Tags

,

…c’était il y a un an. 

Il y a un an jour pour jour, je décollais pour l’autre bout du monde. Je partais avec mon amoureux pour une aventure un peu folle. C’était notre voyage de noces en Nouvelle Zélande, un pays magique qui nous a changés pour toujours.

mont-cook-nouvelle-zc3a9lande-les-lubies-de-louise-liberté

Je ne vais pas vous raconter les détails de mon séjour en Nouvelle Zélande car je vous l’ai déjà fait en long en large et en travers l’année dernière (revoir tout le périple). De manière générale, ce que je ressens en revoyant les photos aujourd’hui c’est un sentiment de liberté, de bonheur et de dépassement de soi. Et l’envie pressante d’y retourner !

Nous avons vu énormément de choses lors de ce voyage et nous avons parcouru beaucoup de kilomètres que ça soit en voiture ou lors des randonnées. J’ai vu que la nature est merveilleuse, qu’elle nous offre des spectacles à en couper le souffle. J’ai vu ce que la nature peut donner lorsque l’Homme ne l’a pas touchée…

J’ai vu des hommes et des femmes marchant dans la rue le sourire aux lèvres, fiers de faire leur travail – quel qu’il soit -, attentifs à nous aider aux mieux, et heureux d’avoir pu échanger sur leur beau pays ou sur le notre. J’ai vu une population sportive, respectueuse de leur espace de vie et de la planète, qui ouvre la porte à tout le monde, qui nous parle comme si on était des amis. Une population généreuse avec la main sur le cœur.

J’ai compris qu’il ne fallait pas grand chose pour trouver le bonheur, que les objets n’étaient que des objets et que leur poids au quotidien nous étouffait. J’ai vu où étaient mes limites physiques et qu’elles étaient beaucoup plus loin que je ne le pensais.

J’ai découvert une autre vie possible, une vie plus simple, proche des hommes et de la nature. J’ai compris que j’avais soif de liberté et que je ne serai jamais heureuse quelque part où l’on m’enferme. Cela pose un réel problème car dans notre société on aime bien les petites cases Je ne suis pas faite pour les petites cases… j’ai trop besoin de ma liberté !

Liberté suprême que j’ai goûté en Nouvelle Zélande, devant l’océan déchaîné, marchant dans les étendues immenses et au sommet des montagnes.

nouvelle-zc3a9lande-cape-foulwind-les-lubies-de-louise-15-sur-21nouvelle-zc3a9lande-christchurch-twizel-les-lubies-de-louise-25-sur-49mont-cook-nouvelle-zc3a9lande-les-lubies-de-louise-42-sur-57nouvelle-zc3a9lande-punakaiki-les-lubies-de-louise-3-sur-25nouvelle-zc3a9lande-tongariri-national-parc-les-lubies-de-louise-18-sur-251nouvelle-zc3a9lande-punakaiki-les-lubies-de-louise-20-sur-25nouvelle-zc3a9lande-traversc3a9e-ferry-les-lubies-de-louise-5-sur-10

On rentre chez nous et on repart tête baissée dans notre quotidien. Au fil des jours où oublie tout ce qui nous a touché. Ça fait de bien de lever les yeux de temps en temps et de se souvenir des belles choses. Pour essayer de s’améliorer dans notre vie et surtout… pour trouver le bonheur et la paix.

Et vous, est-ce qu’il y a une destination qui vous a marqué ?

***

Revoir toutes les photos de mon voyage