Tags

, , , ,

Le stress, c’est le mal du siècle.

J’ai l’impression que tous les gens autour de moi sont confrontés au stress de manière ou d’une autre. Que ça soit dans le milieu professionnel ou familial, nous vivons au quotidien toutes sorte de contrariétés, pressions et injustices qui engendre un stress dont on ne rend même plus compte.

J’ai pris conscience de mon état de nervosité intérieure intense il y a quelques lorsque mon corps s’est mit à lancer des cris d’alarme : maux de tête et de dos, tachycardie,  vertiges et nausées et beaucoup de fatigue. Mon médecin, dans sa grande sagesse m’a prescrit de « me détendre » (en plus d’anti-douleurs et tout le tra-la-la)…

Se détendre… Je trouve que c’est bien facile à dire, mais plus difficile à faire !

Moi j’ai beaucoup de mal rester calme intérieurement. Je cède très vite à la panique et à l’angoisse, je suis vite submergée par tout ce que je dois faire et mon plus grand défaut c’est du ruminer continuellement tout un tas de trucs désagréables.

Alors j’essaie petit à petit de trouver des solutions pour me « zenifier », et franchement ça marche plutôt pas mal :

> J’ai acheté un agenda ou je note tout ce que je dois faire, comme ça je ne stresse plus d’oublier des choses. Finalement, une fois inscrite noir sur blanc, la montagne de tâches parait beaucoup moins grande et j’ai même le temps de faire d’autres choses.

> Je ne reporte plus au lendemain ce qui peut être fait le jour même. Une chose en moins à penser c’est moins de ruminations dans la journée et plus de « zenitude » !

> Je réfléchis aux tâches ou activités qui me semble les plus importantes et je les réalise en pleine conscience c’est à dire en les vivant pleinement.
Par exemple, avant lorsque je jardinais, je pensais aux choses que je ferai après, à mes soucis de la journée, etc, etc… Maintenant, je me force à vivre pleinement l’activité que j’aime en ne pensant qu’à ça. J’observe mes plantes pousser, je cueille les fruits et je me dis que je suis contente de faire ça et d’avoir de si jolis résultats.
Effet immédiat : on vit pleinement notre activité qui nous ressource beaucoup plus vite et on en retire une plus grande satisfaction. Les soucis sont mis de côtés et relativisés, ils n’empiètent plus sur le quotidien.

> Lorsque quelque chose commence à vraiment à m’énerver, je fais une pause. Je quitte l’activité et même la pièce pendant quelque minutes pour faire autre chose en pleine conscience (un tour avec mon chien, boire un thé, un peu de ménage, aller chercher le courrier,…). Et finalement, pendant ce temps de « break » on se calme et les solutions arrivent « comme par magie ». Véridique que ça marche !!

> Tous les soirs, je me remémore toutes les choses agréables et sympathiques qui se sont passées dans la journée. Il y en a finalement toujours et ça permet de s’endormir plus sereine et contente.

Et vous, êtes-vous stressées ?
Et quelles sont vos astuces anti-stress ?