Tags

, , , , ,

Je ne peux pas m’empêcher de vous parler de tout nouveau titre de Muse, Survival.

Survival est le premier single du nouvel album de Muse, The 2d Law, qui sortira en septembre prochain. J’ai découvert cette chanson comme beaucoup d’entre vous lors de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques de Londres car elle a été sélectionnée pour être l’hymne principal des JO.

Survival (survie), c’est une chanson optimiste qui parle de la conviction totale et de la détermination sportive.

« Life is a race and I am gonna win »
« La vie est une course et je vais gagner »

Comme de nombreuses chansons de Muse, j’aime beaucoup les doubles lectures qu’il peut y avoir dans les textes. A mon avis, cette chanson peut être interprétée de plusieurs manières : la lutte pour gagner une compétition, lutte pour la survie des espèces, lutte pour arriver au but qu’on s’est fixé, lutte contre ses démons intérieurs, etc, etc… Je trouve qu’elle peut résonner pour de nombreuses situations et ça j’adore.

Concernant la musique, il n’y a pas de doute : on reconnait bien mon groupe fétiche. Le morceau mixe plusieurs sonorités allant du piano et des cordes au début du morceau jusqu’à la guitare électrique plus « bourrin ».  Pour la première fois, des cœurs sont intégrés au morceau ce qui donne une ambiance grandiose et puissante. J’adore les montées de voix et de guitare qui sont juste parfaites, mais j’avoue que cela ressemble beaucoup au style de Queen.

Cette chanson ne laisse pas indifférent, et je comprends qu’on puisse être perplexe. D’ailleurs, elle n’est pas appréciée par tous. Dominic Howard, le batteur de Muse a déclaré : « S’ils détestent, c’est cool. Au moins, ça provoque quelque chose. C’est une chanson plutôt bizarre (…) mais c’est cool que les organisateurs pensent que la chanson puisse représenter l’ampleur des Jeux » (source voici.fr).

Mon avis, c’est que chaque chose est bien à sa place, même si au début ça peut paraitre bizarre à l’oreille. Tout est utile, et retirer un bout de cœur ou un effet de guitare enlèverait un bout de l’histoire. Moi je l’aime beaucoup, c’est une chanson qui me parle – il y a quelque chose qui passe. Mais aussi, je ne suis peut-être pas très objective tellement je les adooooore !! ;)

Enfin, la vidéo illustrant cette chanson est superbe. Elle compile les plus grands exploits de l’histoire des jeux olympiques. C’est très émouvant de voir l’être humain se donner jusqu’au bout de lui-même pour gagner. Je vous laisse la visionner et écouter…