Tags

, , , ,

J’espère que vous êtes prêt pour un shoot de smile ? Cette première session photos des « vacances » fut riche en sourires et en rigolades. Rien que de la regarder, je souris bêtement à nouveau.

Quelques minutes à peine après être officiellement en vacances – pompélup !- j’ai pris une robe, mes bouclettes, mon smile et accessoirement mon mari et l’appareil photo pour aller shooter une première tenue. J’ai tellement de retard dans les billets du blog que je n’avais que l’embarras du choix. De toutes mes pièces en attente (voir ici), j’ai choisi ma préférée : Ma robe Aubépine officiellement nommée ma robe « grosses chaleurs ».

Cette robe a été cousue il y a quelques semaines maintenant. C’était au moment de la canicule. 38 degrés à Bordeaux, sans clim et sans piscine, autant dire que l’ancienne nordiste que je suis mourait de chaud. Je n’avais qu’une envie, porter une robe tellement légère que je ne la sentirais même pas.

Mon choix s’est porté sur le modèle Aubépine de Deer and Doe. C’est un très vieux modèle que j’avais cousu une fois mais que je n’avais jamais porté, ni présenté sur mon blog. A l’époque, je pensais m’être trompée dans mon choix de tissu et je n’aimais pas la silhouette qu’elle me faisait. Elle était bien faite mais ce n’était pas la robe que j’avais imaginée. Déçue, j’avais relégué ma cousette au placard sans jamais la réessayer.

Pour ma robe « grosses chaleurs », j’ai tout de suite repensé à ce modèle. La jupe ample laisse passer l’air et il était très facile d’imaginer une version sans manches idéale pour l’été. J’ai réessayé ma première version pour vérifier la taille et j’ai réalisé que ma robe était en réalité tout à fait bien. J’étais même jolie dedans ! Certes, la version manches 3/4 attendra un peu avant d’être portée mais pour l’automne ça sera parfait.

J’ai donc cousu une robe aubépine en toute simplicité. En plus d’avoir retiré les manches, j’ai également choisi de ne pas faire les plis religieuses en utilisant tout simplement la pièce de doublure. Non pas que je n’aime pas ce détail – en réalité je l’adore même ! – mais c’est le tissu qui m’a « imposé » ce choix. Il aurait trop dommage de couper le motif fleuri avec des petits plis. Comme toujours, j’ai taillé un 36-38 avec mes petites modifications de stature d’usage. Et la robe est super !

Avouons que le tissu fait beaucoup. Ce voile de coton m’a été donné par Aurélie, une copine du CCB, lors d’un échange de tissu. Ce jour-là, je me suis faite complètement avoir car j’étais partie avec un sac de tissus à échanger pour débarrasser mon atelier… et je suis rentrée à la maison avec deux fois plus de coupons ! Mon mari était blasé mais pour moi c’était un peu Noël avant l’heure. Bref, lors de cet échange Aurélie m’a carrément fourré ce coupon dans le sac sans rien me demander. Elle l’avait réservé pour moi et elle a plutôt bien fait car ce tissu je l’adore. Et j’en avais tout juste assez pour coudre ma robe, la vie est bien faite. Merci encore Aurélie !

Un modèle souple et ample, un tissu frais et léger, le combo parfait pour une robe spéciale « grosse chaleurs »… Et bien plus encore !

Vos regards aiguisés auront peut-être déjà remarqué un léger changement de silhouette ? Il me semble difficile de vous cacher plus longtemps la formidable aventure qui se joue pour moi, pour nous, depuis quelques mois maintenant. Je suis très émue de vous l’annoncer ici, je ne sais d’ailleurs pas trop comment faire ! Je crois que des photos valent mieux qu’un long discours.

Valentin et moi attendons un petit bébé pour la nouvelle année ! Cette nouvelle aventure est la plus palpitante de toutes et vous vous doutez bien que nous en nous sommes très heureux. Tout se passe bien. Je suis contente de sortir de la période « critique » pour (presque) retrouver mon énergie habituelle. C’est qu’il faut que je m’active à coudre vêtements car toute ma garde-robe est désormais trop petite ! Hihi ;)

Vous comprenez donc que cette robe est bien plus qu’une simple robe « grosses chaleurs ». C’est le premier vêtement que je me suis cousu spécialement pour ma grossesse. Elle a du coup ce petit « truc en plus » qui fait que je l’apprécie encore d’avantage…

♥♥♥

Patron : robe Aubépine de Deer and Doe.
Tissu : Voile de coton offert par Aurélie

Je porte également des chaussures vieilles comme le monde de chez Besson Chaussures et mon nouveau sac menthe à paillettes issu de mon livre.

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE