. Je sais que beaucoup l’ont cousue les doigts dans le nez (ici, ici, ici, ici ou ) mais pour ma part ce fut un sacré projet boulet. Je dois avoir un problème avec les projets trop faciles, hihi ! ;)

En me référant aux tableaux des mesures j’ai coupé la taille préconisée, du 34 qui part vers le 36 à la taille. J’ai cousu le bustier et au premier essayage j’ai remarqué que j’étais serrée au niveau du dos. Et puis le décolleté était très prononcé ! Heureusement je n’avais prévu des valeurs de coutures de 1,5 cm ! J’ai donc décousu et recousu un peu plus grand sur les côtés et un peu plus haut pour le décolleté. Je cousu ma jupe sans problème, je pique l’élastique, j’essaie et c’est le drame. L’élastique s’est trop détendu et c’est très très laid (cf. cette photo). Je découds donc l’élastique et en repique un plus raide et plus serré. La robe est bien cintrée mais il y a des surplus qui me gênent sur les côtés. A ce niveau-là de la cousette, je conçois que c’est le patron qui veut ça et j’aurai très bien pu laisser ainsi. Sauf que je trouve que ça ne me va pas du tout, je n’aime pas et j’étais certaine de ne jamais porter la robe en l’état.

Robe Camilla- les lubies de louise-9

Du coup, qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai râlé un bon coup – la base – puis j’ai épinglé tous les surplus, noté les emplacements des coutures, j’ai tout décousu (élastique, surjets, coutures) pour me retrouver au point de départ. Puis j’ai retaillé le devant en suivant mes marques et j’ai tout recousu. Ah ! C’est déjà un peu mieux. A ce moment-là, j’avoue que j’en avais ma claque de cette robe. J’avais tellement hâte de passer à autre chose que j’ai bâclé les ourlets. Je l’ai terminée et rangée puis je suis vite passée à un autre projet.

Robe Camilla- les lubies de louise-17

Et puis voilà le jour où je décide de la ressortir. En la portant, je réalise que mes ourlets c’est vraiment n’importe quoi ! En fait, comme il y a des pointes et que la jupe est évasée, la jupe ne tombait pas au même niveau partout. Un côté traînait même à terre ! Non, ce n’était pas possible… Alors j’ai décousu, tracé la ligne de jupe et repiqué mes ourlets bien droits. Ce n’était pas grand-chose à faire. J’ai profité d’avoir la bobine violette pour coudre des petits passants de ceinture. Un petit lien de cuir qui brille et c’était parti !

Après toutes ces péripéties, cette robe allait enfin pouvoir commencer sa vie ! Il ne me reste plus qu’à assumer le décolleté très chic mais aussi très sexy. Une fois l’angoisse de dévoiler mon anatomie passée, cette robe est finalement très agréable à porter. Ce n’est pas ma plus jolie, ni la mieux taillée mais pour le bord de plage c’est parfait. Elle est légère, vole au vent et brille juste ce qu’il faut.

Robe Camilla- les lubies de louise-11 Robe Camilla- les lubies de louise-12Robe Camilla- les lubies de louise-19 Robe Camilla- les lubies de louise-28Robe Camilla- les lubies de louise-26Robe Camilla- les lubies de louise-24 Robe Camilla- les lubies de louise-14Robe Camilla- les lubies de louise-13

Pour le tissu, j’ai utilisé le tissu vendu par La Maison Victor que j’ai reçu gratuitement pour une revue. Concernant le tissu, je n’ai rien à redire. Il s’agit d’un joli crêpe de viscose, très fluide et de belle qualité. A coudre, c’est un peu fuyant mais à porter c’est un régal. J’ai reçu le métrage largement suffisant pour coudre la robe et j’en ai même eu assez pour coudre un top doublé dans mes chutes. Par contre lorsque je me suis renseignée sur le prix, je suis tombée de ma chaise. Certes la qualité y est mais à 27 euros le mètre c’est très cher. Et puis, je n’ai pas compris la différence de tarifs entre les trois couleurs proposées. J’ai relancé plusieurs fois mon contact pour connaitre la raison de tant de différences mais je n’ai jamais eu de réponses. Je n’ai donc pas d’explications à vous donner, et j’en suis désolée. Par contre, j’ai regardé et je conçois que certains coupons en vente sur le site du magazine sont intéressants en termes de rapport qualité/prix. La qualité et l’originalité des tissus sont là donc à vous de faire votre propre jugement.Robe Camilla- les lubies de louise-16

Voilà, vous savez tout à propos de cette cousette. Un projet en demi-teinte pour un rendu pas optimal mais « ça passe ». Ne soyons pas trop exigeante ! Et quand je regarde les photos, je me dis que finalement je suis bien jolie dans cette robe longue de princesse avec ce petit rien qui brille.

***

Patron : Robe Camilla du magazine La Maison Victor Juillet-Aout 2016
Tissu : Crêpe de viscose La Maison Victor

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Robe Camilla- les lubies de louise-7

%d blogueurs aiment cette page :