CHARGEMENT

Ecrivez votre recherche

Life Style

Tu n’es pas fine mais tu es jolie.

Alors que les magazines et les publicités nous harcèlent avec leurs régimes avant l’été, voilà que je trie mes documents et que je retombe sur ce texte. J’ai écris cela il y a tout juste un an… Je suis étonnée de voir comme il est juste. 

Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas publié à l’époque. Peut-être était-ce trop personnel ? Peut-être qu’il fallait que je gagne encore un peu en confiance  ? Je le partage avec vous aujourd’hui car peut-être que cet écrit fera la différence pour l’un ou l’une d’entre vous… qui sait ?

Image issue de Pinterest

***

Nous les filles, et aussi un peu les garçons, nous entretenons une relation bizarre avec notre corps. Nous nous trouvons toujours des défauts qui nous perturbent et le plus souvent notre principal ennemis c’est notre poids. La balance on ne l’aime pas trop – mais on l’utilise tous les jours – et c’est le drame lorsqu’elle affiche quelques kilos supplémentaires…

Personnellement, j’ai un terrain génétique qui fait que je prends du poids très facilement. Certaines pourront manger des tartines à la pâte à tartiner, une pâtisserie en dessert et des macarons au goûter sans prendre un seul gramme. Moi, rien que de regarder la vitrine d’une boulangerie, j’ai pris du poids. Ce n’est pas juste et ça m’agaçait… qu’est-ce que ça pouvait m’agacer !

Lors de notre voyage de noces, je n’ai pas fait attention du tout. Je me suis fait plaisir à manger des frites, des burgers, des muffins, les trucs de là-bas, sans compter… Alors bien sûr j’ai gonflé, et ce même avec toute la marche que l’on faisait chaque jour. Comme je suis une fille, j’ai commencé à harceler mon chéri « Dis, tu ne trouves pas que j’ai grossi ? », « j’ai un gros ventre, je n’aime pas c’est moche», « on dirait une grosse patate », … toutes ces choses horribles qu’on peut dire sur soi juste à cause de quelques kilogrammes.

Et à un moment, il m’a dit ce truc. Cette toute petite phrase qui a tout changé et dont je suis sûre qu’il ne se rappelle même plus. Il m’a dit : « Ma chérie, tu n’es pas fine mais tu es jolie ».

Et ce fut le déclic.

Oui, on peut avoir des kilos en trop et être jolie. Ce n’est pas ce qu’on voudrait nous faire croire dans notre société de consommation où il faudrait toujours être plus jeune et plus mince. Mais c’est possible. Il suffit de regarder ces femmes dans la rue, qui portent du plus que 40 et qui rayonnent. Elles sont souriantes, leurs yeux pétillent, leurs démarches est dynamique, … elles sont jolies. Oui, elles sont vraiment jolies et on s’en fiche royalement de leur tour de taille. Alors pourquoi être si dur avec soi-même ?

C’est comme ça que j’ai commencé à changer ma vision de mon corps et à arrêter ma fixette sur mon poids…

***

C’est vrai qu’aujourd’hui je fais moins une fixette sur mon poids. Ou du moins, je ne souhaite plus maigrir comme je le voulais avant. Était-ce vraiment un déclic ou est-ce le cheminement normal de la confiance en soi ? C’est vrai qu’en un an j’ai beaucoup changé… Bien sûr, je fais toujours attention à ce que je mange mais plus pour les mêmes raisons. Je fais attention à ne pas trop grossir, au lieu de faire attention pour maigrir… La différence est grande !
C’est juste une question d’équilibre

Tags:

15 Comments

  1. Nathalie 20 juin 2014

    Et ce n’est pas fini!! Le corps n’en fini pas de changer et il faut sans cesse renouveller le rapport entretenu avec lui. Après chaque grossesse, il change et il faut accepter les modifications … et puis, il y a le temps qui passe tout simplement… C’est un travail perpétuel avec des hauts et des bas!!

    Répondre
  2. M'ailes 20 juin 2014

    A qui le dis-tu!!! On m’a dit quelque chose ya deux semaines… « Même quand tu etais grosse, tu etais une belle femme! Alors maintenant, encore plus » Alors oui, j’ai perdu, mais je reste ronde, et peu importe ce que les magazines disent, on sait bien qu’il faut d’abord apprendre à se plaire, avant de plaire aux autres (ouais, c’est moi qui dit ça..) et surtout, accepté notre corps!
    Et je suis bien d’accord avec Valou, tu es une jolie fille, pimpante et gaie, et c’est surtout ça qu’on voit! ;)

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 20 juin 2014

      Mais oui ma Mélina, tu es une très jolie jeune femme ! On se tue à le dire avec les copains… hihi ;)
      C’est pas facile de s’accepter mais finalement je crois c’est la clé de tout… Tu es colorée, dynamique, enthousiaste, créative ! Et c’est ça qu’on voit en premier tu sais ? Les kilos on s’en fiche pas mal… ♥♥♥

      1. M'ailes 20 juin 2014

        Arrête, j’vais pleurer! :’) merci ma loulou! <3 on en fait une belle paire de nanas complexées à tord (quoique, t'ajoute la bichette, un sacré trio d'enfer!!!!)

  3. tasha 20 juin 2014

    C’est vrai qu’on se met une pression énorme. Je te trouve très jolie… et plutôt fine, si,si…ou alors avec des jolies rondeurs féminines! loin d’etre grosse en tout cas!J’ai toujours eu des problèmes avec mon poids, je me trouvais grosse quand le 34 était trop grand…par contre, j’arrive à être objective avec les autres, je trouve même plus jolies les « rondes » aux filiformes…
    Alors je vis avec mon paradoxe : je rêve de ressembler à Bar Raffaeli mais je trouve 10 fois plus jolie Jennifer Lawrence….
    allo docteur?!!!

    Répondre
  4. Petite Louise, comme tu as raison, ce sont les yeux de l’amour qui parlent le mieux de ce que l’on est et pas le cadran de notre balance. Et pas seulement le regard de son amoureux mais celui des copains qui vous connaissent bien ou même des gens de la rue qui croisent votre regard, qui sont heureux de recevoir votre sourires, vos attentions ou votre humour! Et ça, c’est ce qui parle de notre identité profonde, de notre ancrage dans le monde , de notre relation à l’autre! Et, ça, petite Louise, chez toi, c’est ce qui apparait tout de suite. Et on ne se fiche pas mal de ton tour de taille et du reste! Des maigrichonne à l’air triste ou arrogante, des refaites de tous les côtés ou des moins jeunes qui voudraient faire croire qu’elles ont encore 30 ans, ça ne donne pas envie de leur ressembler! Alors, mettons nous toutes à la philosophie « Louise » et tout ira bien pour nous!!! bises. Marie christine

    Répondre
  5. Elodie 20 juin 2014

    Joli article, mais pour aller au bout de la démarche, il ne faudrait même pas parler de « ces femmes qui font du 42-44 voire plus », car là encore c’est placer le curseur de ce qui est « normal » ou globalement considéré comme joli autour du 36-38-40. Pas la peine de souscrire à ce type de standards. « Beauty comes in all shapes and sizes » http://fr.pinterest.com/tinalousberg/beauty-comes-in-all-shapes-and-sizes/ :-D

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 20 juin 2014

      Elodie merci pour ton message.
      Je pense au contraire qu’il faut parler de ces femmes car elles sont différentes de ce qu’on nous montre à longueur de temps, à la télévision, dans les films, dans les magasines et les livres. Ces femmes qui sont belles et qui rayonnent. Les standards sont ce qu’ils sont, à quoi bon le nier ? Ce qui compte c’est d’arriver à passer outre, ne de pas être bloquées par eux et à s’aimer telle qu’on est.
      Je n’ai pas de démarche particulière dans ce billet. J’ai juste eu envie de dire que le poids n’est rien d’autre qu’un chiffre et que ce n’est pas ça qui nous rend jolie. Qu’on fasse du 34, 38, 44, 48, 52… on a toutes nos complexes et nos problèmes. Comprendre que la beauté c’est l’attitude et la façon d’être et pas un chiffre sur une balance. C’est tout ce que je voulais faire passer, avec beaucoup de bienveillance.

  6. Mathilde 20 juin 2014

    Tes ptis billets font du bien au moral. Louise tu es top!

    Répondre
  7. Belinda 6 février 2015

    ohlala que je comprends car, comme beaucoup, je n’aime pas mon corps. J’essaie de faire avec aussi et essaie de prendre des vêtements qui me mettent en valeur (mais ça c’est difficile car pas forcément le budget de refaire ma garde robe :-( ) Mais je m’y fixe moins aussi en me disant qu’il y a des choses bien plus grave que quelques centimètre de trop à la taille (et au ventre, et aux fesses et au …… bon d’accord j’arrête lol ), En tout cas cette petite phrase et belle comme tout et remplie d’amour, bravo au chéri pour l’avoir trouvée :-D

    Répondre
  8. helies 6 août 2015

    Je trouve 1000 fois plus jolie avec des formes , qu un tas d os ! Deja essayer d habiller une fille qui n a pas de fesses !!! Bonjour le boulot !
    Moi j ai perdu 25 kg je fais un 46n …mais j ai des « gros bras  » alors je me fais des vetements un peux sexi un peu décolleté (tant qu il regarde le « décolleté  » il ne regard pas plus bas ! Lol … je me fais de joiles blouses que degagent les epaules …d etre ronde ça des avantage . Et puis si il faut ATTENDRE d etre comme claudia Shifer ….ben reste chez toi dans la penombre et ne vie plus !
    Il y a tellement de JOLIES FILLES PETites ou grandes avec des kg en trop , mais qui sont LA JOIE DE VIVRE !

    Répondre
    1. LesLubiesDeLouise 6 août 2015

      L’idée de cet article est de s’accepter telle qu’on est. Avec ses formes lorsque l’on complexe d’en avoir. Et avec les formes que l’on n’a pas si on complexe de ne pas en avoir. Il y a également beaucoup de minces qui complexent et être mince ne signifie pas être un tas d’os. Je n’aime pas du tout cette expression. Chaque femme est jolie, avec des fesses ou sans, avec des formes ou filiforme. Je suis ravie si tu aimes ton corps et arrive à le mettre en valeur. C’est ce qu’il faut ! :)
      L’idée de ce billet est de pouvoir s’assumer telle qu’on est pour être belle de l’intérieur.

  9. Evelyne 7 septembre 2015

    Pour moi les tailles ne veulent rien dire… Faire un 42-44 quand on mesure 1,75 m c’est tout à fait normal ! Avec une taille marquée c’est très joli. Mieux que ces mannequins avec des imc de 17-18.
    Bonne journée les filles

    Répondre
  10. Lilou 12 octobre 2015

    Moi, mon problème est inverse, je me trouve trop mince (maigre) je viens de perdre le peu de forme que j’avais. Pas facile de s’accepter tel qu’ on est ou tel qu’ on est devenu!
    Merci de partager vos réflexions , votre bonne humeur, et votre passion pour la couture!

    Répondre
  11. helies 12 octobre 2015

    Les filles dans les magazines c est 2 a 3 % de la population .eton voudrait faire renter 97% des personnes dans ce schéma ….? Le plus grave c est nos petites jeunes qui cont des regimes a 11 , 12 ans ..et qui ce détruisent la sante …pour le restant de leur vie ( je sais de quoi je parle ..regime YOYO ) …..

    Répondre

Laissez moi un petit mot, cela me fait toujours chaud au cœur ! ♥

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :