Ma kallounette version ourson

Tags

, , , ,

Une Kallounette, qu’est-ce que c’est que cette chose-là ?

Si vous me suivez par ici depuis 2014 (oh là, là, ça ne nous rajeunit pas tout ça !) vous savez de quoi je parle car je vous ai déjà présenté ce modèle ici et . Kallounette c’est le nom de la couverture nomade imaginée par les moutons de Kallou. A l’époque, j’avais choisi ce modèle parmi d’autres pour son originalité et la qualité des finitions. Comme je n’ai eu que des bons retours sur l’usage des deux modèles précédemment cousus, c’est tout naturellement que j’ai voulu en faire une pour mon bébé.

Comme toujours, j’ai préféré jouer la sobriété en réalisant un modèle uni. J’aime les choses classiques pour les bébés. Il est certain que beaucoup s’amusent à mélanger les couleurs et les motifs pour ce modèle, et pour les enfants de manière plus générale. J’avoue que c’est l’occasion de faire des choses qu’on ne porterait pas en tant qu’adulte ! Mais pour ma part, ce n’est pas dans mes goûts et je préfère rester dans la simplicité et le pastel pour mon bébé.

Etant dans ma période « ours blanc », j’ai choisi de réaliser ma Kallounette dans une fausse fourrure écrue. Il s’agit d’un coupon que je gardais précieusement depuis quelques années. A la base, je voulais m’en faire une veste ou un gilet… Elle est tellement douce et douillette, un vrai régal ! J’ai finalement décidé de l’utiliser pour ce projet bébé car il aura bien plus besoin que moi d’avoir chaud cet hiver. Mon premier sacrifice de maman, vous voyez ! (C’est de l’humour hein, je ne suis pas du tout à un morceau de tissu près « en vrai »). En doublure, j’ai utilisé un jersey côtelé écru que je réservais également à un vêtement. Les deux couleurs étaient parfaitement identiques, je ne pouvais pas demander mieux. C’est donc un projet 100% utilisation de mon stock ! Et ça c’est plutôt pas mal.

Comme pour les deux premières fois, la réalisation s’est déroulée sans encombre. Lorsque j’ai publié des photos sur mes stories Instagram, j’ai eu beaucoup de questions concernant le travail de la fausse fourrure. Personnellement, je trouve que cette matière se coud plutôt bien. Je trouve ça plus facile que la douillette ou certains velours par exemple. Si possible, choisissez une fausse fourrure qui n’est pas ou peu extensible, ça sera plus facile à travailler pour vous. Coupez-la toujours sur l’envers en glissant la lame des ciseaux entre les poils. C’est d’autant plus important que les poils de la fourrure sont longs car cela évite de les couper. Épinglez soigneusement avant de piquer à la machine ou (comme moi) à la surjeteuse. Pour ma part, ça ne glissait pas du tout. Mais si c’était votre cas, vous pouvez toujours bâtir votre projet avant de le coudre tout à fait normalement. Enfin, vous pouvez faire ressortir les poils de la couture à l’aide d’une aiguille si vous le souhaitez. La couture deviendra alors presque invisible.

Le seul gros inconvénient de la fausse fourrure c’est que ça met des poils absolument partout. C’est une vraie calamité ! Je ne pense pas qu’il existe une solution miracle à cela. A part faire attention à limiter la découpe des poils lors de la coupe du tissu et surfiler ses pièces, on ne peut trop rien faire de plus. Moi, j’aspirai régulièrement pour éviter de remuer trop de poils et j’ai bien secoué mes pièces avant de les épingler. J’avoue que ça n’a pas empêché ma robe noire d’être recouverte de poils blancs ! Mais une fois le projet terminé, ce fut vite oublié.

Voilà donc pour ma Kallounette toute mignonne. A oui, je ne vous ai pas encore parlé de ma petite modification ! J’ai arrondi la capuche qui est pointue à l’origine et j’ai ajouté des oreilles trop mignonnes pour accentuer le côté « petit ourson ». J’ai fait ça à main levée sur la capuche et la pièce dos. C’est trois fois rien comme modification et c’est trop mignon !

