Tags

, , , , , ,

Enfin je peux vous parler de ce projet secret !

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-22

Il est rare pour moi d’être autant frustrée de devoir garder le secret sur un modèle. Mais celui-là, j’avais trop trop envie de vous le montrer ! Lors de la confection tout d’abord, quand j’ai réussi à faire des raccords de fous et lors de l’essayage ensuite, lorsque mon cœur à fait un gros « boum« . Et puis, à chaque fois que je l’ai porté pour sortir. J’avais envie de vous dire « Hey ! Vous avez vu mon manteau trop chouette ? C’est moi qui l’ai fait ! ». Mais là encore, je me suis faite discrète. Et pourtant ça me démangeait vous savez ! Le jour J est arrivé. Je peux enfin vous en parler, yeah !

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-35

Vous l’avez compris, j’étais dans la confidence de ce tout nouveau modèle de la marque ODV (On dirait des vrais) joliment prénommé « Le précieux« . Il s’agit d’un adorable manteau cintré. J’ai tout de suite aimé ce modèle très féminin. J’avoue que je ne me sens pas trop concernée par tous les modèles « oversise » que l’on nous propose, même si c’est la tendance actuelle. Je préfère largement les coupes plus proches du corps et qui mettent en valeur les courbes féminines que nous avons toutes. Ce modèle pour ça me ressemble bien. J’ai complètement craqué pour les découpes arrondies au-dessus de la taille et ses trois petits boutons. C’est la version avec empiècements et sans capuche que je vous présente aujourd’hui.

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-8

C’était la première fois que je cousais cette marque de patron même si je suis Nathalie depuis pas mal de temps déjà. Je me suis fiée au tableau de mesures pour choisir une taille S pour le haut qui évolue en un M à la taille. Vous le voyez, c’est parfait ! Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que Nathalie nous propose différentes adaptations possibles en fonction de sa morphologie. Peu de femmes sont pile-poil dans les standards, vous le savez bien. C’est intéressant d’être accompagnée à ce sujet lorsque le projet est aussi important qu’un manteau. Ici, vous allez pouvoir adapter son vêtement à sa stature et sa hauteur de poitrine. C’est ce que j’ai fait en me basant sur la stature 1m60 (le plus petit) et je me retrouve ainsi avec un manteau complètement sur-mesure. Le luxe non ?

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-5

Pour un projet de cette ampleur, j’ai trouvé que ce manteau était super facile à coudre. Alors certes, si vous débutez tout juste ça peut paraître la mer à boire. Mais très sincèrement, ce modèle ne comporte pas de technique de couture insurmontable. Il n’y a pas col, pas de zip, pas de poches ou de boutonnières passepoilées, … Comme moi, vous n’êtes même pas obligé de faire des boutonnières ! Si vous avez déjà cousu des vêtements, il n’y a rien compliqué. C’est simplement un plus gros travail de minutie et de patience.

Pour moi la seule difficulté technique, c’est l’assemblage de la doublure. Personnellement, je n’avais pas compris comment la monter et j’ai fait un truc tout caca. Mais ça, c’est uniquement parce qu’au moment de la découpe je n’avais pas compris qu’il fallait ajouter des valeurs de couture au niveau de l’ourlet et qu’il y avait un pas à pas photographié. J’ai fait un peu la quiche sur ce test en ne téléchargeant pas correctement tous les documents. Et c’est sûr qu’avec les photos et les explications détaillées, tout devient plus beaucoup plus limpide. Ma doublure est donc mal fixée mais la vôtre sera parfaite, j’en suis sûre ! ;)

Pas de difficulté technique donc mais ce modèle est tout de même exigeant en temps. Il y a beaucoup de pièces à découper, beaucoup d’étapes à suivre, c’est super long – j’y ai passé plus de douze heures ! – mais le résultat en vaut la peine.

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-7odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-14odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-12odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-48odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-101odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-28odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-45odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-2

Quelques points négatifs tout de même à mes yeux. Au niveau du patronage, il faut savoir que les poches sont petites. C’est un choix de la créatrice qui est à respecter. Mais pour ma part, ça a été ma seule déception sur ce projet. J’ai pour habitude de mettre les mains dans mes poches pour me réchauffer ou d’y glisser mon téléphone pour me libérer les mains. Ici, elles ne sont pas suffisamment profondes pour ça. Les mains dépassent un peu et le téléphone risque de tomber. Arf ! C’est dommage car sans ce détail le modèle aurait été 100% parfait.

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-26

Les autres points négatifs ne concernent plus le modèle. Il s’agit simplement de ma fainéantise ou (soyons dans le positif) de mon envie de gagner du temps. Ce que j’aime moins c’est le format pdf, et l’assemblage de toutes les feuilles. C’est un gros projet, il y a donc beaucoup de papier à imprimer, puis à découper, puis à scotcher. Cela détends certaines personnes, si c’est votre cas bongo ! Moi ça a plus le don de me décourager mais c’est très personnel ! Je consens tout de même à cet effort pour avoir un si beau modèle, à un prix tellement abordable.

Ma dernière réserve concerne les valeurs de couture. Je trouve cela tellement agréable lorsqu’elles sont comprises dans le patron ! Ici, il va falloir les ajouter et c’est d’autant plus long qu’il y a beaucoup de pièces. Au moment de la découpe, ça nous fait perdre un peu de temps. Mais encore une fois, une fois le manteau sur le dos c’est vite oublié.

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-20 odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-25odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-302odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-9

J’ai choisi de coudre ce modèle dans un molleton bleu marine que j’avais dans mon stock. Je n’avais pas envie de dépenser trop d’argent dans de la laine pour une version test. Il faut savoir que les tests de patrons c’est parfois quitte ou double et il m’est arrivé quelques fois que le projet soit immettable et parte à la poubelle. J’ai donc fait avec ce que j’avais et je ne regrette absolument pas car le résultat a été au-delà de mes espérances. On ne pense pas suffisamment au molleton pour se coudre vestes et manteaux mais moi j’adore cette matière. Elle se travaille bien et je trouve le rendu très chic. L’inconvénient est que ce n’est pas très chaud. Pour l’hiver ce n’est pas si bien que de la laine. Mais chez moi, à Bordeaux, le climat est doux donc ça me convient bien.

Pour la doublure, c’est utilisé un coton à fleurs pour le devant et le dos et un satin de polyester pour les manches. N’oubliez pas de toujours utiliser des matières glissantes pour les manches, votre manteau sera plus facile à enfiler.

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-44odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-40odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-401odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-42

Je pense que j’ai fait le tour de la question. Vous le voyez à ma mine réjouie, je suis très contente de ce modèle. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été fière de moi lors du « Tadam ! » devant mon mari. J’avoue que lorsqu’on coud depuis longtemps, on ressent de moins en moins ces élans de fierté à la fin de chaque projet. Ça me manque, vous pouvez me croire. Mais là, j’étais super contente de moi et qu’est-ce que ça fait du bien d’être fière de soi ! Merci Nathalie, rien que pour ça ♥

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-109

Je vous souhaite une bonne semaine et vous envoie plein de bisous !

***

Patron : Le précieux de ODV
Tissu : Molleton bleu marine, coton fleur et satin de polyester de chez Mondial Tissus

Découvrez les versions de Nathalie et des autres testeuses : Cindy, Isabelle, Muriel, Johanne, Emilie et Virginie

***

Je porte également ma tenue d’automne préférée.

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

odv-le-precieux-les-lubies-de-louise-17