Tags

, , , , , , , , , , , ,

Après le mariage, le stress des préparatifs est retombé et j’ai arrêté de courir dans tous les sens. L’angoisse du « est-ce que je vais rentrer dans ma robe ? » le jour J n’avait plus lieu d’être et on s’est fait plaisir. Résultat : plus 3 kg en 3 mois et ma robe préférée devenue trop petite… C’est là que j’ai eu un déclic.

Pour tout vous dire, je suis fâchée avec la balance depuis toujours. Adolescente, j’étais très mince mais je me voyais énorme. Il y a quelques semaines, objectivement parlant, je n’étais pas grosse du tout. C’est juste que j’étais mal dans ma peau et que je ne m’aimais pas ainsi. J’ai essayé cent fois de « faire régime » mais toujours sans succès. De toute ma vie, je n’ai jamais réussi à perdre un seul kilo en faisant régime. Au contraire, les craquages suite aux frustrations me faisaient prendre encore plus de poids. Du coup je culpabilisais de ne pas être capable de tenir bon… et bonjour le cercle vicieux ! …

Mais également, j’étais toujours fatiguée et je faisais des malaises de plus en plus régulièrement. J’avais dans l’idée que si je mangeais j’aurai plus de forces, et comme ça me marchait pas, je mangeais plus… Plus mais pas mieux ! Et c’était là mon erreur.

Un beau jour, le déclic :

Grâce à différentes blogueuses, j’ai pu apprendre qu’on pouvait retrouver la ligne & la santé sans faire régime et simplement en rééquilibrant son alimentation. Au début, je ne me sentais pas capable de modifier mes habitudes alimentaires que je pensais irréprochables. Mais lorsqu’on m’a prêté les feuillets du célèbre régime à points, j’ai réalisé que mon régime alimentaire était complètement déséquilibré et combien de calories « inutiles » je prenais par jour sans même m’en rendre compte. C’est là que le déclic à eu lieu, un lundi midi il y a 6 semaines…

Un gros déclic pour tout changer. J’ai décidé de remettre à plat tout ce que je savais et redécouvrir une manière de manger plus seine. J’ai fait cela pour ma santé et pour mon moral. Je vais vous en dévoiler quelques aspects et si ça vous intéresse je développerais certains points dans d’autres articles.

Quelques changements bénéfiques pour une meilleure qualité de vie :

Je fais dorénavant 4 vrais repas par jour : Je ne zappe plus jamais le petit déjeuner comme je le faisais avant. Et en plus du repas du midi et du soir, je me force à prendre un goûter à 4 heures pour éviter les hypoglycémies de la fin d’après-midi et les craquages qui en découlent.

J’ai limité les quantités de certains aliments, particulièrement pour les féculents où on a tendance à abuser (tellement c’est bon). Au début, je pesais mes pâtes ou céréales pour visualiser les quantités dont le corps à besoin et à ne pas dépasser. Maintenant que je connais les portions, je ne pèse plus mais je limite toujours.

– Je mange des fruits et/ou des légumes à chaque repas, sauf au petit déjeuner. Ils rassasient et apportent des vitamines. J’ai de la chance car j’adore ça et mon chéri aussi, alors je ne m’en prive vraiment pas !

– Je me suis également remise au sport. Tout d’abord, c’est bon pour le moral car ça permet de calmer ma nervosité et ainsi éviter le grignotage nerveux (vous le connaissez surement). C’est très bon également pour la santé et pour affiner la silhouette. Toutes les calories dépensées c’est celles en moins dans les fesses !! J’en fais environ une heure trois fois par semaine.

– Une des chose les plus importante, c’est que j’essaie faire la différence entre les moments où « j’ai faim » des moments ou j’ai « envie de manger ». Je suis une nerveuse et une gourmande et j’ai souvent envie de manger pour me calmer. C’est pas bien !! D’autant plus que ça ne marche pas… je pourrais en reparler plus tard si vous souhaitez. De la même manière, à table j’essaie d’être attentive au moment où je n’ai plus faim et où je m’oblige à arrêter. Tant pis si je ne termine pas mon assiette.

Je n’achète plus d’aliments caloriques : biscuits, gâteaux, chocolats, bonbons, chips, fromage, etc, etc… Sauf lorsque je reçois. Toutes ces choses dans le placard c’est trop tentant lors des « coup de mou » alors j’évite d’en avoir pour éviter de craquer.

Je me fais plaisir sans culpabiliser, et ça c’est le gros changement. Je vais savourer un bout de chocolat ou une part de gâteau, peut-être moins souvent qu’avant mais mieux. Je vais en profiter pleinement et en être contente au lieu de culpabiliser.

Le résultat :

Vous allez vous dire : « Elle est bien gentille de nous donner tous ces conseils mais dans les faits ça donne quoi ?« 

Les deux premières semaines furent difficiles car j’avais envie de toutes les choses que je ne pouvais pas manger (genre des brownies, le truc que je mange jamais mais dont j’avais envie juste parce que je ne pouvais pas !). Mais je n’avais pas faim (envie de manger oui mais pas faim) et je n’ai pas fait un seul malaise hypoglycémique. Et le bon point c’est que le chiffre de la balance a cessé de monter, s’est stabilisé puis a commencé à baisser. Victoire !!

Après ces deux semaines où j’ai du vraiment batailler avec moi-même, les bonnes habitudes sont devenues de plus en plus naturelles et au fil des jours c’est devenu de plus en plus simple. Je mange beaucoup moins qu’avant et je suis plus vite rassasiée. Aujourd’hui, les choses trop grasses et trop sucrées m’écoeurent et je suis parfois en manque d’activité physique ! Deviendrais-je accro au sport ?? ;)

Concrètement, depuis 6 semaines je perds 500g par semaine. Ce qui me fait -3kg au jour d’aujourd’hui. C’est une perte de poids très douce, mais qui sera surement plus durable que si j’avais fait un régime éclair. Je ne me sens plus frustrée par la nourriture, je bouge plus, je vis mieux… j’ai trouvé un équilibre qui est le mien et je me trouve jolie :). C’est un grand pas en avant pour moi… et j’en suis contente.

***

Si vous êtes dans le même cas que moi, j’espère que cet article vous aidera à trouver votre équilibre personnel. N’hésitez pas à me notifier vos remarques ou expériences personnelles et à me dire si ce sujet vous intéresse ! Si oui, j’ai déjà des tas d’idées de sujets à traiter pour vivre mieux et se sentir mieux dans sa peau ! Parce que oui, je peux le dire : c’est possible pour vous aussi ! :)