Tags

, , , , , , ,

La nouvelle collection de Deer and Doe est sortie !

On y trouve la veste Nénuphar, la robe Myosotis et le pantalon Narcisse. Les trois modèles sont absolument splendides mais j’ai eu le coup de cœur absolu pour la robe Myosotis.

Myosotis, c’est une robe chemise avec une jupe ample. Elle proposée avec des volants pour la version A, ou sans volants pour la version B. J’aime tellement les robes chemises ! Celle-ci est vraiment adorable avec son décolleté en V tout délicat et son petit col. On croirait que cette robe a été dessinée pour moi ! Elle est suffisamment ample pour cacher les petites rondeurs persistantes, tout en étant cintrée à la taille pour mettre la silhouette en valeur. Elle est féminine à souhait, confortable et allaitement compatible. Idéale pour moi en ce moment !

Sans grande surprise, c’est la version A avec ses volants qui m’a tapé dans l’œil. Habituellement, je réalise les tests pour la marque. Mais à ce moment-là, j’étais à deux semaines de mon terme et je n’avais pas du tout la silhouette adéquate, ni l’énergie pour ce projet. J’avoue que j’étais trop frustrée en voyant les dessins techniques des différents modèles ! Mais les filles m’ont gentiment proposé de tester la robe pour en faire une revue lors de la sortie. J’étais toute contente et je les remercie.

J’ai coupé une taille 36 pour le haut qui s’évase en 38 à partir de la taille et j’ai réalisé mon ajustement de stature habituel. J’ai également coupé la jupe à la plus petite taille en hauteur afin de gagner quelques centimètres. Ainsi, cette robe me va parfaitement bien. J’en suis amoureuse !

Ce modèle est de niveau intermédiaire car il nécessite de mettre en oeuvre pas mal de techniques différentes : pinces, boutonnières, pose d’un col, et fronces. Si vous débutez, c’est l’occasion d’apprendre ou de perfectionner ces différentes techniques. Comme toujours avec Deer and Doe, les explications sont limpides et tout coule de source. C’est une marque que je conseille pour apprendre car je sais que les explications sont tops.

La version à volants est un peu longue à réaliser car il y a beaucoup de pièces à froncer. Mais personnellement, j’ai une passion pour les fronces et ça ne me dérange pas du tout d’en faire plein ! J’avais envie de réaliser le modèle 100% comme proposé. J’ai donc cousu les poches sur la jupe, ce que je ne fais pas habituellement. Elles ajoutent une valeur ajoutée à cette robe déjà si riche en détail. Enfin, j’ai terminé le col avec des petits points à la main pour que la finition soit invisible à l’intérieur comme à l’extérieur.

Ça m’a fait beaucoup de bien de me pencher sur un projet un peu plus demandeur en temps et concentration. J’ai un peu tendance à prévoir des projets courts et faciles pour pallier le manque de temps mais en fait j’ai plus de plaisir à réaliser des projets avec plein de détails. En fait, l’idéal je pense est de pouvoir combiner les deux !

J’ai cousu ma robe dans une superbe viscose menthe fleurie achetée dans le magasin « Le comptoir du Tissu » tout près de chez moi. J’ai eu la désagréable surprise de découvrir un défaut de couleur dans le dernier quart de mon tissu. Habituellement, je vérifie que tout va bien en magasin. Mais cette fois-là, Baptiste pleurait et je m’occupais naturellement plus de lui plus que du tissu. J’ai donc croisé tous mes doigts pour que ma robe rentre dans le métrage de la bonne couleur. Mais ouf, c’est bien passé ! Il s’agit d’une viscose assez épaisse et pas trop fuyante. Ce fut un vrai plaisir à travailler, et à porter c’est si agréable !  Les boutons viennent de mon stock. Je n’ai aucune idée d’où ils proviennent, ce doit être des boutons vintages car ils sont déjà un peu usés. J’en avais tout juste trois, impeccable pour ce projet. 

Je me suis appliquée comme jamais pour cette robe. J’avais envie de prendre mon temps afin d’obtenir un vêtement impeccable. Et cette robe l’est ! Je tends de plus en plus à vouloir prendre mon temps. Tout va si vite que moi j’ai envie de ralentir… Je me répète « une chose à la fois » et finalement, j’avance. C’est chouette !

Je pense que vous l’avez compris, je suis si enthousiaste ! Vous ne pouvez pas savoir comme je suis heureuse de m’être cousu un vêtement chaîne et trame qui me va si bien et qui donnerait presque l’illusion que j’ai retrouvé ma ligne. J’en suis tellement fan de cette robe que j’ai déjà commandé du tissu pour m’en refaire une autre, en version sans volants cette fois !

***

Patron : Robe Myosotis de Deer and Doe (Taille 36-38)
Tissu :  Viscose menthe fleurie de chez Le comptoir du Tissu

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE ET TRICOT