Tags

, , ,

On dirait que je me suis rabibochée avec l’automne. Il y a quelques années, j’écrivais des billets pour expliquer mon blues qui revenait chaque fois à la même période. Est-ce le fait des hormones ou des nouveaux encrages positifs que j’ai construit depuis (peut-être un peu des deux) mais cette année je suis ultra motivée par cette saison.

Il faut dire qu’avec la grossesse, j’ai pas mal souffert des fortes chaleurs. Et encore ce n’était que le début !! (Chapeau à toutes celles qui passent le dernier trimestre en été). Je ne suis donc pas mécontente de retrouver un peu de fraîcheur.

Je suis très heureuse de vous présenter cette robe de mi-saison. Il s’agit de la robe Zélie de la marque de patrons Les fusettes. Zélie c’est une robe babydoll, c’est à dire qui se porte taille haute et assez large. Le petit détail qui m’a fait craquer c’est la goutte sur le décolleté que je trouve trop jolie. Ce modèle existe version robe comme je la présente aujourd’hui, ou version blouse avec un col Claudine.

J’ai acheté ce modèle lors de ma virée à la Rochelle dans la jolie mercerie L’aiguillée de Pauline. J’avais envie de me faire un auto-cadeau de vacances et j’ai jeté mon dévolu sur ce patron qui est parfaitement bidou compatible. La jupe ample et froncée offre la place suffisante à mon ventre et le bébé a encore bien de la place pour grandir. Même si le corsage est taille haute, j’ai décidé de le réduire de quelques centimètres sur le milieu devant et de créer un arrondi pour rejoindre les côtés que je n’ai pas modifiés. Le dos est resté à l’identique. Bien entendu, j’ai allongé la jupe en fonction de mes modifications et de mon ventre pour ne pas qu’elle ne remontre trop sur le devant.

Pour que l’ourlet de la jupe soit homogène, j’ai utilisé un arrondisseur de jupe. J’avoue que sur le papier, cet outil est bien pratique pour tracer une ligne parallèle au sol. Cela évite d’avoir une jupe qui remonte d’un côté ou de l’autre lorsqu’on a des petites rondeurs bien placées, comme c’est mon cas en ce moment. Pas besoin d’être enceinte pour utiliser ce genre d’outil, il peut vous être tout à fait utile si vous avez un peu de fesses ou de ventre. Je disais « sur le papier » car dans le cas de cette robe le tissu bouge beaucoup et fait pas mal de plis sur le bas de la jupe. Rien que l’air envoyé avec la craie faisait tout bouger ! Mon trait était donc difficile à faire toute seule et j’ai du demander de l’aide à mon petit mari. Mais sur un tissu plus rigide et une jupe moins folle, je pense que c’est beaucoup plus simple.

Pour cette robe, j’ai utilisé une viscose fleurie tellement douce et fluide ! Je l’ai achetée avec Edith dans le magasin Telor Tissus à La Rochelle, spécialement pour coudre cette robe. Voyez comme je suis raisonnable : un tissu pour un projet ! J’essaie depuis quelques années maintenant de n’acheter du tissu que lorsque je sais ce que je vais coudre avec (hors soldes, cela s’entend, héhé !). Et j’avoue qu’ici le combo est parfait. Cette robe est tellement agréable à porter. Elle est ample et fluide et féminine malgré tout. Je mets cette robe avec plaisir et c’est un modèle que je pourrai peut-être refaire après la grossesse.

      ***

Patron : robe Zélie de la marque Les fusettes – Taille 38
Tissu : Viscose fleurie de chez Telor Tissus

Shopping :

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTUREOn remarque tous le rouge à lèvres assorti aux feuilles ! ;)