Au niveau de la taille, je trouve que même la plus petite proposition (0-4 mois) est déjà pas mal grande. Je sais par exemple qu’elle était beaucoup trop grande pour ma nièce à la naissance. Par contre, les amis pour qui j’ai réalisé la seconde l’ont beaucoup utilisée pour leurs deux enfants. Idéalement, il aurait fallu une taille vraiment naissance à glisser dans la valise de la maternité. Je croise donc les doigts pour qu’elle aille à mon bébé pour cet hiver… Mais on verra bien !

Dans tous les cas, je suis complètement attendrie par ce projet. J’avoue que je n’ai qu’une envie, c’est de serrer cette Kallounette dans mes bras. Tellement elle est douce et mignonne, et tellement elle est le présage de beaux moments à venir. ♥

***

Modèle : Kallounette de la marque les moutons de Kallou.
Tissus : Fausse fourrure Mondial Tissus (ancienne collection) et Jersey de coton du marché Saint Michel.
Mercerie : Pressions résines écru de chez Prym.

***

Shopping

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE

Kate version grossesse

Tags

, ,

Je vous présente aujourd’hui l’une de mes robes favorites de grossesse !

Kate c’est la dernière robe imaginée par Mouna Sew. Il ne s’agit pas du tout d’un vêtement de grossesse à la base mais d’une robe polo que tout le monde peut porter. C’est un vêtement à la fois chic de par son col et sa patte de boutonnage et décontracté avec sa coupe droite, ses petites fentes de côté et sa matière. Pour ce modèle, il faut obligatoirement utiliser du jersey ou de la maille. Et c’est pour cette raison que je me suis lancée dans une robe de grossesse car c’est la matière la plus sympa à porter en cette période.

Comme toujours avec les patrons de Mouna Sew, la réalisation s’est passée sans aucun problème. Les pièces tombent parfaitement bien et les explications sont limpides. Il y a même une vidéo sur youtube pour nous aiguiller encore plus si l’on rencontre un souci ! Il y a des petits points techniques sur cette robe, elle est donc destinée à un niveau de couture intermédiaire. La principale difficulté c’est la patte polo que je n’ai pas super bien réussie pour ma part. Je n’ai pas suffisamment thermocollé mon tissu à la base de la patte et du coup il s’est un peu déformé. Je vis très bien avec, d’autant plus que cette robe sera portée encore deux mois grand maximum.

Pour avoir assez de place pour mon ventre, j’ai modifié le modèle en réalisant des fronces sur le côté devant de la robe. J’ai du ajouter 10 cm en hauteur je pense (je ne suis plus certaines à 100%, désolée), que j’ai réduit ensuite à l’aide fronces pour l’adapter au côté dos. Ce procédé apporte de la matière sur le devant et du volume pour le ventre qui s’étend. C’est impeccable !

J’ai utilisé un jersey de coton de chez Tissus.net pour coudre ce modèle. Sur le descriptif de la robe, il est préconisé d’utiliser une maille polo ou du jersey piqué. Mais cela est plutôt difficile à trouver alors j’ai eu envie de tenter le coup avec un jersey classique. Je trouve le rendu plutôt sympa, bien que peut-être un peu plus moulant que le modèle original. Mais dans mon cas, est-ce à cause du jersey fin et souple ou de mes formes de femme enceinte ? Difficile à dire ! Surement un combo des deux… Mais personnellement, ça me plait donc tout va bien.

Cette robe est cousue depuis quelques temps maintenant et je l’ai beaucoup portée lorsque le temps était encore doux. Avec le froid qui s’installe je pense qu’elle sortira de moins en moins car la matière est fraîche et la jupe un peu courte !

