Tags

, , , ,

   Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à vouloir vous lancer dans la confection de vêtements et à ne pas savoir par quoi commencer.

C’est un sujet de questionnement que je traite plusieurs fois par semaine et je pense que la meilleure chose à faire c’est de publier un petit compte rendu de tout ce que je vous dis en messages ou « en vrai ».  Je vous avoue que le sujet est vaste et qu’il y a beaucoup à dire… Et finalement peu en même temps !

On y va !

La première chose que j’ai envie de vous transmettre c’est : faites-vous plaisir et ne réfléchissez pas de trop ! Vous me dites souvent que vous avez peur de gâcher du tissu, que le vêtement n’aille pas, que ça soit raté… Je vais être franche avec vous : Oui, c’est un risque ! Votre premier vêtement ne sera peut-être pas ajusté à la perfection, il aura peut-être des défauts, peut-être même qu’il sera trop petit ou trop grand. Mais même s’il n’est pas parfait, ça sera votre premier vêtement. Vous aurez appris tellement de choses ! C’est comme si on n’osait pas commencer la musique par peur que le premier morceau joué contienne une fausse note ou qu’il soit carrément dans une mauvaise tonalité. La couture c’est comme tout, c’est en pratiquant et en s’entraînant qu’on s’améliore.

Et puis, en tentant le coup vous prenez aussi le risque d’avoir une jolie cousette à porter fièrement. Alors, respirez un bon coup, prenez vos ciseaux et vos aiguilles « à deux mains » et foncez !

Quel modèle choisir ?

Pour votre premier vêtement, vous n’avez que l’embarras du choix. Il existe tout un tas de patrons dédiés aux débutants, que ce soit dans les magazines, les livres ou encore les patrons pochettes ou pdf. Dans la plupart des cas, le niveau est indiqué sur les modèles et c’est déjà un bon repère pour juger de la complexité d’un patron.

Un patron facile ne comportera pas beaucoup de pièces et pas ou peu de difficultés techniques telles que des manches, un zip, des boutonnières, un col, des fronces, des empiècements etc… Au plus la coupe du vêtement est simple au mieux c’est pour un premier essai. Vous pouvez vous lancer dans un top, une jupe ou même une robe ! Certains pantalons ou shorts sont également très faciles à réaliser.

Choisissez un modèle qui se coud dans un tissu non extensible et pas trop fluide. C’est très important, à mon avis beaucoup plus que le modèle choisi ! Oubliez le jersey, le lycra, la viscose, le voile, le crêpe, le satin, etc… et privilégiez des matières stables et peu capricieuses comme le coton, la flanelle, le denim, la laine fine, etc. Pour moi, l’idéal est de commencer avec de la popeline de coton. C’est peu cher, on en trouve partout, de toutes les couleurs, et ça se travaille très bien pour débuter. N’oubliez pas de laver et repasser votre coupon avant toute découpe au cas où la matière bougerait.

Qu’est ce qui pourrait vous bloquer ?

Plus que le fait de coudre un vêtement en tant que tel, je pense que ce qui peut vous bloquer c’est de travailler pour la première fois avec un patron. Je pourrai à l’occasion vous écrire un article spécifique à ce sujet. Mais n’attendez pas que je ne le fasse pour vous lancer (ça serait trop dommage !) car à mon avis, vous pouvez déjà trouver plein d’infos sur le web. Certains termes techniques ou symboles spécifiques pourront peut-être vous poser souci ? Là encore, n’hésitez pas à regarder dans les instructions ou sur le web pour comprendre précisément de quoi il s’agit. Globalement, si vous suivez mot à mot les instructions et que vous suivez bien les différents conseils ci-après, tout devrait bien se passer.

Quelques conseils :

Il y a quelques points importants à vérifier et quelques erreurs récurrentes que je vois lors de la première couture d’un vêtement. Je vous les cite comme ça vous les éviterez peut-être ? Et si vous les faites malgré tout, dites-vous que vous allez pester une fois mais que vous ne la referez plus jamais ! Parole d’ancienne débutante… ;)

Choisir la taille : Pour choisir la taille de votre vêtement, référez-vous au tableau de mesures obligatoirement fourni avec le patron. Ne partez surtout pas tête baissée sur votre taille du commerce car il est fort probable que la taille que vous couperez sera différente. Pas de panique, ni d’angoisse si c’est plus grand que d’habitude. Ce n’est qu’un chiffre ! Il m’arrive de couper 1 à 3 tailles au-dessus de ma taille du commerce et je ne déprime pas pour autant. N’hésitez-pas en cas de doute à regarder la dimension du vêtement fini si elle est indiquée sur le modèle, ou à mesurer directement sur la planche du patron. Si vous êtes à cheval sur plusieurs tailles, coupez la plus grande ou tracez votre patron entre plusieurs tailles en vous aidant de mon tuto.

Vérifier les valeurs de couture (ou marges de couture) : La valeur de couture correspond à la distance entre le bord du tissu et la ligne de couture. Parfois elles sont déjà comprises dans le patron, parfois il vous faut les ajouter vous-même. Cette information est obligatoirement mentionnée et vous devez la vérifier avant de couper votre tissu. Si la valeur de couture est déjà comprise, alors vous n’avez rien à faire. Si elle ne l’est pas, il vous faudra la retracer sur toutes les parties de pièces où il y aura une couture. Les valeurs de couture sont généralement de 1 ou 1,5 cm pour les coutures et de 2 à 4 cm pour les ourlets. Attention à ne pas ajouter de valeur de couture sur les pièces qui sont coupées dans le pli du tissu, cette erreur vous fera augmenter votre vêtement de deux tailles ! Suivez scrupuleusement vos valeurs de couture lorsque vous piquerez à la machine pour que toutes les pièces s’emboîtent bien lors de l’assemblage.

Couper le tissu : Lorsque vous coupez votre tissu, suivez bien le plan de coupe pour que toutes vos pièces soient positionnées dans le bon sens. Placez le tissu dans le sens du droit-fil et dans le sens des motifs si vous en avez. Vérifiez que toutes les pièces qui doivent être coupées dans le pli du tissu sont effectivement épinglées dans le pli et que vous n’avez pas inséré de valeurs de couture. Coupez ensuite le tissu précisément au bord du patron. Si vous ajoutez ne serait-ce que 2 mm à chaque pièce, vous vous retrouvez alors avec une taille de différence au final ! Soyez-donc le plus précis possible.

Reporter les repères : N’oubliez pas d’indiquer sur le tissu tous les repères que vous pouvez trouver sur le patron (crans, pinces, plis, fronces, emplacement des boutons ou des liens, etc…). Ils vous aideront à bien positionner vos pièces lors de l’assemblage du vêtement.

Rester attentif : Ensuite, le secret est de bien lire toutes les instructions et de procéder étape par étape sans précipitation. Souvent les cafouillis sont le fruit d’erreurs d’inattention. Une couture après l’autre, tranquillement, vous allez avoir le plaisir de voir votre premier vêtement prendre forme ! :)

J’espère que ce billet vous donnera envie de vous lancer ! Dites-le moi si c’est le cas, j’en serai trop heureuse !

Quelques idées de modèles :

  

J’ai bien hâte de voir vos premiers vêtements que vous aurez cousus comme des chefs. Et n’oubliez pas que même si le premier n’est pas à la hauteur de vos espérances, il y en aura très certainement un second, puis un troisième, puis tout plein qui seront super chouettes ! 

Si des questions vous viennent n’hésitez-pas à m’en parler par ici, ça m’aidera à préparer un billet ou une vidéo à ce sujet.

Bonne couture !