Tags

, ,

C’est assez rare que je vous présente un look en pantalon.

Lorsque ma copinaute Mouna a lancé sa marque de patron « Mouna Sew » , j’ai apporté une petite contribution à son projet et pour me remercier elle m’a offert le patron de ce pantalon. Quelle surprise lorsque j’ai découvert qu’il s’appelait « Lou » . Comme je me prénomme « Louise » – ce scoop de ouf, je sais ! – vous devinez aisément le diminutif qu’on me donne souvent. Mes proches m’appellent « Lou » ou « Loulou » mais j’avoue que j’ai une préférence pour « Lou ». Et comme il m’en faut peu pour m’extasier, j’étais toute contente de recevoir un patron qui porte mon nom ! :)

Lou, c’est un pantalon carotte facile à coudre. Le livret est bien expliqué et il y a même une vidéo disponible si vraiment vous êtes en difficulté. Si vous n’avez jamais cousu de pantalon vous pouvez vous lancer sans problème. La pose du zip invisible se fait sur le côté évitant donc la difficulté de la braguette. Et les plis et les poches ne présentent pas de difficulté particulière. Réellement, si vous savez poser un zip vous pouvez coudre ce modèle les doigts dans le nez !

J’ai suivi à la lettre le tableau de mesures et j’ai coupé un 38,5. Pour cela, je trace tout simplement mon patron entre la taille 38 et la taille 40. On peut penser qu’un ou deux millimètres ne changent pas grand-chose, mais si ! Dans ce cas par exemple, pour le tour de taille il y a 6 coutures à faire. Si on part sur un millimètre de différence sur le patron, cela représente déjà un peu plus d’un centimètre de différence d’aisance (6 x 2 = 12 mm, car à chaque couture vous gagnez 2 mm). Donc effectivement, ça change tout ! En 38 et demi, la taille est parfaite pour moi et je n’ai pas dû faire d’ajustement. Je pense que j’ai du recouper 2 cm de longueur de jambe du fait de ma petite taille. Mais ça c’est la routine.

Je n’ai rien à dire d’autre pour ce modèle, il est facile à coudre et la taille est nickel. Je suis super à l’aise dedans. J’adore d’ailleurs le porter pour ça, son confort. Mais là où le bât blesse c’est que je dois me rendre à l’évidence : le pantalon carotte, ça ne colle pas trop à ma morphologie.

Je ne suis pas une grande sportive et j’aime un peu trop les apéros. Résultat, je suis comme beaucoup de gens un peu rembourrée à certains endroits. Ne vous emballez pas trop vite, je n’attends pas un heureux événement. J’ai juste un peu de ventre. C’est la vie ! Pas de régime pour moi, je préfère largement apprendre à l’accepter.

Même si je pèse un peu plus lourd sur la balance, je suis beaucoup plus apaisée avec mon corps qu’il y a quelques années. Même si lors de moments de fatigue j’ai l’impression que ma vie serait tellement plus heureuse si j’avais le ventre plat – c’est ce qu’on nous fait croire partout en plus ! – je réalise avec le recul que c’est tellement plus simple de faire porter au corps le poids d’autres soucis. C’est une sorte d’échappatoire en fait. Pendant qu’on se lamente sur ses kilos, on ne pense pas au vrai fond du vrai problème. Typiquement pour moi, ça arrive à chaque fois que je dois faire quelque chose qui m’angoisse, ou lorsque je suis fatiguée ou surbookée. Je vous raconte ces choses très personnelles parce que j’avais envie de transmettre un message bienveillant. Nous avons toutes et tous plus ou moins des rondeurs, ou des maigreurs, ou des cheveux gris, ou des marques, ou d’autres choses qu’on aime moins chez soi. Mais que le plus important c’est d’arriver à avoir un regard bienveillant sur son corps et à l’aimer malgré tout. Ce n’est pas simple, je ne vous mens pas, mais c’est un joli chemin !

Pour en revenir au pantalon : Lorsque comme moi on a du ventre, c’est plutôt une mauvaise idée d’ajouter des plis qui donnent du volume pile à l’endroit qui « devrait » être plus plat. Note pour plus tard, le pantalon carotte me grossi un peu. Mais c’est aussi le look global qui est à remettre en cause. Le tissu du haut rentré dans le pantalon augmente d’effet gonflant. J’ai essayé avec mon plantain marinière et c’était déjà beaucoup plus chouette. Et avec des talons pour allonger la silhouette et une veste tailleur, le rendu fait très « working girl », regardez par ici.

Non, même s’il n’est pas idéal pour ma morphologie, je ne remise pas ce pantalon au placard. Tout simplement parce qu’il est trop agréable à porter. Mais aussi, parce qu’il me pousse un peu plus loin dans mes retranchements et m’apprend à envisager d’autres coupes, d’autres styles, d’autres choses… Et c’est bien pour évoluer !

***

Modèle : Pantalon Lou de Mouna Sew – Taille 38,5
Tissu : Gabardine à chevrons marine de chez Mondial Tissus.

Je porte aussi des ballerines à paillettes Chaussea (ancienne collection), mes lunettes VANNI, ma montre Classic Petite* de chez Daniel Wellington (code promo ici) et mon nouveau Rouge Coco de chez Chanel (n°430 Marie).

***

Les photos ont été prises lors de notre virée sur l’île de Ré. Nous nous sommes aventurés au cœur des fortifications Vauban de l’adorable ville de Saint-Martin-de-Ré. C’était splendide !

***

Bisous à tous ! Et passez un joli lundi de Pâques !

***

DÉCOUVREZ TOUTES MES RÉALISATIONS COUTURE