Personnellement, je suis ultra fan de ce patron de Mouna Sew. Pour la robe en elle-même mais surtout pour le combo homme/femme qui est proposé. Initialement, je devais tester Kate et William, le tenant masculin de la robe. C’est tellement rare de voir un modèle homme chez les créateurs indépendants ! Et en plus, celui-ci est particulièrement chouette car c’est le style de vêtement que mon mari porte très souvent. J’avais trop envie de faire un duo de polos et de chouettes photos… Mais voilà, le temps file trop vite et je n’ai pas eu/pris le temps de coudre William et de faire une session photos de couple. Je vais le coudre plus tard, c’est obligé !

J’avais tellement envie de vous parler de ma robe avant qu’il ne soit trop tard que je remets le duo à plus tard. Ce n’est que partie remise, au printemps ça sera super aussi !

***

Patron : Robe Kate de Mouna Sew – Taille 38-40 + ajustements grossesse
Tissu :  jersey de coton moyen navy  de chez Tissus.net.

Pour la cyber week (du 17 au 27 novembre), vous avez des remises allant jusque -60% chez Tissus.net si ça vous intéresse !
Retrouvez tous mes bons plans et codes promo ICI.

Shopping :

 

 

Oh jolie Mia !

Tags

, ,

Je crois que c’est la première fois que je vous parle d’un accessoire sur ce blog ! 

D’habitude, lorsque vous voyez ici des sacs et des trousses, c’est à l’occasion de tutoriels que je vous offre. Mais lorsque Margaux, la créatrice de la marque Petit Patron m’a parlé de son tout nouveau modèle, mon cœur à fait « boum » dans ma poitrine. J’ai eu envie de le coudre immédiatement ! Mia c’est une petite trousse beaucoup trop mignonne.

J’ai tout de suite craqué pour sa rondeur et surtout pour ses petites oreilles de chat ou d’ourson. Elle est disponible en grande taille, comme celle que je présente ici, ou en version plus petite, idéale pour un porte-monnaie ou des petites affaires. A vous de choisir de mettre la poche extérieure comme moi, ou non. Avec ces différentes options, le patron vous permet de coudre au final 8 versions différentes.

Je voulais vous en parler car en plus d’être super jolie, cette trousse est toute facile à réaliser lorsqu’on débute en couture. C’est un chouette petit modèle qui change des trousses rectangulaires ou trapèzes que je peux proposer ou qu’on retrouve beaucoup sur le net. Les explications sont faciles à suivre et vous verrez que le modèle est vite cousu avec assez peu de tissu.

Pour ma part, j’ai choisi de coudre la grande version, avec la poche extérieure et, sans grand suspens, avec les oreilles d’ours. J’ai utilisé un tissu de coton étoilé de mon stock que j’ai matelassé moi-même pour donner un effet de texture et une plus grande tenue. Il y a un chapitre complet consacré à ce sujet dans mon livre si ça vous intéresse ! ;) J’ai souhaité souligner la découpe de la poche ainsi que les oreilles avec un passepoil doré. Et j’ai utilisé une chute de coton vert pour réaliser la doublure.

Je suis super contente de cette trousse Mia que je trouve trop craquante !
Et vous, est-ce que vous êtes plutôt #teamourson comme moi, ou plutôt #Teamchaton ? 

***

Patron : Trousse Mia de Petit Patron
Tissu : Coton étoilé (ancienne collection) et passepoil Mondial Tissus, Coton vert de Tissus.net.

(Le petit ourson est une décoration de Noël Maison du monde)

Shopping :

PS : Un petit mot pour vous remercier mille fois pour tous vos messages au sujet de mon dernier billet. Vous avez été une immense majorité à comprendre et j’ai été très touchée par vos mots bienveillants et encourageants. Je n’ai pas pu répondre à chacune d’entre-vous comme je le fais toujours, et je m’en excuse sincèrement. Mais j’ai pris chacun de vos gentils mots comme un cadeau. Merci encore, vous êtes super ! ♥